Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 8. Episode 8. Five Miles From Yetzer

20 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2012-08-20-19h37m02s6.png

 

Weeds // Saison 8. Episode 8. Five Miles From Yetzer.


Si je devais retenir quelque chose de cet épisode de Weeds ce serait sûrement toute la scène finale se déroulant sur cet air de "Don't Leave Me (Ne Me Quitte Pas)" de Regina Spektor. C'était amusant et donnait l'impression enfin que les deux soeurs sont complices. Je crois que c'est la première fois que Weeds donne le ton de cette relation. Depuis le début, je n'ai jamais pu associé Jennifer Jason Leigh et Mary Louise Parker. Avant cet épisode, il n'y avait aucune alchimie entre les deux personnages. C'était d'ailleurs un vrai gâchis. Il a fallu donc attendre cet épisode, quelques années plus tard, pour que l'on sente enfin que les deux femmes peuvent aussi partager des conneries. On rigole bien. Surtout que Jill avoue à Nancy qu'elle est enceinte sans même l'avoir dit à Andy. Il était temps que ces deux là se trouvent enfin ensemble. L'épisode aurait très bien pu survivre sans ces dernières trois minutes d'épisodes, mais je pense que cela m'a permis de rester sur une très bonne impression. Plutôt qu'une moyenne.

Car oui, le reste de l'épisode n'était pas suffisamment bon. Sauf encore une fois pour Nancy. Elle se conduit tellement bien à son travail qu'elle va se voir offrir une belle promotion. Une promotion qui pourrait bien la refaire plonger dans l'illégalité la plus totale. La tentation pour Nancy est grande, celle de cet argent facile, et surtout de ce plaisir qu'elle a de vendre de la drogue. Tout simplement. Weeds s'amuse avec bien avec Nancy cette année. Toutes les questions que le personnage se pose, elle ne se les étaient pas vraiment posées auparavant. Weeds fait donc un bilan intéressant, et surtout agréable de ce que peut être la vie de Nancy avec ou sans la drogue. Les scénaristes ne sont pas toujours très fin dans ce qu'ils font avec le personnage mais finalement, c'est plutôt agréable. Mais ce que j'ai aussi apprécié c'est Shane. Ce dernier découvre que le monde de la police, qu'il croyait droit est en fait aussi un milieu de ripoux.
vlcsnap-2012-08-20-19h39m12s25.pngMême si cette partie de l'épisode n'est pas parfaite, elle n'en reste pas moins intéressante. En effet, la série pose aussi les bases de l'évolution de Shane qui a voulu quitter l'illégalité. Il se rend alors compte que l'on peut faire des choses illégalement aux yeux de la loi tout en la représentant. Amusant non ? Même si le parallèle police / ripoux est trop facile. Du côté de Silas, rien de bien réfléchi non plus. Je trouve dommage que les scénaristes ne se soient pas plus inspirés de sa mère pour faire son intrigue. On sent que les scénaristes rament pour lui donner quelque chose d'intéressant à faire. Enfin, il y a Doug. Alors lui, c'est devenu pathétique voire nauséabonde. Je ne comprends même plus pourquoi ce personnage est encore dans cette série. Il ne sert à rien à part être le boulet de service. Autant dire que ce n'est pas vraiment ce que je recherche avec cette série.

Note : 6/10. En bref, il est difficile de voir où la saison veut nous emmener. C'est même assez dommage.

Commenter cet article

julien 26/08/2012 10:04


je te trouve dur! Nancy n'a jamais été aussi profonde, aussi en introspection, j'en avais marre de la voir faire des tas de conneries sans poser les bonnes questions!


et puis je dois avouer que ce personnage est un peu un modelé , dans le sens ou nancy retombe toujours sur ses pattes, elle vogue sur la vie, elle relativise les problèmes, fait preuve de
décontractions! je suis tout le contraire alors en cette rentrée j'ai bien l'intention de m'inspirer d'elle!


la dispute entre les deux soeurs étaient pour une fois intéressante, les intrigues des deux fils pas du tout!


doug fait du doug, je me demande jusqu'où il va pouvoir encore tomber, ce mec est vraiment pathétique!!


nancy va me manquer, cette grâce, cette légèreté dans la gravité, je ne pouvais plus la sentir il y a encore quelque saisons et là je l'adore!!!