Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 1. Episode 5. Nicknames.

21 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-21-19h02m25s57.png

 

Veep // Saison 1. Episode 5. Nicknames.


Pour le moment, je reste assez déçu de Veep. Ce n'est pas une mauvaise série, mais ce n'est pas la série que j'attendais, ni celle que j'ai pu entrevoir avec le pilote et qui m'avait beaucoup plu. D'ailleurs, quand je repense au pilote, malgré un côté ultra poussif, j'avais bien aimé l'ensemble et cet empilement de gag n'était pas mauvais finalement. Jusqu'à maintenant on avait abordé le travail de Selina de façon ultra superficiel, décoré par des bonnes farces et des blagues tantôt funs, tantôt ultra ratées car trop vulgaires pour être réellement efficace dans ce genre là. Même si on avait eu quelques petites indications tout au long des premiers épisodes sur les fameux "clean jobs", c'était resté très en filigrane. En gros, on n'avait pas eu droit à un développement en plein de sa fonction. Cet épisode est le premier est faire état de sa désillusion professionnelle. Au fond, cet épisode était assez touchant car elle se rend compte qu'elle ne sert strictement à rien, qu'elle n'a pas de rendez vous dans son agenda et qu'elle n'est pas invitée aux petites sauteries.

Selina se sent terriblement seul je pense. Et l'épisode nous le fait ressentir. En tant que vice président elle n'a pas ou presque pas de pouvoir. On pourrait même dire que sa légitimité est loin d'être son fort. Mais elle tente continuellement de faire en sorte que son but (les "clean jobs") soient sa priorité. Je ne suis pas tellement fan de cet arc, notamment parce que Veep n'a jamais tenté de rendre cette intrigue réellement passionnante. Ce qui permet de se laisser prendre au jeu de l'épisode ce sont tous les petits dialogues, les interventions des personnages secondaires qui se sont maintenant fait une réelle place au sein de la série et qui ont donc réussi à me satisfaire pleinement. "Nicknames" n'est pas mauvais épisode en soit, il manque juste terriblement de constance. Tout au long de l'épisode j'ai eu cette mauvaise impression d'enchainement des scènes raté (on passe du coq à l'âne).

vlcsnap-2012-05-21-19h09m44s95.png

 

"It's like using a croissant as a fucking dildo"

 

"Parisians really intimidate me. They're so... parisian"

 

Les quelques blagues sur les français étaient sympathiques mais pas assez drôles. Le problème c'est qu'encore une fois, Veep tente des choses. Mais l'efficacité ne semble pas être son fort. Julia Louis Dreyfus commence à prendre ses marques dans le rôle de Selina, ce qui lui donne une certaine légitimité dans la série, mais le scénario manque encore une fois de choses et d'autres pour le rendre plus attirant. J'aimerais bien être surpris de semaines en semaines avec la série mais malheureusement, cet épisode était un de ces épisodes "vite vu, vite oublié". Je n'ai pas envie qu'une série de HBO soit aussi peu remarquable quand on pense qu'elle a apportée aux chaînes quelques tendances intéressantes (la tendance des vampires, de l'heroic-fantasy, de l'anti-héroïne, … tout ça c'est eux). Peut être que Veep passe complètement à côté de ce qu'elle aurait du être, qui sait. Je ne déteste pas, mais je commence à me lasser.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode moyen. Les blagues sont moyennes, et l'enchainement n'est pas très naturel. Dommage.

Commenter cet article