Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 4. Episode 6.

25 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-25-09h24m07s238.jpg

 

Wilfred (US) // Saison 4. Episode 6. Patterns.


Je crois que bien que c’est la première fois que je trouve William Baldwin (Gossip Girl) bon dans un rôle. J’ai tendance à trouver cet acteur particulièrement médiocre dans son genre, mais dans cet épisode il était parfait car tout ce qu’il entreprend fonctionne terriblement bien sur moi. En tout cas, le téléspectateur que je suis aurait adoré en voir encore un peu plus. Bruce est donc le personnage que tout le monde attendait qui était sensé tout nous révéler. Sauf que ce que j’ai surtout adoré c’est le fait qu’il nous révèle que Ryan est encore plus cinglé que sa mère. Cela veut donc dire que la mère de Ryan est la clé du mystère autour de toute cette histoire de Wilfred, de chiens qui parle, de culte etc. ? Je n’en ai strictement aucune idée mais cela pourrait coller avec le fait que le père de Ryan semblait en savoir beaucoup plus que l’on ne pourrait le penser à ce sujet. Cet épisode cherche aussi à permettre à la saison 4 de parler de tous les personnages de Wilfred et donc de régler certaines histoires. On a réglé Drew dans le second épisode, Amanda dans l’épisode précédent, le père de Ryan au début de la saison et maintenant la mère de Ryan. Mais Bruce est un personnage très important qui permet donc de faire un lien avec la mythologie de la série. Il ne nous révèle pas énormément de choses mais il est là et parvient à remettre tout un tas de choses en question.

Notamment qui est réellement Bruce ? Le moment où William Baldwin se transforme en chien façon Wilfred était tout de même sacrément génial. J’ai adoré car c’est dans ce genre de moments que l’on voit à quel point le tout fonctionne terriblement bien. Ce qu’il y a de bien avec Bruce c’est le fait qu’il peut voir ce que Ryan peut voir, mais il n’est pas aussi pris par le point de vue de Ryan. Les deux avis sont donc totalement différents. Ce que l’on tente de découvrir au fil des épisodes c’est si Wilfred a une existence en dehors de l’esprit de Ryan. Après tout, je me demande vraiment quelle sera la réponse de la série à ce sujet même si l’on peut se douter que la folie de Ryan ne lui est pas propre. Il y a d’autres gens qui voient la même chose que lui. Mais le fait que Bruce soit là permet aussi à Ryan de se poser tout un tas de questions que la série se pose. Sans forcément avoir les réponses mais cela permet en tout cas de poser les bonnes questions, au bon endroit et au bon moment. Tout ce dont on peut rêver en somme. En tout cas, je reste sidéré par autant de mystère dans cette série alors que l’on approche de plus en plus de la toute fin. Je crois que je ne serais pas contre une fin totalement tordue.
vlcsnap-2014-07-25-09h25m30s38.jpgPas un truc à la Truman Show comme on avait pu le voir précédemment, mais quelque chose d’un peu plus mystique que ça. C’est vrai, après tout c’est beaucoup plus amusant de voir quelque chose de fantastique, un chien qui parle et qui est là pour aider Ryan (pas le faire plonger non plus) à se sortir de sa petite vie misérable afin de lui donner de quoi enfin sortir avec la femme dont il rêve depuis le début : sa voisine. Cet épisode fonctionne à son meilleur grâce à l’interaction entre Bruce et Ryan. En tout cas, je ne pouvais pas demander mieux de la part de Wilfred. La série m’offre ici un véritable spectacle efficace comme on les aime et comme on a envie d’en voir plus souvent. Le truc maintenant c’est qu’ils vont devoir faire attention à ce que le tout ne tombe pas dans des clichés ennuyeux dans les quatre derniers épisodes de la saison car mine de rien, il ne reste pas beaucoup de temps. Mais cet épisode nous lance sur une piste à laquelle je n’avais pas du tout pensé ou bien que j’avais complètement oublié : la mère de Ryan. C’est certainement ce petit twist final qui va faire la différence par la suite. Wilfred reste une bonne série, solide et assez bien construire. On ne peut donc pas en demander mieux de la part des scénaristes.

Note : 6/10. En bref, le jeu des questions réponses apporte surtout des questions.

Commenter cet article