Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred (US). Saison 2. Episode 4. Guilt.

13 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-07-13-13h41m57s29.png

 

Wilfred (US) // Saison 2. Episode 4. Guilt.

 

Après un épisode assez déroutant la semaine dernière mais un peu trop mécanique à mon goût, « Guilt » tente de nous offrir quelque chose de sympathique et subversif. Le retour de Kristen n’était pas quelque chose que j’attendais spécialement. Je n’aurais jamais cru cela possible. Mais elle a quelque chose de changer depuis son voyage en Inde : elle est enceinte. Pour Kristen, c’est Ryan le responsable. Il a ruiné sa vie alors il doit l’accueillir chez lui. Elle va être la pire des invités, mais Ryan reste stoïque pendant que Wilfred va évidemment tout faire pour éliminer ce bébé, qui est la cause de tous ces problèmes. Ce qui est amusant avec Wilfred c’est qu’il n’a aucun sens moral. Il veut que ce bébé meure et pour y parvenir il va s’y prendre de plusieurs façons. L’aspirateur avec la petite musique reste sûrement la meilleure idée de toutes. Mais Wilfred va aussi se rendre compte qu’il ne devrait pas tuer ce bébé à la fin de l’épisode. C’est malsain et il comprend enfin sa bêtise. La guerre des bébés et des chiens est stupide finalement et Wilfred s’en rend compte. Alors que je n’avais pas spécialement apprécié la sœur de Ryan dans la première saison, cette année c’était un peu mieux.

 

Wilfred US trouve grâce en le personnage de Kristen grâce aux erreurs qu’elle a faite. A la fin de l’épisode la petite discussion qu’elle va échanger avec son frère était très jolie, voire touchante. En tout cas, cela collait bien plus au personnage de raté qu’elle incarne, que ce côté égocentrique qui ne pense pas aux autres et aux erreurs qu’elle a pu faire dans sa vie. Surtout que Ryan a toujours plus ou moins été là pour elle, il s’est tu alors qu’il aurait pu ouvrir sa bouche et dire à sa sœur ses quatre vérités. C’est donc le moment émotion de l’épisode, assez bien géré par l’histoire et surtout apportant une réelle conclusion. Mine de rien, cet épisode a réussi a apporter aussi une bonne dose de comédie grâce à la description de Wilfred de cette guerre que les chiens vouent aux enfants (car c’est à celui qui sera le plus mignon). Evidemment, il va y avoir quelques très bons moments, certains étaient vraiment cinglés (les poupées vaudous par exemple). Je n’avais jamais vu les poupées vaudous utilisées de cette façon (en l’occurrence ici pour se donner du plaisir à soi même mais ce fût très fun-tastique).

vlcsnap-2012-07-13-13h41m51s219.png

Car au fond, ce qu’il y a de marrant dans cette histoire c’est que c’est amusant. On pourrait faire le rapprochement homme-animal et là, ce serait dégueulasse. Il y a également d’excellentes répliques ici et là, parmi lesquelles je retiens :

 

« Say what you will about Beans, but dude knows how to do it up right : There might even be a sprinkler »

 

Par ailleurs, petite observation du rôle d’Allison Mack. Alors qu’au début de la saison j’avais peur que l’on ne sache pas vraiment quoi faire d’elle, finalement elle est de mieux en mieux. Plus fun, plus libre, plus rigolote. Je n’ai donc rien à redire sur ce personnage qui gagne à avoir un réel grand pan d’intrigue autour d’elle. J’espère juste que sa relation assez ambigüe avec Ryan saura se développer au fur et à mesure de la saison.

 

Note : 7/10. En bref, c’est de la bonne comédie.

Commenter cet article