Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : White Collar. Saison 5. Episode 11. Shot Throught the Heart.

19 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : White Collar

vlcsnap-2014-01-18-23h03m41s100.jpg

 

White Collar // Saison 5. Episode 11. Shot Through the Heart.


Forcément que Rebecca n’était pas innocente. Cela aurait été trop facile de toute façon. Du coup, le fait qu’elle soit une méchante et responsable de la mort du dernier superviseur de Neal, Siegel, était une bonne idée. Surtout que la manière dont tout cela est amené est assez jouissif. Dans son ensemble cet épisode était vraiment bon, ce qui me surprendre alors que White Collar a plutôt enchainé les mauvais épisodes cette année (certes, moins que l’an dernier). L’épisode précédent nous laissait déjà espérer que « Shot Through the Heart » allait être réussi. Il ne pouvait pas en être autrement de toute façon. La découverte de son repère dans l’épisode précédent donne tout un tas de bonnes choses dans ce nouvel épisode. Disons que tout fonctionne car justement, on ne s’ennui pas une seule seconde. L’épisode évolue dans une direction assez jouissive. Notamment quand il s’agit de nous parler de Rebecca. Cette dernière n’est pas le genre de méchant que l’on a forcément l’habitude de voir dans la série. Notamment car les femmes sont parfois des voleuses dans cette série mais des tueuses… c’est tout de même assez différent à mon humble avis.

En tout cas, le personnage évolue de façon assez rapide et dès que l’on a compris qui elle est réellement (depuis l’épisode précédent), on se rend compte de pas mal de choses. Mais ce qu’il y a de juste aussi c’est le jeu de Neal dans cette affaire alors qu’il joue avec les sentiments que Rebecca a réellement pu développer pou Neal. Il faut dire qu’avec un tel personnage, un tel charisme, je peux comprendre pourquoi elle est tombé sous son charme. Mais elle peut facilement tomber dans le panneau également (notamment car Neal a plusieurs coups d’avance). Ce qui est assez problématique malgré tout c’est le fait que à la fois tout ça soit plus ou moins prévisible mais également que l’on passe un peu trop rapidement sur l’affaire. Certes, il y avait pas mal de bonnes choses ici et là (notamment du point de vue de Neal et de Peter) mais j’aurais peut-être aimé que l’on aille un peu plus loin. Je suis certain qu’il y avait de quoi faire du vrai bon White Collar comme il y a de ça quelques années maintenant, avec des tours de passe passe.
vlcsnap-2014-01-18-23h03m40s94.jpgL’atout donc de cet épisode de White Collar c’est d’enchainer les scènes encore et encore. Et ce sont des scènes de qualité. Bridget Regan est tout simplement éblouissante dans son rôle et elle nous le prouve à chaque fois qu’elle apparait dans l’épisode. Dans le genre femme fatale, je ne pense pas que White Collar ait pu faire mieux pour le moment (oui, je la place au dessus d’Hilarie Burton notamment et puis cette dernière n’est pas une femme fatale de toute façon). Cet épisode nous donne également l’illusion que nous sommes face au dernier épisode de la saison alors qu’il n’en est rien. En effet, il reste encore deux épisodes à la saison 5 pour à la fois faire revenir Rebecca (elle l’a promis, pour mieux se venger - en espérant que cela soit beaucoup plus rythmé que la vengeance d’Emily Thorne dans Revenge… -) mais également pour faire évoluer le personnage de Neal qui n’a maintenant plus vraiment besoin d’être surveillé comme il peut l’être. Cela ne veut pas pour autant dire que Mozz et Neal vont mal tourner mais de toute faon, il y a quelque chose à faire ici. On nous prépare déjà le terrain pour la saison 6 si tant est que USA Network annonce le renouvellement de White Collar.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de White Collar. Sans conteste le meilleur de la saison.

Commenter cet article