Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vikings. Saison 2. Episodes 8 et 9.

25 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-25-16h47m02s32.jpg

 

Vikings // Saison 2. Episodes 8 et 9. Boneless / The Choice.


Nous arrivons à grands pas vers le final de la saison et Vikings continue de me surprendre et de m’offrir tout ce que je peux attendre de sa part. J’ai beaucoup aimé « Boneless ». Disons qu’à côté de « The Voice » l’épisode était beaucoup plus intense. La manière dont tout le monde se prépare à la grande bataille était un moment éloquent et épique. La série sait comment mettre tout cela en scène et la musique était vraiment de choix pour le coup. « Boneless » était un épisode brillant et il prouve encore une fois que la série de Michael Hirst sait très bien ce qu’elle veut faire. Cela donne donc un truc particulièrement jouissif car tout ce que la série met en place est sélectionné de façon à ce que cela soit particulièrement grand à l’écran. Il y a donc un sens aigu de la mise en scène mais aussi des dialogues et des histoires qui font que forcément le téléspectateur ne peut qu’être séduit. La première saison avait joué les choses différemment. Disons que la série ne voulait certainement pas rendre le côté cérémonial particulièrement grandiose et s’était donc concentré sur les émotions d’un petit groupe, celui de nos vikings préférés. Mais avec la saison 2 et l’arrivée de Donal Logue, la série a voulu évoluer et tout cela apparait donc beaucoup plus grand cette année.

Peut-être est-ce aussi grâce à des moyens beaucoup plus élevés. « Boneless » est donc un épisode qui prépare les Norsemen à prendre la mer afin de rejoindre l’Angleterre. Les bateaux sont remplis, les au revoir sont de mise et faits, et la série prend le temps de jeter son regard sur tous les personnages importants de Vikings. Cela rend la scène assez grandiloquente, notamment car la mise en scène utilise une sorte de ralenti, couplé à une musique particulièrement bien choisie. D’un point de vue des au revoir la série parvient à amener une très bonne dose d’émotions. Je ne m’y attendais pas du tout, notamment car les vikings ne sont pas des êtres que je trouve touchants. Ils peuvent l’être c’est certains mais disons qu’ils sont plus connus pour leur violence. La narration de la série choisie donc le calme avant la tempête. Cet épisode nous offre tout un tas de belles scènes, notamment celle entre Bjorn et Porunn. C’était l’une des plus belles scènes de l’épisode.  Bjorn va nous offrir une autre très belle scène mais dans « The Choice » avec ce petit combat de coq sur la plage avec Floki. Cette scène était magnifique car elle met très bien en scène la violence de la série tout en restant touchant malgré tout. Car cette scène implique tout un tas de choses aussi, et notamment une sorte de réconciliation.
vlcsnap-2014-04-25-16h11m37s28.jpgIl y a aussi Rollo et Siggy. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout mais au fond c’est assez logique (notamment car en temps d’au revoir, il faut bien plus ou moins enterrer des haches). De son côté, Ragnar reste égal à lui-même et l’on ne peut surtout pas lui en vouloir. Notamment car j’aime beaucoup ce personnage et qu’il est la tête brûlée de la série. A côté de lui, King Horik est presque un gentil (enfin, en apparence). Cet épisode n’était pas un épisode où beaucoup de choses se déroulent mais au contraire un épisode où l’on prend le temps de dire ce que chacun des personnages pense et surtout ce que chacun des personnages peut délivrer comme émotion. Tout le monde n’a pas la même vision des choses, des batailles et accessoirement des victoires. Je trouve par ailleurs que Horik est tout de même quelqu’un de beaucoup plus sophistiqué et intéressant que Earl de la première saison. J’avais déjà ça en tête lors de son introduction dans le dernier épisode de la saison. Je reste donc sur ma positon. Mais Donal Logue incarne un personnage dont on aurait peut-être pu attendre un peu plus. J’ai passé toute la saison à penser qu’il pourrait devenir le vrai ennemi et finalement ce n’est pas tant ça. Il n’agit pas nécessairement dans le sens de Ragnar mais peu importe. Ce n’est pas le méchant que j’attendais.

En entretenant cependant l’ambiguité, Vikings parvient à faire quelque chose d’assez malicieux. Il faut dire que l’acteur y met du sien. Ensuite il y a toute cette scène sur le champ de bataille. Très solidement mise en scène et donnant envie de passer à l’épisode suivant. Une vraie défaite. La première fois que Vikings nous parle de défaite pour nos personnages. La série met tout cela en scène de façon assez fascinante. Il y a un sens du ralenti, de la musique, un peu comme la scène de préparation à l’abordage. La série est devenue une vraie experte dans la manière d’appréhender les scènes de combat. Je trouve donc le tout particulièrement réussi à mon humble avis et je ne pouvais pas demander mieux. « The Choice » choisit donc de mettre tout cela en scène de façon assez brillante. Le fait que les Vikings battent en retraite était donc une très bonne idée histoire de mettre les personnages dans une situation assez problématique. Cela change de toutes les batailles qu’ils ont pu gagner précédemment. Mais pour en revenir à l’épisode, j’ai toujours aimé ce que Vikings a tenté de faire avec Ragnar et Athelstan. Ces deux personnages fonctionnent bien ensemble alors forcément, on a envie d’en voir beaucoup plus.
vlcsnap-2014-04-25-16h28m24s116.jpgEt la série nous en donne beaucoup plus. Depuis l’introduction de Athelstan, la série a su créer des liens avec Ragnar qu’il est le seul à avoir créé avec lui. Ragnar n’est pas quelqu’un qui est du genre à s’attacher aux autres et pourtant on sent qu’il a une profonde amitié pour Athelstan. Il faut dire qu’une relation de confiance s’est créée entre les deux personnages. Cela a permis de développer les personnages de façon intelligente. Je suis donc un peu déçu de voir que Athelstan cette année n’est pas aussi présent qu’il aurait dû l’être. Ce n’est pas non plus mauvais mais disons que j’aurais peut-être aimé que cela soit plus efficace en son genre. Ce n’est que mon humble avis. Cet épisode cherche donc à faire revenir le personnage, la relation est de nouveau fonctionnelle. Le script de Michael Hirst est assez fabuleux tout de même. Notamment car je m’attendais à ce que cet épisode soit bourré d’action et nous enchaîne les choses avec une vitesse de croisière particulièrement rapide. C’est tout le contraire qui se fait. En effet, la série choisie de faire les choses étapes par étapes ce qui rend le récit d’autant plus efficace à mon humble avis.

Athelstan - « I wish it was so simple. In the gentle fall of rain I still hear my God. In the thunder I still hear Thor »
Ragnar - « Perhaps someday our gods can become friends »

Note : 9/10 et 7/10. En bref, deux très solides épisodes de Vikings.

Commenter cet article

4evaheroesf 27/04/2014 01:52


Bonne critique pour 2 bons épisodes !


Episode 8


J'ai bien aimé :


- Rollo entraine Bjorn.


- Lagertha prend de l'importance.


- La princesse dépravée. 


- Horik continue de faire chier pour mon plus grand plaisir.


Episode 9


- Il était temps que les vikings perdent face à un ennemi organisé et plus nombreux.


- Je suis toujours autant surpris du revirement de Floki.


- Content qu'Athelsthan soit retourné avec Ragnar.