Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Welcome to Sweden. Saison 1. Pilot.

7 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-07-01h11m45s228.jpg

 

Welcome to Sweden // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Créée par Greg Poehler, le frère d’Amy Poehler, Welcome to Sweden est une comédie qui n’est pas sans rappeler Lilyhammer pour le choc des cultures entre celle des pays du Nord de l’Europe et la culture américaine. Pour ce qui est de Welcome to Sweden, on sent que l’on est dans une comédie alors que ce premier épisode nous introduit tout un tas de poncifs du genre sans réellement vouloir nous surprendre. Le comique de situation est donc assez pauvre et c’est dommage car l’on sent malgré tout derrière tout ça qu’il y a de la bonne humeur. Greg Poehler, en plus d’avoir créé cette comédie est aussi l’acteur qui incarne le héros, Bruce Evans, cet américain qui va tenter de se faire à la culture suédoise et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne va pas être de tout repos pour lui. Mais je trouve dommage que la série soit un peu les fesses entre deux chaises. D’un côté elle veut goûter à fond au choc des cultures (d’un côté l’américain qui va faire un malaise dans un sauna dans lequel il faut être absolument nu et le père de sa petite amie qui d’un autre côté connait la culture américaine grâce aux séries ce qui est donc forcément cocasse si seulement Welcome to Sweden exploite les références).

Les aventures de Bruce, un comptable new-yorkais qui décide de tout plaquer afin d’aller vivre en Suède avec sa petite amie Emma.
vlcsnap-2014-04-07-01h10m43s129.jpgCar cela manque cruellement de références. Si je ne connaissais pas du tout Greg Poehler, j’ai été surpris de retrouver Lena Olin (la célèbre Irina Derevko de Alias). J’aime bien cette actrice et je dois avouer qu’elle ne se débrouille pas trop mal dans cette comédie. Car de toute façon on sent que le but de Welcome to Sweden est d’être tendre à tire-larigot. Du coup tout est inoffensif et certainement par souci de froisser soit les suédois soit les américains, la comédie n’arrive jamais à devenir impertinente. La bonne humeur ne fait vraiment pas tout, sans compter sur la présence d’Amy Poehler (Parks & Recreation) dans un petit caméo plutôt bien senti. La vie à New York a l’air tout de même bien plus intéressante que la vie en Suède. Pour le moment on n’a pas vu grand chose mais j’ai un peu le mal du pays pour Bruce. On sent que ce dernier n’est pas un personnage original. Tout ce qu’il y a de plus classique dans le genre est utilisé et mis en scène. Comme quoi. Mais il y avait en plus de ça largement de quoi faire avec le choc des cultures mais celui-ci est bien trop maigre à mon humble avis.

Les droits de diffusion de Welcome to Sweden ont été achetés par NBC aux Etats-Unis (forcément, la famille Poehler reste sur la même antenne) et sera diffusée prochainement cet été. Je ne sais pas si cette acquisition est à marquer d’une pierre blanche surtout que personnellement, même si je n’ai pas nécessairement envie d’en voir plus, le fait qu’il y a Illeana Douglas et Patrick Duffy dans les épisodes à venir me motive un peu plus. Mais je sais pertinemment que je ne peux pas en attendre grand chose. L’autre comédie estivale de NBC est bien plus convaincante (si l’on compare de pilote à pilote) et je parle de Working the Engels. Finalement, Welcome to Sweden n’est pas une bonne surprise ni une mauvaise. C’est une comédie bateau qui fonctionne sur ce qui se fait de plus ennuyeux et lisse dans le genre. En empruntant un peu à Lilyhammer on aurait certainement pu avoir une comédie beaucoup plus efficace et tape à l’oeil. Enfin, ce n’est que mon humble avis bien évidemment.

Note : 3.5/10. En bref, sans être totalement raté, Welcome to Sweden est un objet médiocre bourré de clichés et sans grande ambition.

Commenter cet article