Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Breaking Bad. Saison 3. Episode 4. Green Light.

16 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Breaking Bad

vlcsnap-11028334.png

 

Breaking Bad // Saison 3. Episode 4. Green Light.

 

Voilà comment Breaking Bad est une série aussi bonne que le crystal meth qu'elle fabrique. C'est pour moi devenu une sorte de drogue que j'attends avec impatience toutes les semaines. Les questions que la série soulève sont tellement bien encadrées et mises en avant qu'on a pas envie que les épisodes durent aussi peu de temps. C'est vrai, 45 à 50 minutes, ca passe extrêmement vite devant Walt et ses chers amis.
Dans ce nouvel épisode, on poursuit l'intrigue laissée dans le dernier et cette machine infernale qu'est la série est toujours présente. On avait laisser Walt complètement désemparer devant Skyler qui lui révélait qu'elle avait coucher avec Ted. Ca m'avait tellement fait rire que je voulais savoir où est ce qu'ils allaient emmener Walt dans ce nouvel épisode. Et bien, au bon endroit. Il se rend alors au travail de sa femme et donc de Ted qui est le patron pour se le faire à coup de coup de poings, on lui annonce qu'il n'est pas là mais Walt est prêt à attendre. C'est énorme quand Walt voit que Ted l'espionne derrière ses stores. Son petit rire en coin, pas mal du tout. Ensuite, mais quelle idée de prendre cet immense pot de fleur alors qu'il aurait pu choisir la simplicité d'autre chose comme un extincteur, ... pour l'exploser ce Ted. Mais ce que j'aime encore plus c'est que Skyler n'avait pas prévu que l'histoire prenne une tournure aussi énorme. Elle est désormais la risée de tout le monde à son travail où plus personne ne veut lui adresser la parole, la prenant pour une sorte de salope qui voulait se faire le patron pour une promotion. J'attends vraiment de la voir elle aussi péter les plombs au travail cette fois. Comme quoi, elle aussi elle a le revers de la médaille.
Pour ce qui est de l'intrigue avec Hank c'est plutôt sympa car l'on découvre que le personnage a un vrai mal être intérieur suite à sa mutation à El Paso et ce qu'il s'y était déroulé dans la saison dernière avec l'explosion de la bombe. J'avais plutôt aimé ce point et je trouve que cela avance pas mal. Ils auront mis le temps pour nous dégotter ce personnage du fond de son fauteuil et là, il est né, prêt à être servi. Pas mal. Cependant, j'attends beaucoup du personnage.
Ensuite, Pollos, celui qui veut que Walt se remet au travail a bien compris que pour que Walt se remette au travail, il ne faut pas y aller par la force mais tout simplement par l'orgueil. En associant le produit de Jesse, de moins bonne qualité à son nom (Ndrl : Heisenberg) et bien cela suffira certainement à le remettre en scène. J'ai vraiment envie de savoir ce qu'il se déroulera désormais avec ces deux personnages : Jesse et Walt, que tout oppose d'un côté mais que tout rassemble d'un autre.
Puis, Saul Goodman, j'adore cet avocat. Il est possible d'en avoir un comme ça ? Moi j'en veux un tout de suite. Il est trop fort : celui qui veut se faire de l'argent sur des personnages qui ont même reçu un stylo des avions crashés dans leur jardin. C'est drôle de faire de la dérision et BB sait en jouer. J'adore.
Pour le reste de l'épisode, tout se met en place et même si c'est avec lenteur, c'est l'atout de la série alors patientons mais pas trop non plus.

Note : 9/10. En bref, Hank qui se rapproche de Jesse et donc de Walt, des intrigues qui avancent et une référence en film d'épisode au titre même de l'épisode avec le feu vert. Voilà pourquoi on aime BB !

Commenter cet article

ThomasWH 29/04/2011 11:46



D'accord avec toi! Cette série devrait durer encore plus longtemps tellement le temps passe vite! :)


Concernant l'épisode, et plus particulièrement Walter, j'ai été étonné de ne pas vraiment le reconnaitre... Il n'est plus vraiment lui-même! Qui
est cette personne qui veut règler ses problèmes par la baston?! Ou qui tente de séduire sa collègue, qui se montre en public avec un ex junkie... Walter doit vraiment se ressaisir. Surtout avec
ce qui se passe par derrière...


Pendant ce temps, Jesse me decoit par son manque de recul (vendre à la vendeuse.. WTF) et il risque de le payer vu se que cela engendre... Skyler
devient une vrai pouffe parce que ce n'était pas seulement pour blesser Walt mais pour son envie. Et accepter ce que fait Ted et non Walt est vraiment incoherant!


Tandis que le travail sur Hank est plus interessant. Il fini par avouer ne pas vouloir aller à El Paso, un debut dans ce sombre nuage... Mais son
départ aurait été de meilleurs augures pour Walt et Jesse!


RDV au prochain ep! ;)