Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vegas. Saison 1. Episode 17. Hollywood Ending.

14 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-13-18h49m02s127.png

 

Vegas // Saison 1. Episode 17. Hollywood Ending.


Cette dernière ligne droite peine vraiment à devenir passionnante. Ou bien c'est moi qui est perdu tout intérêt pour la série suite au fait que ses audiences sont terriblement mauvaises et qu'elle ne passera pas mai prochain. Pourtant elle avait un très joli casting et le tout avait une belle ligne de conduire. Dans le médiocre certes, mais une belle ligne de conduite malgré tout. Les petites affaires entre Rizzo et Savino était devenue vraiment sympathique dans le creux de la saison avant que cela ne devienne ennuyeux avec Mia à la tête de l'empire. Savino aurait pu faire un terrible leader mais les scénaristes n'ont semble t-il pas voulu trop en faire autour de Chiklis. D'ailleurs, j'ai récemment vu l'acteur dans une belle grosse bouse en DTV :  Pawn dont je vous parlais plus tôt dans la journée. Je ne sais pas ce que l'acteur deviendra dans les prochaines années à venir mais j'espère que son ancienne maison (FX Network) lui offrira une petite place dans la prochaine saison de Justified. Il est bien plus sympathique quand il a les mains sales que quand il joue à l'homme d'affaire pâteux comme dans Vegas.

Car finalement Savino n'est pas un personnage si ambitieux que ça. Son face à face avec le DA à la fin de l'épisode était par exemple une grosse déception. Il ne se passe pas grand chose en face de l'écran et la tête de méchant de Savino prêtait donc plutôt à sourire qu'à réellement créer un sentiment de tension et de peur pour le DA. Dommage. Vegas c'est aussi les petites histoires de Mia. Cette dernière va recevoir la visite de sa mère, Lena Rizzo. Incarnée par l'excellente Melinda Clarke, le personnage était bien trop lisse pour être réellement surprenant. C'est bête car l'actrice aurait pu être utilisée pour un rôle un tantinet plus ambitieux que celui de la bonne maman qui n'a d'yeux que pour l'argent qu'elle n'a jamais eu et qu'elle aurait aimé avoir suite à la mort de Rizzo au milieu de la saison. Une arrivée attendue (qui doutait encore que la mère de Mia était vraiment morte, nous sommes dans une fiction) mais gérée à la louche. Je n'attendais rien du tout de la part de Vegas, mais peut être qu'ils la mettent un peu plus en valeur que ça.
vlcsnap-2013-04-13-18h55m36s234.pngCar elle ressemble bien plus à un cache misère dans cet épisode. Là pour tenter d'éblouir le téléspectateur afin qu'il ne voit pas que derrière se cache un vide incessant. Je sais que je suis assez méchant avec cet épisode mais je pense ne pas me tromper sur sa vacuité. Je pense également à Dixon. Violet. Ou encore Yvonne. Cette partie de l'épisode était cocasse sauf que l'on ne sait pas si c'est voulu ou non. La pauvre Anna Camp se retrouve engoncée dans un rôle qui la rend assez niaise à mon grand damne (car je l'aime beaucoup cette actrice, du coup je l'attends de pied ferme dans la nouvelle saison de True Blood). Finalement, ce nouvel épisode de Vegas peine à mettre en avant ses qualités et se perd par la même occasion dans un tourbillon d'ennui et de facilités scénaristiques navrantes. D'autant plus que certains effets d'annonce sont terriblement mauvais et n'amène que des déceptions (Melinda Clarke, Anna Camp). Comment peut-on autant rater une série avec un aussi sympathique casting ? Je ne sais pas.

Note : 3/10. En bref, un épisode cache misère laissant Melinda Clarke dans un rôle de pot de fleur alors qu'elle pourrait être tellement plus.

Commenter cet article