Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred (US). Saison 2. Episode 3. Dignity.

6 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-07-06-14h22m30s157.png

 

Wilfred (US) // Saison 2. Episode 3. Dignity.

 

Plutôt inspirée, cette nouvelle saison de Wilfred (US) réserve encore de bonnes surprises. Après un premier épisode poétique et assez anarchique dans l’exécution, puis un épisode plus classique et construit à l’instar des premiers de la première saison, celui-ci était tout aussi sympathique et agréable à suivre. Utilisant encore et toujours et à grand renfort de répliques la vulgarité des situations (notamment quand Wilfred se met sur le dos pour que l’on puisse lui gratter les bijoux de famille, assez dégueulasse tout de même) mais ce n’est pas toujours à l’avantage de Ryan que les situations tournent. En effet, alors qu’il veut séduire l’une de ses collègues, il ne va réussir avec Wilfred à qu’il n’énerver. Au début il apparait tout gentil, avant de devenir un vrai démon. C’est toujours la même chose dans les épisodes de cette série, mais je ne m’en lasse pas (en tout cas de mon côté). Le schéma n’est pas encore saoulant et je le trouve même plutôt plaisant. Le fait que l’on emmène Wilfred dans l’univers du bureau est une très bonne idée car on change un peu la dynamique des relations entre Wilfred et Ryan. Cette fois il ne peut pas se permettre un échec.

 

C’était une des destinations dans lesquelles il était possible d’emmener Wilfred étant donné qu’en 13 épisodes, on avait déjà balayé pas mal de lieu durant la première saison. Reste à savoir ce qu’ils ont pour nous encore par la suite. J’aimerais bien le revoir à nouveau dans cet environnement. C’est sûrement plus drôle que chez Ryan où l’on connait trop les lieux et les choses qu’il pourrait faire (comme dans la cave avec le running gag du grand ours en peluche de la saison passée). Mais la question de la semaine c’est la « Dignité » comme l’indique le titre de l’épisode. L’épisode était globalement prévisible mais ce n’est pas spécialement quelque chose de mauvais étant donné que les situations comiques sont là comme le patron qui pourrait gueulé contre Ryan pour avoir amené Wilfred sur son lieu de travail et qui, au contraire, adore les chiens. La scène où il se roule avec Wilfred parterre était tout de même grandiose. Un grand moment fun et drôle. Ryan se retrouve aussi avec un patron exigeant, toujours sur lui, prêt à ruiner sa vie sociale finalement mais Wilfred est là pour aider Ryan. Même s’il ne s’y prend pas de la bonne façon, il le fait toujours avec parcimonie et humour noir.

vlcsnap-2012-07-06-14h22m39s246.png

 

Ryan’s boss – « Well I’ve got a belly-rub on line two ! »

 

C’est savoureux, impertinent et bien d’autres choses à la fois. Wilfred est une série magique qui arrive à créer un univers à partir d’un chien qui prend une forme vivante pour un être humain. Franchement, le pitch de base, je me demande encore comment le créateur a pu en avoir l’idée mais elle est très bonne. Au final, je n’ai pas grand-chose à redire sur cet épisode si ce n’est qu’il aurait pu forcer certains traits. D’autant plus que la récurrence de plus en plus évidente d’un certain nombre de personnage oblige désormais les scénaristes à créer d’autant plus de comique de situation. Je pourrais citer la scène avec les pigeons. Classique mais efficace elle aussi. Je pense que pour le moment, Wilfred n’a pas à s’en faire, elle reste sur une très bonne voie. Attention toutefois à ne pas s’engouffrer dans une non originalité par la suite si jamais ils ont un épuisement de la diversité des lieux où faire évoluer Wilfred.

 

Note : 6.5/10. En bref, un épisode simple, aéré et agréable pour voir évoluer Wilfred au boulot.

Commenter cet article