Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 1. Episode 13. SEASON FINALE.

11 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-11-15h06m02s70.png

 

Wilfred US // Saison 1. Episode 13. Identity.
SEASON FINALE


"The value of identity is the two often with it comes purpose" - Richard R. Grant


A dire vrai, je m'attendais à tout sauf à ça. Cet épisode est vraiment le WTF de l'année. Ce genre de season finale non attendu est une bel surprise, très belle même à mes yeux. Après, on peut renier la qualité de certaines parties de l'épisode comme le barbecue et les discussions entre personnes adultes mais sinon l'ensemble était vraiment excellent. Wouf wouf ! J'en veux encore plus, je crois même que pour ce genre de séries, 13 épisodes c'est trop peu, cette nouveauté estivale est une révélation à mes yeux. L'originalité ne fait plus forcément grande rage de nos jours c'est pourquoi de voir un épisode comme celui ci, une série comme celle ci, ça fait tout de suite plaisir car l'on sort de ce que l'on appèle la mécanique rouillée des séries, à la fois entre tentation de faire des épisodes classiques ou encore des saisons prévisibles dont le dénouement ne surprend plus personne.

Cet épisode fait parti des plus grands WTF de l'année. Ryan doit tenter de sauver Jenna de se faire virer de son travail car au fond, c'est la faute à Wilfred si elle est dans cette position. D'ailleurs, il y a quelque chose d'assez passionnant dans cette série c'est qu'elle a bouleversé les codes des relations humains/animaux en créant ce lien si particulier entre Wilfred et son ami, Ryan. Ce qui ressort donc encore une fois dans cet épisode c'est que le fond de la pensée de Ryan c'est bel et bien Wilfred. Ce dernier lui avouant qu'il est apparu le soir où il avait pris tous ses cachets et donc serait le fruit de son imagination. Ca se tient puisque la fin de l'épisode le laisse transparaître et surtout, quand Ryan reprend ses droits d'avocat, reprend aussi sa conscience professionnelle et donc le côté salaud qu'au fond a ce travail. Même si Wilfred US aurait pu aller bien plus loin avec ce personnage, notamment en lui donnant un moyen de vraiment être dans la non-éthique professionnelle pour sauver sa bien aimée Jenna, alors moi je dis pourquoi pas.
vlcsnap-2011-09-11-14h49m25s81.pngL'esprit du chien reste quand même aussi WTF. Je n'en comprends pas trop les effets, et la série n'est pas hyper explicative restant la plupart du temps dans cette mécanique où les rapports de Ryan et Wilfred ne sont même pas des rapports amicaux, mais juste de conscience. Comme si d'un côté on avait le côté pervers, égoïste et manipulateur de Ryan, et de l'autre son côté gentil, apeuré et responsable. C'est ce qui rend peut être le choc parfois excellent. La série arrive à mettre en scène ce face à face, et à le matérialiser. Bien sûr, c'est totalement métaphorique mais quand même. J'aurais jamais cru que la révélation, le choc, se ferait dans cet épisode (le fait que Wilfred est apparu le même soir que Ryan a voulu se suicider, suicide raté qui plus est). Mais justement, ce cri à l'aide va lui faire faire des choses qu'il n'aurait jamais cru auparavant : fréquenter Jenna d'une autre façon et aussi se rendre heureux.

Au final, l'épisode c'est le pilote à l'envers, mais ici plus fun, plus allégorique. Je sens que les conséquences ne seront pas sans victimes, notamment la relation entre Jenna et Ryan qui à mon avis est vouée à l'échec même si Wilfred ne semble pas reconnaître Ryan (ce qui au fond, changera sûrement dès le premier épisode de la prochaine saison). Petite mention pour le truc complètement hilarant des bulles de savon (oui, il m'en faut peu pour rire je sais) ou pour le chien qui tape son testament à la machine à écrire et le tout avec des lunettes posées sur le museau. Ainsi Wilfred US est une petite pépite comme peu il en naît de nos jours en télévision. Tâchons de survivre jusqu'à son retour l'été prochain, ça sera dur de ne pas retrouver les facéties d'un monde en berne au travers d'un personnage pervers et machiavel.

Note : 8/10. En bref, un épisode surprenant terminant sur de l'incompréhension la plus totale, le WTF de l'année.

Commenter cet article

BlakesOne 14/09/2011 23:05



"WTF" Résume aussi bien la saison que cette épisode. Mon dieu la fin j'ai bugger pendant un moment et sur le coup j'ai crié P*****. Peu de série me font cet effet mais celle là a réussi.


Quand on repense à la saison ça va du trash à l'émotion tout en te faisant réfléchir et rire, c'est assez fort. Bref un ovni télévisuel et hâte de voir ce qui nous attend pour la saison 2.