Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 7. Episode 4.

19 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2011-07-19-18h34m20s45.png

 

Weeds // Saison 7. Episode 4. A Hole in Her Niqab.


Je crois que je vais adorer cette saison. C'est bon, tout est bien et en place ! En effet, les personnages ont leurs histoires. C'est agréable de voir qu'en 7 ans, la série aura su se renouveler un nouvel incalculable de fois, parfois avec quelques accros, mais surtout en réussissant à être aussi drôle que piquante. Nancy est le personnage qui évolue le plus cette année (pour le moment). Elle veut lancer son business de deal de drogue et pour cela, elle va être obliger de faire équipe avec Silas qui va en proposer lors de ses castings et va avoir… 42 clients en donnant… des échantillons gratuits. Il connait le business le petit quand même sauf que voilà, il reste en retrait et c'est Nancy qui vaut le coup (j'aurais aimé qu'il y ai un quiproquo gay avec Silas, ce personnage + le mannequinat, c'était presque une porte ouverte à ce genre de choses…)

Nancy va enfin trouver du boulot, c'est auprès de Doug qu'elle va le trouver. Elle va même tomber sur le dealeur de tout le bâtiment et pour faire en sorte qu'elle ait le marché, elle va le dévoiler aux yeux de tout le monde (j'adore le coup des photocopies). Aidan Quinn, son grand patron est marrant. Je crois que Nancy va passée sur son bureau (ou dessus). Vu le côté irrévérencieux de la série, cela ne m'étonnerais guère. En tout cas, j'ai hâte de voir comment ce petit côté secrétaire/patron va être développé. Nancy veut récupérer son fils, pour cela elle prend un avocat, joué par Martin Short. Le personnage est pour le moment pas forcément excellent mais très intéressant.
vlcsnap-2011-07-19-18h34m42s10.pngDu côté de Shane, il a donc pris l'argent de son prêt étudiant pour payer à sa mère la même chambre que celle qu'elle avait a Agrestic. C'est mignon comme attention et Shane, tout ce qu'il veut, c'est que sa mère ne fasse rien, reste dans le droit chemin car elle est allée en prison pour lui quand même. Leur relation mériterait exploitation cette saison, en tout cas, sur le plan émotionnel. J'ai adoré les quelques échanges de la fin de l'épisode. Vraiment touchants. Pour ce qui est d'Andy, encore une fois, il ne sert à rien. Il va coucher avec sa polygame (qui a des vidéos sur internet où elle se glisse des "popsicles" (comprenez des glaces en bâton) dans la boîte à surprise). C'est lourd, certes fun, mais rien d'autre.

Enfin, j'ai adoré la scène complètement WTF de l'épisode qui se déroule en Afghanistan. C'était trop fun : aussi bien la discussion que la femme enragée qui se fait sautée à la fin. Ca sort de nul part et Weeds est championne pour ça. D'un certains côté, cela explique le titre de l'épisode qui sort de nul part. Au final, voilà un épisode plus que réjouissant avec plein de bons (voire très bons) moments. Il organise ses intrigues d'une manière toujours aussi bien rythmée. J'adore.

Note : 7.5/10. En bref, un bon épisode de Weeds à la fois drôle et impertinent.

Commenter cet article