Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 6. Episode 11. Viking Pride.

2 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2010-11-03-01h53m49s36.png

 

Weeds // Saison 6. Episode 11. Viking Pride.


Encore une fois la série s'allège avant la fin de la saison. Je ne sais pas trop où l'on va mais on y va. Moi je suis comme le mouton derrière les boeufs. Quand on voit ce nouvel épisode, je sais pas, il y a comme une envie de fermer un chapitre, de clôturer l'histoires des Botwin sans vraiment vouloir trop la fermer. Toute la question de la saison était là de toute façon. Les Newman vont-ils permettre l'oublie des Botwin ? Pas certain. Je regretterais peut être un seul truc dans cet épisode, qu'on ne parle plus de la relation entre Nancy et son fils, une relation dont elle même ne sait pas grand chose.
On a droit à plusieurs parties dans cet épisode. Tout d'abord celle avec Nancy qui découvre qu'un journaliste veut écrire son histoire. La suite nous laisse donc pensé que les Botwin vont devenir des stars non ? C'est en tout cas ce que je ressens. Pour ce qui est d'Andy, chargé de trouver les passeports, il va devoir tuer quelqu'un pour les avoir. Assez débile sur les bords, cette intrigue est peut être bien plus réfléchi qu'on ne peut le pensé. Andy qui tente de faire alliance avec celui qu'il devait tuer pourquoi pas après tout.
Si je n'ai pas rigolé comme un porc rirait à son morceau de viande, cet épisode était sympathique. Disons que l'intrigue avec Silas est peut être pas forcément très bonne mais reste correct. On s'ennuie pas forcément car c'est intéressant de savoir si justement, il est son père ou pas. Et puis il y a aussi Shane face à "l'ex" de Nancy. Là c'était décalé, et sûrement la partie la plus drôle de l'épisode. Mais voilà, encore une fois, ça manque un peu de réflexion peut être et de profondeur. Mais voilà, Weeds c'est subtile alors qu'importe.

Note : 6/10. En bref, peut être un peu décevant aux premiers abords, l'épisode reste sympathique.

Commenter cet article