Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Weeds. Saison 8. Episode 9. Saplings.

27 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Weeds

vlcsnap-2012-08-27-17h14m05s171.png

 

Weeds // Saison 8. Episode 9. Saplings.


Cette semaine, Weeds se permet de critiquer l'industrie du tabac. L'idée était plutôt amusante et surtout intéressante, même si au fond, on sait pertinent que ce n'est qu'un truc encore trouvé pour engloutir la saison sous du remplissage. Je ne saisi pas ce que fait Jenji Kohan de ses personnages et de la série en elle même. Développer les personnages n'est pas le but de cette saison, mais uniquement de s'intéresser à ce qui va les animer au delà de la série. J'aurais presque eu envie que la fin de la saison 7 serve de fin à la série. C'était une conclusion logique que celle de la mort de Nancy finalement. Et l'on renouait avec l'esprit familial de la série dans les dernières secondes de l'épisode. La saison 8 tente donc de trouver de nouvelles choses à raconter. Si l'introspection qui est faite sur le personnage de Nancy est excellente (et c'est évidemment ce qu'il faut retenir de la saison), le reste n'est que déchet. Comme cette mauvaise impression que Jenji Kohan prend les intrigues qu'elle avait décidée de ne jamais traiter dans la série auparavant pour s'en occuper maintenant.

Pour en revenir à "Saplings", l'idée est donc de critiquer l'industrie du tabac alors que cette dernière s'intéresse aux Botwin. C'est évidemment la seule partie de l'épisode qui est réellement passionnante. Elle embarque Silas dans toute cette histoire car ce dernier reçoit une proposition qu'il ne peut pas refuser. Enfin, même si Nancy n'est pas vraiment d'accord avec ça. Ce que j'aime bien avec Silas c'est que l'on sent enfin cette émancipation venir. Il n'a plus besoin de sa mère pour faire ce qu'il veut faire, mais la série n'avait jamais vraiment prouvé qu'il pouvait le faire (ses tentatives se sont toujours soldées par des échecs par le passé et il a toujours été voir sa mère en guise de roue de secours). C'est peut être le temps pour Silas de "Man up" comme on dit en anglais et de prendre les choses en main (et accessoirement son destin). Pour ce qui est du reste de l'épisode, Shane continue encore d'ennuyer les téléspectateurs dans un grand n'importe quoi ni drôle ni amusant ni émouvant.
vlcsnap-2012-08-27-17h15m45s148.pngJ'ai mal pour Shane qui était tout de même l'un des meilleurs personnages de la série auparavant. Sa folie qui le consumait s'est transformée en un homme qui exhibe des belles voitures de sport rouge pour séduire des belles jeunes filles (et accessoirement ici sa collègue de travail). Doug continue lui aussi dans le grand bazar qu'est son histoire peu passionnante. Je dois avouer ne pas comprendre le personnage depuis le début de la saison. Il est devenu d'un tel pathétique qu'il en donne la nausée. Et ses intrigues sont de la même envergure. Aucun intérêt. Enfin, Andy. J'ai beau adorer Justin Kirk, je trouve que cette année n'est vraiment pas la sienne. C'est une catastrophe. Sa confession à Rabbi Dave n'avait rien de passionnante, et le départ de Jill est finalement peut être une très mauvaise chose pour lui. Maintenant, l'idée du mariage pour Andy était presque logique mais arrive comme un cheveu sur une soupe bien trop froide.

Note : 4/10. En bref, sans Nancy encore une fois, Weeds n'est plus rien. Un phénix qui ne parvient pas à renaitre de ses cendres.

Commenter cet article

tot 28/08/2012 22:41


Il faut maintenant lutter pour terminer un épisode sans arrêter le lecteur pour souffler d'ennuie !