Critiques Séries : Winners & Losers. Saison 1. Pilot (Australie)

vlcsnap-2011-04-15-23h13m07s170.png


Winners & Losers // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après Laid il y a quelques temps, je découvre une nouvelle dramédie australienne et j'avoue qu'ils sont plutôt fort dans ce pays. Même si cette petite série n'est pas exceptionnelle du tout, elle offre des virages intéressants pour une possible suite drôle et pimentée. L'idée de la bande d'amie femme c'est déjà vu mais peut être que le fait que ce soit des losers qui deviennent des winneuses c'est plutôt pas mal. En tout cas j'aime le concept, c'est très girly (voir un peu trop en fait à certains moments) mais c'est plaisant.

La vie de quatre meilleures amies unis par leur expérience commune d'être les "loyers" au lycée. Dix ans plus tard, maintenant ces femmes sont sur le point de devenir des "winners", mais à quel prix ?

En fait le pitch de cette série pourrait très bien servir de base à une comédie américaine pur sang, drôle et sans en demander trop à ses téléspectateurs. Ce pilot prouve que l'on surfe sur cette vague mais aussi qu'on tente de virer ver quelque chose de plus consistant, avec une vraie histoire. Toute la partie à la réunion des anciens élèves était vraiment pas mal du tout. J'aime bien ce genre de chose même si certaines fois c'est raté (je me rappelle la mauvais sitcom The Class par exemple) mais aussi cela peut réussir. Winners & Losers a un concept très simple qui se développe au fur et à mesure.

Je ne connais aucune des actrices du casting de la série mais je le trouve sympathique. Même si c'est pas le meilleur casting qui puisse exister, il est plaisant et plaisantin à la fois. C'est intéressant. Au final cette série je la conseille aux femmes, elles aimeront voir ces tribulations entre amies. On n'apprend pas plus de choses que dans des films déjà vu au cinéma mais l'ambiance et la BO girly maîtrisée font mouche. C'est globalement correct et assez intriguant de savoir comment elles vont gérées de devenir maintenant des "winners".

Note : 5.5/10. En bref, un pilot prometteur qui tarde peut être en longueur. Un format 26 minutes aurait été préférable mais l'ensemble séduira les femmes.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article