Critiques Séries : Weeds. Saison 6. Episode 3. A Yippity Sippity.

vlcsnap-2010-09-01-23h42m27s144.png

 

Weeds // Saison 6. Episode 3. A Yippity Sippity.

 

J'ai comme l'impression que Weeds est de retour. Cet épisode est certainement pour moi le meilleur depuis bien longtemps, longtemps car je compte plus. En tout cas j'ai ri comme je n'avais jamais encore ri cette saison devant la saison et je sais pas, il y avait un truc dans cet épisode qui fait tout de suite adhérer. Je vous rassure, ce n'est pas le fait que Nancy Botwin / Nathalie Newman soit devenue femme de chambre, ni son français si délicieux (car oui, Marie Louise Parker a des origines française), bien que. En tout cas, Weeds retrouvait avec cet épisode les rails d'une bonne série.
Alors, il se passe pas mal de choses dans cet épisode. Ca y est, on est a Seattle sauf qu'il faut trouver du travail et c'est alors que Andy, Silas et Nancy (je me suis pas encore fait à leurs nouveaux noms) décident de trouver du travail dans un hôtel. Andy sera plongeur, Silas groom et Nancy femme de chambre. Un trio de choc qui veut toujours changer les choses. Entre Andy qui tente de gagner la reconnaissance d'un chef cuisinier interprété par Peter Stormare (Prison Break) assez abrupte avec son personnage, Silas qui tente de se faire des pouvoirs en faisant la lecteur en caleçon à un pervers et enfin Nancy en nettoyant des chambres tout plus saccagées les unes que les autres.
Ainsi, l'épisode nous offre tout d'abord une galerie de nouveaux personnages déjà bien intégrés et c'est enchanteur. J'aurais cru que cette nouvelle transition dans la série ne passerait pas avec les deux précédents épisodes mais là, c'est plus que réussit. Weeds est donc sur de nouveaux rails, des rails pas de cocaïne, bien que cela aurait pu être le cas mais sûr un marché bien différent : le shit. C'est là que prend donc tout le sens de cette saison, dans cette petite herbe desséchée que prend tout le sens d'une telle saison. Je pense que les scénaristes ne se sont pas trompés. La famille Botwin va une nouvelle fois se salir les mains et ne plus se servir de l'argent d'un riche parrain de la drogue pour faire son chemin.
La série est sauvée pour le moment et j'ai de forte attente avec une barre placée aussi haute finalement. Je crois que Weeds peut redevenir celle qu'on a connue à ses débuts, la petite série piquante et drôle, celle qui charmait son public de scènes déculottées et de personnages tout aussi frisant le ridicule que la sensibilité. Je suis à nouveau fan et pour longtemps.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de Weeds, rare ces temps ci qu'il mérite toute la reconnaissance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

V
<br /> <br /> Totalement d'accord , cette saison 6 débute vraiment très bien et l'écartement de Celia est finalement une bonne chose , on se concentre sur les Botwin et c'est bien plus drôle. Espèrons que ça<br /> continu :) <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre