Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : V 2009. Saison 2. Episode 3. Laid Bare.

19 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-01-19-14h52m37s239.png

 

V // Saison 2. Episode 3. Laid Bare.


Mon plaisir c'est V. Oui, cette série je la trouve tout simplement excellente. Elle a des défauts mais les efforts faits cette année sont indéniables. Cet épisode était bien foutu car tous les ingrédients de la réussite de cette série étaient là. Je pense même qu'elle est une excellente manière de montrer de façon sous-jacente que le monde de nos jours regorge de personnes de foi et de personnes sans pitié, c'est ainsi que le monde est fait. Justement, en post 9/11, cette série est tout à fait remarquable, elle montre aux yeux du jour la cupidité, l'avidité des gens. Ce n'est pas simplement une série divertissante, il y a aussi derrière toute une réflexion.
Comme des cup cakes, cette série je pourrais en manger des cargos entiers. Dans cet épisode Anna a trouvé un moyen d'extraire l'âme humaine et pour cela elle doit faire des tests sur des humains. Le fait que Lisa est entrainée dans cet épisode plus profond d'elle et de l'autre que Tyler se rapproche de plus en plus, maternellement parlant, d'Anna je trouve ça excellent. Pendant l'épisode Erica découvre que son fils est presque entièrement vide d'ADN. Malgré le fait que c'est totalement impossible, je trouve intéressant de voir que Anna va réussir à transformer Tyler mais que sa fille va devenir de plus en plus humaine. Elle a déjà les émotions, se rapproche d'Erica à la fin de l'épisode, un peu comme une relation mère / fille. Enfin, côté incohérence je comprends pas pour Tyler et pas quelqu'un d'autre, un anglais, un allemand, un russe… Je sais pas.

vlcsnap-2011-01-19-15h06m44s7.pngLa fin de l'épisode précédent nous laissait entre la vie et la mort au final car on ne savait pas ce qui allait arriver à Erica et sa partenaire, qui se révèle entre une V. La scène de combat d'ouverture de l'épisode, l'exposition (bien réelle et pas mal faite à l'ordinateur) et tout m'ont tout de suite mis dans le bain d'un épisode qui sentait bon le soufflé bien chaud. C'était plaisant car il y avait la tension nécessaire, l'allégresse d'une série qui ne manque pas de poings ni de coup de pieds pour faire grandir sa stature. Souvent reniée, je pense que V est une bonne série et pas mauvaise. Elle a un scénario qui tient la route, un casting bien sympa et de l'action à revendre, que demander de plus.
Justement c'est bien ça que je me demande. On n'est pas sur le câble de toute façon donc bon, on fait du divertissement et ça fonctionne. Cette série est d'une efficacité d'outre tombe, elle me fait prendre des frissons de plaisir. J'avoue, c'est presque orgasmique dit comme ça mais au moins, même si c'est un remake, elle sent pas le purin et la fosse aux orties. Elle est une série qui a un charme, qui sait jouer de ses défauts et de ses personnages, qui propose chaque semaine désormais de la peau de lézard bien verte et gluante, qui ose la décadence et être violente et méchante. C'est V, c'est trop bien. "We are of peace, always".

Note : 8/10. En bref, voilà un excellent épisode qui prouve que cette série sait en faire des choses. On joue sur tous les tableaux et on se soucis du détail. J'aime bien ce qui est fait avec tous les personnages, j'attends la suite avec impatience.

Commenter cet article

Orson Kane 20/01/2011 22:45



Dans le troisième épisodes il y a eu pas mal de moments forts tout de même. Pour moi c'est d'ailleurs le meilleur épisode de cette deuxième saison pour l'instant. Et je sais que ça va aller
crescendo.
L'épisode reprend juste après l'accident de voiture d'Erica et Malik.
La véritable identité de Malik est enfin mise à nue face à Erica (alors que nous le savions déjà depuis la moitié de la première saison). C'est le deuxième coéquipier d'Erica à être un lézard et
ça commence à faire beaucoup. Elle commence à avoir des soupçons et pour elle se n'est pas un hasard et elle insinue que cela a un rapport avec ce que les Vs auraient pu faire à son fils.
Personnellement je soupçonne toujours le chef du FBI car depuis le début il me parait très très louche ! On en apprends un peu plus sur les Vs et de l'importance de leur peau humaine. On apprend
aussi que les femelles sont les seules à posséder une queue. C'est Ryan qui nous apprend ces informations. Et sa position commence à être floue. On ne sait pas vraiment s'il est du côté de la
Cinquième Colonne où s'il est capable de tout justement pour revoir sa fille. Le dialogue sur le toit avec Erica est d'ailleurs éloquent car il révèle que parfois il ne faut pas culpabiliser si
nos propres enfants passent avant le reste face à la guerre contre les Visiteurs. Et ceci nous mène directement à la scène de torture infligée à Malik qui a été justement une vraie supplice et
vraiment insoutenable sur le plan émotionnelle et j'ai ressenti de la peine, de la douleur, de la compassion pour un V alors qu'ils sont nos ennemis quand même. Si c'était le but des scénaristes,
mission accomplie avec brio !  J'aurais jamais pensé que les scénaristes iraient aussi loin et avec cette scène, ils l'ont fait et rien que pour ça je dis bravo messieurs !Malik a craqué
sous la douleur et jusqu'au bout je pensait qu'elle tiendrait le coup et ne révélerait rien sur les enlèvements des radicaux de la Cinquième Colonne.
Les places occupées par Tyler (s'il pouvait se faire manger j'en pleurerais pas) et Lisa commencent à s'inverser sérieusement et la scène entre Erica et Lisa était émouvante sans tomber dans le
mélo. Lisa a enfin révélé qu'elle avait peur de devenir comme sa mère. D'ailleurs juste avant elle a dû lui prouver sa loyauté réalisant elle-même l'expérience de l'extraction de l'âme humaine.
Mais je pense que si Anna ne s'était pas faite monter le bourrichon par Dianna, elle n'aurait jamais soupçonné sa fille de trahison. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle met autant sa fille à
l'épreuve. Mais elle la prépare à devenir Reine aussi car sa peau de fertilité commence à grossir et qu'il est temps pour elle d'assurer sa descendance et de perpétuer la lignée Royale. Une vie
de psy de serait même pas suffisante pour cette pauvre Lisa (c'est peut-être pour elle que Mylène a écrit [g]Lonely Lisa[/g] :lol: ).
En fait Tyler devient l'enfant qu'Anna aurait aimé avoir de part son dévouement (d'ailleurs je ne serai pas étonné d'apprendre qu'il est en parti son fils) et Lisa trouve une oreille attentive
auprès d'Erica.
L'épisode se termine avec l'arrivée de Ryan dans le Vaisseau Mère où il annonce à Anna où se trouve la Cinquième Colonne et qui est responsable de l'enlèvement de Malik. Pour moi c'est juste un
faux cliffangher car il presque certains qu'il ne révélera jamais ces informations.
J'allais oublier de parler de Chad et de Jack qui lui est clairement visé par Anna sur les infos de Tyler. Chad avait réalisé une interview (sur les conseils d'Anna) pour que le prêtre donne sa
vision des choses, ce qu'il pense réellement des Visiteurs et le fait qu'il prône la non-violence. Ensuite vient le sermon de Jack et s'ensuit une bagarre entre lui et un V infiltré qui rend pour
responsable le Père Jack de la mort de sa femme causée par une des actions des kamikazes. Toute cette scène a été filmée par Tyler qui confiera cette vidéo à Anna pour qu'elle manipule l'opinion
public en la diffusant sur Internet et faire passer Jack pour l'homme qui n'est pas ce qu'il dit être.
Voilà je pense avoir fait le tour de cet épisode. J'ai peut-être oublié d'autres éléments mais tant pis. En tout cas j'étais déjà fan de cette série depuis le premier épisode de la saison 1 et
depuis le visionnage de ce troisième épisode de la saison 2, j'en suis devenu accroc et il va être difficile pour moi d'attendre deux semaine avant le prochain épisode et l'apparition d'Oded Ferh
dans le rôle d'Eli Cohn Ex-agent du Mossad et leader d'un nouveau groupe radical de la 5e Colonne.
J'espère aussi que les audiences vont repartir à la hausse car même si la série se stabilise, les scores restent quand même faible.