Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 8. Episode 3. See Blue and Smell Cheese...

16 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2012-07-16-18h27m55s34.png

 

Weeds // Saison 8. Episode 3. See Blue and Smell Cheese and Die.


Ce que j'apprécie tout particulièrement dans cette nouvelle saison de Weeds c'est que l'on n'a pas l'impression qu'elle s'arrête. La série aurait pu faire plusieurs choix. Le premier prendre la tangente émotionnelle, auquel cas cela aurait été sûrement touchant et beau. Et le second c'est le parti pris de la comédie, comme elle le fait depuis pas mal d'années maintenant. Ce second choix apparait être le meilleur pour le moment. Et pour cause, les personnages sont libres, et leurs intrigues aérées. Weeds renoue avec ce qui a fait ses armes : la jeunesse et la candeur d'un été. Cela passe dans un premier temps par le générique. Cette semaine c'est Steve Martin (la star internationale comique, qui ne fait plus grand chose d'ailleurs) et Kevin Nealon qui prennent leur voix. Assez amusant, l'assemblage ressemble à un gros délire mais c'est sûrement pour ça qu'il est pour le moment mon préféré de la saison. Weeds s'amuse et elle ne se le cache pas. Cela passe aussi par le regard que jette Nancy à Tim dans ce restaurant de sandwich façon Subway.

Au fond, la relation qu'elle tente de développer avec Tim ressemble à celle qu'elle avait développée dans la saison 6 avec Shane alors qu'il avait tué une femme avec un maillet de polo. De plus, ils ont tous les deux perdus leurs pères très jeune. Tim en veut à Nancy pour ça. Même si l'on sait pertinemment que ce n'est pas elle qui a tué son père, mais le cartel. Enfin, elle y est pour quelque chose évidemment, étant donné qu'elle était l'instigatrice de toute l'histoire de drogue qu'il y avait derrière. Mais quand même, elle reste innocente. Elle veut tenter de protéger Tim, ce qui ne veut ^pas faire Shane. Maintenant qu'il est du côté de la loi, ce dernier ne va pas se gêner pour assouvir sa vengeance de façon particulièrement. Je m'attendais à ce que Shane veuille tuer Tim, mais ce n'est pas du tout le cas. En effet, il veut uniquement l'arrêter et lui faire payer pour ce qu'il a fait à sa mère, en prison. Un choix judicieux qui permet aussi de voir que Shane a grandi et n'est plus l'enfant terrible des débuts.
vlcsnap-2012-07-16-18h35m53s204.pngAutre pan intéressant de l'épisode, Ann. Incarnée par l'excellente Mae Whitman (Parenthood). Il s'agit de la petite amie de Tim Scottson, le tireur de Nancy. Les quelques dialogues qu'elle offre à l'épisode sont bons, intelligents et surtout, on a envie de la voir un peu plus. Ce personnage est déjà l'un de mes préférés de la saison, et pourtant, on n'est pas certain de la revoir par la suite. Il faut dire aussi que j'apprécie tout particulièrement cette actrice. Ce qu'il y a de fascinant avec ce personnage c'est sa double personnalité : d'un côté sa naïveté et de l'autre sa colère qu'elle assouvie de façon assez étrange. J'ose espérer qu'un prochain épisode nous en dira un peu plus sur elle. En tout cas, le moment où elle frappe le mur était hilarant. J'en veux encore de ce genre de scènes. Vous voyez, Weeds n'a pas perdue la main pour nous amuser encore et encore dans une période estivale où l'on a envie de ne faire qu'une chose : prendre un latte glacé, comme Nancy encore l'an dernier.

Malheureusement, tout l'épisode n'était pas parfait. Cela passe notamment par l'erreur : Andy est un problème. Cette intrigue avec les filles, et avec Jill, et avec … Bref, on s'ennui terriblement et même si Jennifer Jason Leigh est adorable, elle ne parvient plus à sauver cette partie de la saison. Weeds aurait pourtant pu aller bien plus loin avec cette histoire, en s'amusant un peu plus avec Andy, mais il n'en est rien. Je retiens cependant la petite confrontation des deux hommes pour Jill. Amusant mais pas très frappant non plus. Au final, ce nouvel épisode de Weeds manquait d'un petit truc et c'est à cause de Andy. Je pourrais aussi dire que notre autre histoire de Doug ne sert pas à grand chose (même si elle permet de conserver la ligne éditoriale de la série - la drogue - en sommeil, alors que Nancy s'apprête à poursuivre ses aventures).

Note : 7/10. En bref, un agréable petit moment à passer en compagnie de nos personnages préférés.

Commenter cet article