Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 3. Episode 6. Detroit.

18 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-12-21h12m08s111.jpg

 

Veep // Saison 3. Episode 6. Detroit.


Après avoir été un élément de choix dans Surviving Jack, Christopher Meloni est un élément de choix dans Veep. Cet acteur qui avait plus ou moins disparu des écrans radars apparait dans deux comédies cette année et deux très bons rôles même si celui qu’il incarne dans Veep est peut-être un peu trop anecdotique à mon goût. Mais peu importe. Cette semaine, Veep continue la campagne de Selina ce qui donne encore une fois tout un tas de très bonnes scènes notamment quand il s’agit de  Detroit. C’est une ville rongée par le chômage et la précarité alors forcément, quand on vient parler à bas il faut faire attention et c’est une bonne manière de créer des situations encore une fois mémorables. Alors certes, la série ne fait pas grand chose de mémorable finalement mais l’humour est là et c’est suffisant. Notamment dans la relation entre Gary et Selina qui est toujours là pour nous donner tout ce que l’on peut attendre de la part de ces personnages. Après avoir parlé d’avortement dans « The Choice » 3.02, cette semaine c’est d’armes à feu. Encore un sujet épineux que les américains. Cette campagne n’est pas facile mais c’est aussi ce qui rend le tout encore plus efficace à mon humble avis.

Dan de son côté est maintenant le directeur de campagne de Selina. Une position qu’il voulait, qu’il a eu, mais qu’il pourrait regretter avoir voulu. C’est intéressant de le voir plus ou moins ramer mais tenter de sortir la tête de l’eau tant qu’il peut. Il faut suivre Selina mais aussi son nouveau coach, Ray, incarné l’excellent Christopher Meloni. Mais la promotion de Dan est aussi quelque chose que semble assez mal vivre Amy. Cette dernière voulait cette place de directrice de campagne mais malheureusement c’est Dan qui l’a eu, dans un élément de spontanéité de la part de Selina. Le fait que la série se concentre encore une fois sur les meilleurs personnages fait aussi de cette série un succès. Il y a notamment quelque chose de drôle chez Amy : ce running gag autour de son stress. C’est fun et cela colle parfaitement à l’univers de Veep. En tout cas, je ne demandais pas mieux de la part de la série. Anna Chlumsky est peut-être l’une des actrices les plus importantes de cet épisode. Son personnage est mis en avant comme rarement dans la série mais efficacement malgré tout. En tout cas, je ne peux pas critiquer la série quand elle tente des choses aussi bien faites avec ses personnages.
vlcsnap-2014-05-12-21h08m56s239.jpgL’arrivée de Ray est une bonne idée. Il apporte un peu de fraicheur à Veep mais aussi de vigueur. Son côté rentre dedans est un peu kitsch mais ce n’est pas une mauvaise nouvelle pour cette série. Bien au contraire, je dirais que cela permet de lui donner un goût différent. Sans compter que ses différentes interventions sont à la fois funs et efficaces. On ne cesse de vouloir en demander un peu plus. Le retour de Catherine et Minna Hakkinen était également une très bonne idée. Cela permet à Veep de nous pas oublier son passé mais aussi de rappeler à quel point ces deux personnages étaient fantastiques. Que cela soit l’excellente Sally Phillips sous les traits de Hakkinen ou encore Sarah Sutherland sous ceux de Catherine. Il y a des échanges réussis avec Selina et travaillés. On sent que la série a une idée d’où elle veut aller et comment elle veut y aller. Cela fonctionne terriblement bien. Finalement, cet épisode de Veep était en symbiose avec ce que j’attends de la part de cette comédie. Elle me surprend même par moment. Je pense à Amy mais aussi à Gary. Il y a largement de quoi faire encore avec Veep et de me dire qu’il ne reste déjà que quatre épisodes avant la fin de la saison me fait presque peur.

Note : 7.5/10. En bref, du très bon Veep encore une fois.

Commenter cet article