Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Utopia. Saison 1. Episode 6.

20 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-02-20-19h01m16s173.png

vlcsnap-2013-02-20-19h03m29s222.png

 

Utopia // Saison 1. Episode 6. Six.
SEASON FINALE

 

Utopia fût une bien belle expérience. On ne sait pas encore si elle est renouvelée pour une saison 2 ou non, mais en tout cas, je dois avouer que j'ai hâte de retrouver cette galerie de personnages dans une toute nouvelle histoire. Car au fond, comme Alice au Pays des Merveilles, nous pouvons revenir encore et encore dans ce monde sans qu'il ne trouve de fin. Le but de The Network était clairement annoncé dans l'épisode précédent : rendre stérile 90% de la population mondiale. Et les premiers tests devaient être effectué sur le sol britannique. Tout cela est fait de façon assez intelligente encore une fois et permet d'avoir un dénouement qui ne veut ni trop en faire, et qui offre une suite intéressant à Utopia. Car ce qui fait peur dans les derniers épisodes de saison généralement c'est qu'il n'y ait pas de fin juste, que le tout soit bâclé en voulant se soucier plus de l'action qu'autre chose. Sauf que ce n'est clairement pas le but de Utopia. Bien que les rêvélations pleuvent plus ou moins, on sent qu'il y a quelque chose d'intelligent qui est fait.

Les efforts du gang cette semaine sont fait pour tenter d'arrêter The Network dans leurs plans diaboliques. Mais forcément, tout le monde ne va pas s'en sortir vivant de cette affaire. C'était d'une logique imparable. Il ne pouvait pas y avoir une histoire sans pots cassés alors que depuis le début de la saison, Utopia s'est entichée à nous montrer des scènes d'une violence inouïe. Bien que la série se soit plus ou moins calmée durant sa seconde partie de saison (ce qui a permis aussi de mieux entrevoir le propos réel de cette série qui n'est clairement pas la violence gratuite mais une violence à dimension presque écologique finalement - sauver les ressources de la planète -). La confession d'Arby à Jessica a elle aussi ses conséquences. Chacun ne gère pas de la même façon son deuil. Car l'épisode par beaucoup de perte de quelque chose. Et notamment quand Becky doit faire un choix impossible. Encore une fois on met les personnages face au mur.
vlcsnap-2013-02-20-19h09m22s169.pngvlcsnap-2013-02-20-19h19m36s165.pngCe n'est pas une mauvaise chose dans le sens où l'on voit que les scénaristes savent clairement où ils vont, mais en tout cas, Utopia n'aura jamais cessée de me rendre complètement fou. Beaucoup des personnages vont même dépassés mes attentes vis à vis de la série. Notamment Dugdale qui va enfin prendre la place qu'il mérite dans la série. Il montre qu'il veut se battre et c'est une très bonne chose. Nous allons également découvrir que la "grippe russe" n'existe pas mais qu'il s'agit bel et bien d'un empoisonnement chimique des populations. Encore un moyen de créer la panique jusqu'à ce que notre gang parvienne à arrêter (en partie) The Network. Dugdale va cependant se montrer réellement dans cet épisode. C'est ce que j'aime bien. Arby va se retourner contre ceux qui le contrôle. Jusqu'à finalement perdre ce qui faisait le sel du personnage : sa violence. Peut être est ce la seule grosse erreur de ce dernier épisode.

Nous allons aussi découvrir que sa véritable identité n'est pas Arby mais R.B, un surnom pour "raisin boy" après avoir été simplement acheté et formé comme un esclave pour le compte mystérieux de The Network. Alice, Wilson, Ian, tous ces personnages vont également devoir gérer la perte de quelque chose et dans ce cas ci c'est plus la perte de quelqu'un. Intelligemment avancée, la chose est bien écrite et développée. Finalement, ce nouvel épisode d'Utopia était une bonne chose. On s'amuse oui, mais l'on se retrouve aussi devant une série intelligente et intelligible qui finalement ne tente pas de perdre le téléspectateur. La fin laisse espérer une suite, encore plus passionnante. Sans compter que j'ai adoré les parallèles faits avec Alice au Pays des Merveilles (Alice, The Rabbit, …).

Note : 8.5/10. En bref, une belle fin pour une très bonne série.

Commenter cet article