Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 8. Episode 2. A Beam of Sunshine.

9 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2012-07-09-13h43m14s249.png

 

Weeds // Saison 8. Episode 2. A Beam of Sunshine.

 

Quand Showtime a annoncée la fin de Weeds pour cette année, je me suis dit : Mais pourquoi arrêter la série ? Je me pose encore la question, même si la saison précédente aurait du être la dernière quand on voit la qualité descendante de la série (et surtout après la magnifique saison 6). Cependant, la série arrive à se renouveler cette année, en offrant à Nancy Botwin le moyen de devenir une héroïne ayant vu la lumière. Dans le premier épisode, elle n’était pas présente, elle était plongée dans un coma. Ce qui avait permis aux autres personnages de devenir un peu plus importants. Sans elle, ils étaient même perdus. Chacun tente d’évoluer évidemment, mais on ne sait pas encore où la saison va. On avance doucement mais sûrement vers une toute nouvelle Nancy (c’est elle qui le dit, elle ne veut plus être méchante, elle veut être souriante et gentille, notamment quand elle va décider de faire de la charité en donnant des space-cookies aux malades de l’hôpital dans lequel elle est enfermée. Cet épisode permet aussi à la série de faire beaucoup d’intérieur et donc de réduire les coûts. Tout le monde est gagnant.

 

Dans ce nouvel épisode, Nancy se réveille et va donc amener son business à l’hôpital. Je le voyais venir mais pas de cette façon. Le changement de Nancy n’est pas radical mais il se ressent. Le personnage est plus libre, plus léger et moins éprise par ses faits et gestes. Elle croque la vie à pleines dents tout simplement. Elle va apprendre comment être heureuse finalement, et le prix que cela peut avoir durant sa thérapie. Globalement, je ne suis pas déçu du résultat. Je dirais même que c’était amusant. Les quelques moments que Nancy partage avec les divers protagonistes sont très bons. Dans un premier temps avec Shane. Ce dernier est toujours là pour sa mère, mais ne semble pas être à l’écoute quand elle dit vouloir changer. Bien au contraire, il ne semble pas la croire. Mais Nancy nous réserve encore un bien meilleur moment, deux face à face avec un clown qui croit être plus fort qu’elle. Il va rapidement découvrir qu’il ne peut pas faire le poids (enfin… le poids est une autre affaire). Pendant ce temps, nous allons suivre les vagabondages du reste des personnages de la série. Notamment Silas, qui trouve le moyen d’une part de retrouver sa chevelure blonde vénitienne mais aussi de nous offrir une petite scène très S&M.

vlcsnap-2012-07-09-13h43m18s33.png

Vous vous souvenez de l’ancien agent ? C’est elle. Merci de nous rappeler qu’elle existe encore. Je ne suis pas certain que c’était utile mais cela participe encore une fois à justifier le statut de Showtime dans le milieu du sexe. Alors des petites fessées, ils aiment ça dans les hautes sphères de Showtime. Je pense que les petits vieux de leur siège social doivent s’amuser en regardant Silas jouer au salas. Dans un registre bien différent, Shane enquête sur le tireur. Il veut savoir qui a voulu tuer sa mère (et il aura la réponse à la fin de l’épisode, un peu trop rapidement à mon goût, malheureusement). Mais il faut aller de l’avant. Je ne sais pas trop ce que la série veut nous raconter autour de Shane. Ce dernier va sûrement vouloir se venger de la mort de sa mère, mais il se doit d’avoir une morale maintenant qu’il fait des études pour devenir inspecteur. Telle est donc la question. Comment Shane peut-il encore évoluer cette année ? Il a beaucoup grandi aussi, et ça, nous pouvons le voir à la taille de la pelouse de poils qu’il a sur les mollets. J’ai été presque choqué qu’il soit aussi poilu alors qu’il est imberbe du visage.

 

Andy commence aussi lui aussi à se révéler mais sa relation ne m’intéresse pas. Peu importe ce qui se passe autour d’Andy dans cet épisode, c’est le gros point noir de l’histoire. Un peu pareil pour Jill et Doug. Je ne comprends plus trop l’utilité de Vehement Capital, même si l’an dernier on avait passé tellement de temps à mettre en place une intrigue là bas qu’il faut lui offrir une conclusion (ou une suite) digne de ce nom. Bref, au final, ce nouvel épisode de Weeds était plutôt sympathique. Même si c’est un peu moins bon que le premier épisode, le retour de Nancy se fait par la grande porte. Elle donne une nouvelle direction à la série que tous les personnages ne vont pas suivre, bien évidemment. Cette saison reste pour le moment plutôt intéressante voire même excitante par certains aspects. J’ai hâte d’en découvrir la suite (évidemment).

 

Note : 7/10. En bref, Nancy devient la nouvelle illuminée de la télévision américaine.

Commenter cet article

julien 10/07/2012 19:51


le retour du generique RIEN  que ca c'est super!!