Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vikings. Saison 1. Episode 6. Burial of the Dead.

8 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-08-20h58m55s29.png

 

Vikings // Saison 1. Episode 6. Burial of the Dead.


J'ai toujours autant de mal à dire ce que je crois être vrai au sujet de Vikings mais cette série s'améliore d'épisodes en épisodes. Je me demande même s'il y aura une fin à cette qualité grandissante. J'en parlais dans ma critique de l'épisode précédent, Ragnar et Earl allaient droit vers la confrontation. Et c'est ce que nous allons avoir dès le début de cet épisode. Vikings ne prend donc pas les choses avec des pincettes et ne tente donc pas de faire d'effets d'annonce en jouant sur un quelconque cliffangher de la sorte. J'ai trouvé ça courageux que de tuer l'un des personnages les plus importants de la première partie de la saison, Earl. Et de laisser vivre Ragnar, qui, mine de rien, a encore pas mal de choses à raconter. Surtout maintenant qu'il a pris la place de Earl, en la gagnant un peu facilement dans un combat assez épique en soit. Pour une petite chaine du câble (on peut comparer la production à Camelot de Starz je suppose), je trouve qu'ils ont vraiment mis un budget conséquent. Cela se ressent dans les décors et surtout dans le nombre de personnages que l'on a au sein de la série.

C'est donc bien plus crédible et passionnant à la fois. Mais j'aime beaucoup aussi la manière dont Michael Hirst gère sa série. On voit qu'il a une direction précise (sinon il n'aurait pas éliminé tout de suite Earl) et qu'il prend des risques. Mais la prise de risque est tout à fait justifiée et passionnante. Je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série. Sauf que la mort de Earl ne sera pas la seule à déplorer de l'épisode puisque d'autres personnages vont trouver la mort dans le courant de l'épisode de surtout dans les minutes qui suivent la mort de Earl. J'aime bien aussi le côté très bien ficelé des dialogues des personnages comme cette réplique que Earl lance à Ragnar "I must kill a man for whom I have the utmost respect. He is what I used to be. Restless. Ambitious". Et la réponse toujours aussi incisive de Ragnar ("Our fates are already decided"). Rien ne semble donc être laissé au hasard. Par moment (et donc dans les moments plus intimes de Vikings) je retrouve ce que Hirst a pu faire sur The Tudors.

Il a un rapport avec les femmes qui est très intéressant mine de rien et travaillé de façon assez jouissive. Le personnage de Jessalyn Gilsig prend de plus en plus forme et c'est ce que j'attendais de sa part. Il faut qu'elle prenne aussi les choses en main et surtout son courage. Par ailleurs, je me demande ce que Ragnar a encore en tête maintenant. Les choses se sont rapidement déroulés dans la première partie de l'épisode alors que la seconde commence à placer les choses dans le contexte de la seconde partie de la saison. Ragnar est quelqu'un d'intelligent et Travis Fimmel, l'acteur qui incarne le personnage l'a bien compris. C'est donc avec vigueur et courage qu'il incarne ce vaillant personnage qui mine de rien n'a pas volé sa place. Il l'a juste gagné de la vanité d'un homme, Earl, qui autrefois avait les mêmes valeurs que lui. Ragnar peut-il être amené à devenir une sorte de Earl ? Bien entendu et je pense que c'est le but même de Vikings. On ne le ressent peut être pas tout de suite mais les prochains épisodes devraient nous en apporte un peu plus.

Finalement, je suis content de voir que Vikings me surprend car au départ j'y suis aller un peu à reculons. Je suis friand du genre mais disons que History (qui avait déjà un passif de mauvaises séries avec moi) ne m'inspirait pas une grande confiance. Et puis le premier épisode m'avait donné envie de voir la suite. Maintenant j'en suis ici. Et je suis ravi. Les autres personnages comme Siggy (qui va poignarder Swede), Floki qui parvient à décrocher la palme du personnage le plus fun de la série, ou encore Rollo et Ichi. Toute cette galerie de personnage me plait bien et grandie au fur et à mesure que la saison évolue.

Note : 7/10. En bref, de mieux en mieux Vikings m'emporte. Malgré la prise de risque au milieu de la saison, je pense que Michael Hirst sait quoi faire de sa série et cela m'intrigue.

Commenter cet article

Cilou 10/04/2013 21:51


La confrontation entre les anglais et les vikings (commandés par Ragnar) promet de belles chose.Je ne m'attendais pas à ce que Earl Haraldson meurt si tôt dans la série. Le casting est une grande
réussite. Pour Travis Fimmel c'est la métamorphose, il est méconnaissable.Le personnage de Rollo est assez fascinant, quant à Floki lui c'est peut être mon préféré.



Ps:Je trouve le générique vraiment réussi et très entêtant. J'ai lu que c'était le même réalisateur que celui de True Blood, pas étonnant...

Pascal 09/04/2013 15:01


Même sentiment que toi : la série s'améliore grandement d'épisode en épisode et ça fait plaisir à voir !