Critiques Séries : White Collar. Saison 4. Episode 7. Compromising Positions.

vlcsnap-2012-08-29-18h46m03s7.png

 

White Collar // Saison 4. Episode 7. Compromising Positions.


Dans l'épisode précédent, White Collar se concentrait sur quelqu'un que l'on connait tous : Mozzie. C'était un épisode aventurier et intéressant. En tout cas, j'ai beaucoup aimé malgré la mécanique incessante. Et cette semaine, c'était un retour à quelque chose de plus classique pour la série. Pas parfait non plus. Disons que l'épisode était plutôt correct dans le sens où le retour d'Hilarie Burton dans le rôle de Sara Ellis, m'a beaucoup aidé à apprécier ce que j'avais sous les yeux. Ce personnage est jovial et à chacune de ses apparitions dans la série, je trouve qu'elle a le chic pour nous offrir de bons moments. Forcément, il était aussi temps pour nous que Neal parte à la recherche du fameux Sam. La quête de Neal laisse forcément Peter suspicieux et vice versa. C'est souvent que la série se permet de remettre en cause la sincérité de la relation entre Peter et Neal. On sait pertinemment que tous les deux ont des secrets (Neal plus que Peter d'ailleurs). Durant la saison 1 Peter avait caché à Neal l'histoire autour de son ex petite amie.

Et puis récemment, Neal avait trouvé le moyen de cacher à Peter tout le trésor jusqu'à même lui faire croire que ce n'est pas lui qui l'avait volé. D'ailleurs, toute la saison 3 (très solide) était basée sur ce principe là. Celui de confronter les deux personnages et d'en retirer ce côté suspicieux qu'ils peuvent avoir l'un pour l'autre. Le retour de Sara était plutôt marrant. Notamment quand on retrouve Elizabeth et Neal coacher Peter et Sara qui doivent se faire passer pour un couple dans le seul but de sauver l'affaire de la semaine. Le duo fonctionne encore une fois parfaite et Sara s'en sort royalement. Même si je n'ai pas spécialement trouvé le personnage d'une utilité folle dans l'histoire même de l'épisode, c'était tout de même très bien de la revoir. "Compromising Positions" développe une intrigue de la semaine tout à fait regardable. En effet, une affaire de Peter est portée en justice. Et le problème c'est que l'avocat de la défense chargé de l'affaire semble être compromis quand il commence à agir de façon très perturbante.
vlcsnap-2012-08-29-20h41m51s106.pngMême si White Collar sort de sa zone de confort avec cet épisode (on parle rarement de justice dans la série), on peut au moins apprécier le fait qu'ils tentent de nouvelles choses autour des personnages et de leur dynamique. Car c'est clairement le but même de l'épisode. En tout cas, je n'ai rien à redire sur ce point de vue là. De plus, White Collar remet déjà en cause l'amitié de Peter et de Neal alors qu'ils se sont tout de même plutôt fait confiance depuis le début de la saison (et même à la fin de la précédente). Malgré tout, et par chance pour eux, on sait pertinemment qu'ils sont inséparables et qu'ils vont bien ensemble. L'alchimie entre Tim DeKay et Matt Bomer reste tout de même l'un des atouts phares de la série. Rien à redire, on s'amuse toujours aussi bien. Et Tiffani Theissen était enfin un peu plus présente, ce qui ne manque pas de donner quelques points à l'épisode évidemment.

Note : 5.5/10. En bref, White Collar sort un peu de sa zone de confort pour un épisode cassant encore une fois le duo en trame de fond.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article