Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Walking And Talking. Saison 1. Pilot (UK).

30 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-06-30-13h20m57s189.png

 

Walking And Talking // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Kathy Burke (La Taupe, Elizabeth, …) est une actrice britannique qui grâce à Sky Atlantic va nous raconter des petites bribes de sa jeunesse dans la première saison de Walking And Talking. Le premier épisode était plutôt fun par certains aspects et notamment la gestion de la musique. J'ai beaucoup aimé la scène d'ouverture où l'on retrouve Kathy sautant sur son lit en écoutant de la musique à fond les ballons. Dès que l'on commence à parler un peu plus de sa vie, on sent que la série n'a pas forcément beaucoup de choses à dire. Peut être parce que l'actrice ne se souvient pas forcément de comment était réellement sa jeunesse. Il est possible d'oublier des passages de sa vie. Je ne suis donc pas certain que c'était une série réellement intéressante à faire de ce point de vue là. Elle ne nous dit pas grand chose sur sa vie finalement. Alors Walking And Talking tente de se rattraper avec le superflu. Notamment la musique mais aussi la réalisation, assez originale (notamment ce filtre qui est sensé nous ramener dans les années 70).

Walking And Talking suit les aventures de la jeunesse de Kathy Burke. 1979. Kathy rêve de devenir actrice, mais les circonstances vont faire que sa condition pourrait bien ne pas lui être avantageuse.
vlcsnap-2012-06-30-13h26m36s2.pngCe que je retiens de ce premier épisode c'est une scène, celle de deux nonnes qui fument et parlent de tout et de rien ensemble. C'était drôle. J'ai trouvé que cela collait parfaitement avec l'ambiance de la série et je veux retrouver ce genre de sketchs assez funs dans cette série par la suite (il n'y a que quatre épisodes, ce n'est pas comme si c'était s'engager pour la vie). Walking And Talking réussie également l'utilisation de la musique et des classiques de son époque. Notamment l'utilisation de The Clash, le grand groupe de rock. Si Sky Atlantic a proposé à Kathy Burke d'écrire sa petite série en quatre épisodes c'est uniquement parce que Little Crackers, un téléfilm dans lequel elle racontait comment sa rencontre avec le groupe The Clash a influencé sa vie, avait été un succès.

Je n'ai pas vu ce téléfilm, et je ne suis pas plus curieux que ça de le voir étant donné que je ne connais pas grand chose de la carrière de cette petite actrice qu'est Kathy. En seulement vingt minutes, Walking And Talking arrive à poser son univers et ce n'était pas gagné. Un univers de rêves et d'aspirations, mais également très musical. Les dialogues manquent peut être de fraîcheur et d'humour, mais globalement, je pense que Kathy Burke sait où elle va (sans raconter quoi que ce soit de très passionnant pourtant). Je ne sais pas si je vais poursuivre l'aventure avec Walking And Talking, mais pour le moment je vais peut être me laisser tenter. En tout cas, ma curiosité est un vilain défaut qu'il faudra que je règle prochainement. Même si je n'ai pas été totalement convaincu, je dois avouer que le travail sur la forme est plutôt bon, mais le fond reste très vide.

Note : 4.5/10. En bref, assez jolie mais pas assez travaillée sur le fond.

Commenter cet article