Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wilfred US. Saison 4. Episodes 1 et 2.

26 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-26-15h54m06s156.jpg

 

Wilfred (US) // Saison 4. Episodes 1 et 2. Amends / Consequences.


Voilà que la saison 4 de Wilfred débute. Il est prévu que cette saison soit la dernière de la série et que par la même occasion elle réponde à la plus grande question de son histoire : Qui est (ou qu’est-ce) Wilfred ? C’est une question que l’on se pose depuis les débuts de la série mais qui se fait de plus en plus insistance. A l’issue de la saison 3, la série s’était transformée en Lost nouvelle génération, offrant un épisode jouissif, aventureux et surtout curieux. La série ne pouvait pas s’achever de la sorte et j’en aurais voulu à FX de ne pas donner à la série la chance de se conclure de façon intelligente malgré ses audiences. Il y aura donc 10 épisodes pour terminer cette saison et le moins que l’on puisse dire c’est que Wilfred refuse encore d’être une série conventionnelle et donc de rentrer dans une case. Elle choisit comme toujours quelque chose de plus complexe et c’est peut-être bien ce qui rend cet épisode tout aussi fascinant. Le problème c’est que l’on ne sait pas trop comment approcher Wilfred. A certains moments, cela peut même devenir une sorte de véritable film d’horreur. Le premier épisode reprend là où l’on avait laissé la série l’an dernier avec Ryan découvrant cette statue de Wilfred après que son père soit décédé.

De fil en aiguille, ce cold open était brillant. Il associe à la fois le côté ultra métaphysique et étrange de la série à une scène d’action rondement bien menée. Cette course poursuite par des tas de gens déguisés en Wilfred c’était une brillante idée, surtout que l’horreur est belle et bien là et qu’il y a vraiment de quoi faire des cauchemars si l’on veut. La mythologie de Wilfred est fascinante car elle a su ne jamais nous révéler qui est Wilfred et à nous accrocher durant près de quatre saisons. C’est dingue car de nombreuses séries qui font autant de rétention d’informations perdent des téléspectateurs de façon instantanée. Mais justement, le fait que l’on ne sache pas est ce qui rend la série encore plus intéressante, car l’on ne sait jamais vraiment comment prendre les actes de Wilfred en considération et l’influence qu’il peut avoir réellement sur Ryan. Est-ce une manifestation de son esprit ou bien est-ce quelque chose de totalement différent, la réponse on l’aura quoi qu’il en soit à l’issue de la saison. En tout cas, la série parvient à rendre cette scène « ce n’était qu’un rêve » d’introduction particulièrement bien gérée. C’est vu en plus de ça comme une prémotion pour quelque chose de totalement différent.
vlcsnap-2014-06-26-16h06m41s33.jpgOn va donc découvrir que le père de Ryan n’est pas mort et qu’il veut toujours tenter de l’aider (même si Ryan veut prouver à son père sa bonne foi en virant Wilfred). On va donc découvrir que le problème là dedans c’est que Wilfred est responsable de la mort du père de Ryan car c’est à cause de l’e-mail qu’il lui a envoyé qu’il s’est décidé à se rendre chez Ryan et donc a eu un accident de voiture. C’est terrible car dans le rêve c’est plus ou moins pour la même chose, à cause de Wilfred. L’épisode nous propose donc une sorte de replongée dans ce que la fin de l’épisode précédent et final de la saison 3 était. Ryan va découvrir une photo de cette statue (encore une fois, le rapport avec Lost me plait). Mais avoir fait en sorte que la fin de la saison 3 soit un rêve colle parfaitement à l’univers de Wilfred dans le sens où de toute façon, cela colle aussi avec tout ce que la série a pu faire par le passé. « Amends » était donc un épisode solide permettant de nous donner une vraie conclusion à la relation entre Ryan et son père mais également pour recentrer un peu plus la série sur la relation entre Ryan et Wilfred.

Wilfred est toujours là pour détruire tout le monde qui se met sur le chemin de Ryan et lui et je dois avouer que c’est ça qui fait le sel de la série. Le truc que la série doit faire maintenant c’est permettre à Ryan de découvrir ce que l’histoire de Wilfred cache réellement. La série parvient alors à passer pas mal de temps sur les questions mythologiques tout en restant une série comique et c’est le but. Dans « Amends » il y a donc quelques bonnes petites répliques, notamment quand Wilfred ignore Ryan. Puis vient « Consequences ». Cet épisode n’était pas mauvais non plus, mais un peu moins bon tout de même dans le sens où la mythologie n’est plus au centre de l’épisode. Cette semaine nous avons donc Drew qui part en randonnée avec Ryan et Wilfred alors que Ryan avait au départ prévu d’y aller tout cela. Le but est encore une fois pour Ryan de creuser la mythologie de la série mais avec Wilfred dans les pattes, forcément que cela ne va pas se dérouler comme prévu. Il va donc faire en sorte de le taquiner, de lui éviter d’aller trop loin (brisant un essaim d’abeilles devant lui afin qu’il se fasse piquer), faisant par la même occasion tomber Drew qui va se briser la jambe, et permettre à Ryan de révéler que Jenna l’a embrassé. C’est ce genre de choses qui fonctionnent car en plus de faire évoluer l’histoire cela permet aussi d’éloigner certains personnages de la mythologie.
vlcsnap-2014-06-26-16h04m12s78.jpgDrew repart maintenant dans le Wisconsin et Jenna va tenter de recoller les morceaux avec lui en le poursuivant. Ce qui nous laisse pour quelques épisodes avec Wilfred et Ryan seuls. Ce que j’aime bien encore une fois c’est le fait que l’on se rend de plus en plus compte des manipulations de Wilfred. Au début Wilfred était une sorte de compagnon de jeu amusant qui pouvait faire des bêtises mais qui maintenant est beaucoup plus que ça. On sent qu’il y a une vraie force maléfique en lui. A ne pas vraiment prendre au sein fantastique du terme mais disons que c’est presque ça car un côté dans Wilfred est une série fantastique mine de rien. Finalement, ces deux épisodes permettent de retrouver une bonne série sur le bon chemin. J’ai hâte de voir la suite de la saison, surtout qu’il y a énormément de choses à faire encore avant de nous dire qui est réellement Wilfred et ce qu’il fait là avec Ryan. Car c’est aussi l’une des questions que l’on se pose devant cette série, pourquoi Ryan et pas quelqu’un d’autre après tout. Et sans compter qu’apparemment c’est quelque chose qui existe déjà chez d’autres personnes (mais ça, on le savait déjà depuis la saison 2 si mes souvenirs sont bons).

Note : 9/10 et 7/10. En bref, de fil en aiguille, Wilfred poursuit son chemin vers la fin.

Commenter cet article