Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : White Collar. Saison 2. Episode 2. Need to Know.

29 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : White Collar

vlcsnap-2424574.png

 

White Collar // Saison 2. Episode 2. Need to Know.

 

J'en frémi d'avance, cet épisode était tout simplement "so charming". En effet, entre une histoire de mouchoir de poche et amener un homme politique à l'abattoir, le faire tomber c'était tout simplement savoureux. Le tout teinté d'une partie entre Diane (Marsha Thomason) et Neal dans une chambre d'hôtel à jouer l'homme riche et sa prostituée, j'adore. Globalement, encore un épisode très bon pour White Collar, une série qui me surprendra toujours.

Rien que le début où Peter et Neal se battent pour jouer le bad cop / good cop. Tim DeKay est d'ailleurs particulièrement drôle sans forcément le vouloir j'ai l'impression. Je trouve cet acteur tout à fait surprenant, pas autant qua Matthew Bomer que j'adore mais il a ce truc qui fait qu'en agent du FBI il déchire tout. Ca me rappelle d'ailleurs la fin de l'épisode avec l'histoire de la moustache, j'adore cette photo, franchement, il devrait l'encadré, il pourrait comme ça rire de lui tous les matins. Je vais poursuivre sur Peter, il aime se fait mousser quand même. Quand on lui dit "tu fais un très bon bad cop", on sait la fièreté dans ses yeux, chose que je trouve si naturel chez lui que cela nous ferait presque croire que c'est lui l'agent du FBI au final. Bref, cela prouve bien le casting si réussit de la série. Petit bonus, mon moment préféré c'est quand il est avec sa femme au téléphone et qu'il est sur un site internet d'escort girl avec une petite voix douce et sensuel qui lui propose ses services. L'alchimie de couple fonctionne et fait mouche.

Ensuite, on a bien sûr notre Neal national. Cette fois il se recycle en major de promotion Harvard avec un beau A+ (on découvre qu'il n'a jamais été diplomé). Mis à part le fait que cette histoire dans la chambre d'hôtel avec Diane était drôle et sympathique dans l'art de faire rire son spectateur, le reste de la partie Neal est de bonne facture. J'adore notamment quand il rencontre pour la première fois le politicien et son conseil et quand il leur parle du stade : personne de comprend, Peter fait une tête d'ignorant lui aussi derrière son micro, j'adore. Neal sait surprendre aussi et il y arrive pleinement. C'est encore réussit.

Enfin, la chasse au trésor avec Peter et Mozzie, c'était sympathique. Entre citations, petites histoires et partie de cache cache aux 10 000 dollars, c'était bien trouvé. White Collar sait vraiment y faire avec ses personnages pour les rendre intéressant.

 

Note : 8/10. En bref, classe, calculé au milimètre près, drôle, funny, White Collar c'est tout ce que j'aime dans le cop show sans le meurtre et avec un grain de folie.

Commenter cet article