Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vegas. Saison 1. Episodes 6 et 7. The Real Thing / Bad Seeds.

24 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-24-22h38m47s216.png

 

Vegas // Saison 1. Episodes 6 et 7. The Real Thing / Bad Seeds.


Si Vegas s'encroutait un peu durant les épisodes précédents, elle retrouve avec ces deux épisodes du poil de la bête. Mais c'est surtout "Bad Seeds" qui a su retenir mon attention, je vais vous dire pourquoi juste après vous avoir parlé du très sympathique "The Real Thing". Au bout de six épisodes, je pense que l'on peut déjà avoir un premier aperçu de ce que la série sera durant ses 22 épisodes (enfin, 21 puisque CBS a décidé il y a quelques jours d'enlever un épisode à la commande, surement un problème de place dans la grille). Même si tout débute de façon très classique avec la mort de Howard Saffron, un dentiste, rapidement se met en place en parallèle une toute nouvelle histoire très intéressante : celle du vol du casino de Savino. Savino n'avait pas encore eu vraiment la chance se mettre ses talents à exécution mais ces deux épisodes réconcilient le téléspectateur que je suis avec cette histoire. En tout cas, j'aime beaucoup. Cela m'a rappelé un tantinet les films de vol de casino. C'est toujours un genre qui me fascine, notamment parce qu'il se déroule dans les casinos et qu'au cinéma c'est un univers si majestueux.

Dans la réalité, c'est beaucoup moins surprenant mais je me souviendrais toute ma vie de ma première fois dans un casino. C'est un moment toujours particulier que de fouler la moquette, ou encore d'entendre les pièces tomber une fois que l'on a réussi à gagner. Le dentiste qui est mort fabriquait en secret de faux jetons de casino avec des restes. Je dois avouer que j'ai été assez surpris de la manière dont il faisait ses jetons mais en tout cas, cela donne un épisode assez bien mené. Notamment durant la seconde partie. La première est bien évidemment surtout là pour faire le lien entre toutes les histoires et les personnages. La seconde est plus dans le feu de l'action. Vegas s'intéresse également au côté plus politique de la vie de Las Vegas. Quelque chose que j'attendais de pied ferme. La série se devait de parler un peu plus de la culture de cette ville et des personnes qui l'ont animé. C'est pourquoi, cette histoire est la bienvenue, surtout quand Savino est dans les parages pour fourrer son nez. J'ai trouvé assez amusant le fait que Savino puisse manipuler aussi bien les médias (quand il fait couper l'antenne pour que Bennett ne puisse pas parler).
vlcsnap-2012-11-24-23h18m18s116.pngvlcsnap-2012-11-24-22h51m20s66.pngIl faut dire que le Maire Bennett n'est pas là pour faire du bien aux casinos mais bel et bien le contraire. Savino aimerait bien soutenir quelqu'un d'autre et l'aide de Laura, sa femme, sera enfin exploitée. Il fallait qu'elle serve à quelque chose, son ajout ayant été assez catastrophique dans le précédent épisode. Enfin, du côté un peu plus mafiaux, Jonathan Banks impose toujours son style mais ce sera dans "Bad Seeds" qu'il s'imposera un peu plus. Ce dernier était bien plus passionnant pour une chose en participer : le face à face entre Lamb et Savino. Afin de le protéger de la menace qui pèse sur sa personne, Lamb accueille Savino dans son ranch. J'ai beaucoup aimé le dîner. C'était un moment très bien joué par les acteurs. Encore une fois, Vegas prouve qu'elle n'a aucune erreur de casting et c'est bien vrai. En tout cas, Michael Chiklis est de plus en plus sûr de lui et Dennis Quaid toujours aussi fourbe au travers de son regard et de son jeu. J'aime bien ces deux acteurs et je suis content que les scénaristes de Vegas leurs donnent un vrai sens. Ils méritaient vraiment cette mise en avant.

Jones, le chasseur de prime était un personnage qui aura permis d'ajouter un peu de piment à la série. Elle en avait bien besoin. Disons que Vegas n'était pas parvenue à secouer vraiment son schéma. Et puis durant les premières minutes, l'épisode ressemble énormément à ce que l'on a déjà pu voir auparavant. J'étais agacé, mais dès que Jones commence à faire peser sa menace, alors tout change tout de suite de bord et devient plus intéressant. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Vegas intervienne aussi tôt dans la relation entre Savino et Lamb mais en plus dans une intrigue comme celui ci. Maintenant que le Maire a perdu l'élection et que l'homme de Savino est à la tête de Vegas, je suis certain qu'il y aura bien plus de problèmes pour Lamb au bureau du shérif. Je ne vois pas comment cela pourrait évoluer dans la bonne direction maintenant. Ce côté corrompu pourrait être d'autant plus intéressant que maintenant Savino a la main basse sur Las Vegas. C'est l'homme fort de la ville et rien ne peut l'arrêter comme le prouve la fin de l'épisode.

Note : 6/10 et 6.5/10. En bref, deux bons épisodes pour Vegas. Intéressant pour l'un, surprenant pour l'autre.

Commenter cet article