Critiques Séries : White Collar. Saison 2. Episode 5.

vlcsnap-2010-08-28-01h03m24s43.png

 

White Collar // Saison 2. Episode 5. Unfinished Business.


Je rattrape mon retard sur les critiques et en voici une d'un très bon épisode de White Collar. Et voilà un nouvel épisode avec un Neal bien au coeur de l'affaire comme dans "Copycat Caffrey", un autre épisode de cette saison 2 que j'avais adoré. Ce personnage charismatique et qui n'en fait un peu qu'à sa tête, je l'adore. Un épisode qui était globalement plutôt sympathique à suivre avec de bons rebondissements mais attention à ne pas trop en faire pour garder l'authenticité de la série.
Cette fois, on est face à un vol classique, l'enquête classique de la semaine. Sauf que dans cette enquête on introduit un nouveau personnage qui en impose. La belle Sara, enquêtrice d'assurances, qui est mêlée à l'histoire puisque Neal, qui s'est fait passé pour quelqu'un d'autre dans l'épisode réalise qu'il a été engagé pour la tuée. Une histoire parfaite pour la série et surtout pour mettre un peu de piment. Les petites piques entre ces deux personnages, l'une qui essaye de retrouver un tableau présumé volé par Neal et l'autre qui jouer à chat avec elle. D'ailleurs, à la fin de l'épisode il lui offre une copie du tableau ce qui est totalement prendre la série au second degré et jouer la dérision complètement ce que j'adore.
Alors oui, White Collar n'est pas parfaite mais on ne peut décemment pas lui en vouloir pour ce genre d'épisodes que je trouve tout à faire drôle et acide comme je les aides. Prendre un morceau du gâteau qu'est le passé de Caffrey pour nous construire une histoire est une superbe idée. Ca fonctionne à merveille. Déjà que Moze est un personnage génial du passé de Caffrey qu'on voit dans presque tous les épisodes (on prend une histoire de passion pour le vin ici), et bien là : la belle cerise de Sara jouée par la belle Hilarie Burton. Si l'épisode se termine en queue de poisson c'est sûrement car l'épisode n'est pas fini et que le prochain racontera la suite. En tout cas j'espère.

Note : 8.5/10. En bref, White Collar se décontracte pour l'été et ça fonctionne à merveille.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article