Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 1. Episode 11.

26 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-26-16h26m31s213.png

 

Wilfred US // Saison 1. Episode 11. Doubt.

 

"Doubt must be no more than vigilance, otherwise it can become dangerous" - George C. Lichtenberg


Ryan commence à avoir des doutes sur Wilfred quand il se dit qu'au fond, il ne sait rien de lui. Et quand un homme qui a connu Wilfred vient voir Ryan pour le faire douter, tout s'enchaîne et nous donne une mélodie psychotique fabuleusement orchestrée par les scénaristes. Le doute est normal dans une relation, tout du moins, on ne peut jamais être sûr et certain de ce qu'une personne avance, même avec un polygraphe. Alors Ryan va tenter de découvrir ce que fait Wilfred pendant qu'il s'absente et qu'ils ne passent pas du temps ensemble. Cette scène d'espionnage, avec cette bande originale, tout était savamment orchestré et absolument fabuleux. Wilfred c'est une série bien gratinée tout de même et adorable à la fois. Alors que les épisodes précédents s'entichent parfois à nous sortir des grossièreté, cette fois Wilfred est très sobre, jouant plus sur la malice du personnage qu'autre chose.

La seconde partie sera de faire peur à Ryan, de lui dire qu'il faut qu'il se débarrasse de Wilfred. Sauf que bien sûr, la chute de l'histoire était logique : Wilfred lui même avait prévu tout ce truc, jusqu'au moment où ils vont se tirer dessus avec des balles à blanc. La scène de fin, aussi WTF soit-elle (je me demande encore comment plusieurs personnes peuvent comprendre Wilfred et ce qu'il dit, mais bon, un jour la série répondra à nos attentes, enfin, je pense que ce sera le cas) est excellente. C'est fait avec intérêt et surtout, avec un regard aguicheur qui en dit long. Le doute est dissipé et la relation de Wilfred et Ryan repart donc de plus belle. La seconde partie de cet épisode était d'ailleurs très illuminée, imposant à la fois un terrain hostile à Wilfred mais propice peut être au changement pour Ryan. Mais bien sûr, la fin de l'épisode laisse encore une fois le virage d'un Wilfred ayant une totale emprise sur Ryan.
vlcsnap-2011-08-26-15h59m15s142.pngAu final, la série ouvre encore des portes sans les refermées. C'est bizarre et intéressant à la fois. Je ne sais pas si cette série peut faire office d'étude psychiatrique un jour mais pourquoi pas. Le mal être étudié au travers d'un transfert sur un animal. Bon après, il faut peut être se dire qu'il y a bien plus qu'on ne le croit dans cette série et peut être une part de fantasques élucubrations qui en font le charme. D'une agréable justesse, voilà un épisode bien intéressant changeant les codes de la série affirmés depuis le début. Wilfred garde son air méchant (chasser un aspirateur, faire tomber un gâteau) mais c'est finalement pour le bien de Ryan qu'il fait tout ce qu'il fait, en tentant de lui redonner confiance en lui.

Note : 8/10. En bref, tout en sobriété et ne jouant pas la carte de la grossièreté, Wilfred US peut faire beaucoup de choses et exceller.

Commenter cet article