Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 2. Episode 4. The Vic Allen Dinner.

9 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-09-21h15m56s62.png

 

Veep // Saison 2. Episode 4. The Vic Allen Dinner.


Alors que j'avais été déçu par la première saison, plus la série avance et plus cette seconde saison me plait. La série est réellement devenue excellente dans le registre comique en utilisant à merveille les talents de Julia Louis Dreyfus car au fond c'est ce qu'il faut attendre d'une telle série. Mais ce à quoi je ne m'attendais pas du tout c'est à ses talents de chanteuse. Enfin, pour le bien de l'épisode uniquement. Entre la petite partie chantée façon comédie musicale dans la limousine avec Gary ou encore sa petite chanson lors de la grande réception de l'épisode, moi j'ai été séduit. Séduit car en plus d'être deux moments hilarants, c'était aussi deux très bons moments originaux qui permettent à Selina Mayer de ne pas être là où on l'attend forcément (bien qu'elle est tout de même fait sa petite crise dans l'épisode). Il fallait s'y attendre de toute façon, mais le passage que je retiens le plus est sa crise de nerf face à Dan quand il lui relève que la chanson qu'elle a chanté lors du gala a été posté sur Tumblr et une fois que c'est sur Tumblr, il est possible de la supprimer.

L'épisode s'amuse d'ailleurs assez bien avec Tumblr. Aussi bien pour faire la pub de ce site de micro blogging (les photos photoshopées de Selina tirant une tête de dix pieds de longs) que pour nous offrir de belles répliques (et une prononciation à faire pâlir tout le monde). Mais au fond, dans cet épisode on peut réellement saluer le talent de tout le monde. Car Selina ("Get the fuck off my plane") n'est pas le seul personnage drôle de cet épisode. Elle peut être complètement cinglé, et péter des plombs sans que l'on nous demande pardon (dans l'avion, face à Kent Davison). Mais au fond, cette petite série s'amuse de façon différente par rapport à l'an dernier. Il n'y a pas cette horrible intrigue fil rouge qu'il y avait l'an dernier. Les épisodes sont donc un peu plus indépendants, tout en conservant malgré tout une certaine ligne de conduite. Très efficace d'ailleurs. La saison 2 est bien plus drôle aussi car les personnages sont mieux exploités, et les dynamiques mieux établies. Sans compter que l'on sent que le casting a réussi à appréhender ses divers rôles.
vlcsnap-2013-05-09-21h36m00s69.pngSi les personnages sont les grands oubliés de cet épisode (auquel on préfère la politique), ce n'est pas une mauvaise chose. Il y avait également Sue (“You need to date, Amy. Find yourself a political nerd who also showers…. I wouldn’t want you to become a fat, neurotic freak.”) qui conserve toute son élégance dans la manière de nous faire rire, ou encore Dan qui déclare que les chansons comiques sont la marque des cons. En tout cas, Dan était excellent dans cet épisode et je retiens encore plus la petite scène dans le débarras avec Jonah et Gary. C'était là aussi un bon moment de comédie qui permet de tempérer avec le côté politique de l'épisode. Mais qui a dit que l'on ne pouvait pas rire de la politique de toute façon. En tout cas, ce nouvel épisode de Veep était hilarant et prouve encore une fois qu'une comédie du genre peut être hilarante et surtout intéressante. Au delà des moments de folies de notre héroïne, il y a au fond une sorte de réflexion spontanée sur l'Amérique d'aujourd'hui en seconde lecture. Cela passe donc pas tout un tas de petits gimmicks amusants et de répliques cinglantes.

Note : 8.5/10. En bref, que demander de plus.

Commenter cet article