Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 1. Episode 5.

23 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-23-20h26m46s28.png

 

Wilfred US // Saison 1. Episode 5. Respect.

 

"Seek respect mainly from thyself, for it comes first from within" - Steven H. Coogler


Ce que j'attends de plus en plus avec Wilfred US c'est qu'elle tente d'inculquer des principes au personnage principal en travestissant la raison au travers d'un chien. Wilfred est pas bête, il aide Ryan, mais surtout, tente de le mettre sur le droit chemin en lui faisait faire des choses qu'il ne ferait pas habituellement. Dans cet épisode il va apprendre le respect. Oui, cette notion fondamentale de la vie en société. Il va aller à l'hôpital avec Wilfred et rencontrer une super infirmière qui va remarquer que Wilfred pourrait bien s'accrocher aux gens avant leur mort pour les accompagner vers l'au delà. C'est beau, mais c'est pas vraiment et Ryan en a pleinement conscience.

Il va alors utiliser Wilfred pour séduire cette jeune femme jouée par Rachida Jones (seconde guest star après Ed Helms a avoir joué dans The Office, j'espère un jour le rêve ultime : voir Michael Scott déboulé chez Ryan, ça serait tellement décalé que j'adorerais). Bref, l'intrigue était fun et c'est un peu ce que la série sait faire de mieux. Etre drôle avec ce qui ne l'est pas forcément : ici la mort. C'est vrai que c'est pas quelque chose d'une part que l'on vit tous les jours et d'autre part qui est très joyeux. Le rapport des personnages et le traitement est absolument magique. Je crois que les scénaristes de Wilfred US sont cinglés et le créateur lui même l'est déjà, il se déguise en chien quand même.

Bref, l'épisode garde un ton bien à lui et la fin reste épique. Il va devoir s'excuser et confesser, par respect. C'est agréable de voir que la série s'amuse sans contrefaçon. Il n'y a pas milles et une façon de décrire les éléments et c'est ce qui rend les épisodes cruellement vrais. Je dirais même que celui ci est l'un des plus funs, non pas que ce soit le plus drôle ou ce qui a le plus de trucs ahurissants (le coup du beurre de cacahuète la semaine dernière m'a tellement dégoûté que je l'ai encore en travers de la gorge) mais c'est aussi parce qu'il y a un côté coeur qui donne un joli arc, qui respecte la série en elle même et pour ce qu'elle veut faire passer comme message malgré l'odieusité de Wilfred.

Note : 7/10. En bref, un épisode savoureux, sûrement l'un des meilleurs car finement écrit. Adorable.

Commenter cet article

Reaper 06/08/2011 03:33



Cet épisode est tout bonnement énorme


 


J'adore l'acteur qui incarne Wilfred, si en plus comme tu le dis c'est le créateur du show, j'en suis encore plus fan, il est génial ce mec  !!!