Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Work It. Saison 1. Pilot.

4 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-04-17h11m11s251.png

 

Work It // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Annoncée comme l'un des plus gros désastre de la comédie cette année, Work It avait donc attisé ma curiosité. Il faut dire qu'entre un pitch débile, le cast de bras cassé qu'il se trimballe et notamment Amaury Nolasco, le "sucre" de Prison Break qui a cru qu'il était drôle ou encore Benjamin Koldyke très mauvais dans la saison 6 de How I Met Your Mother dans le rôle de Don si vous vous souvenez. Bref, tout était là pour me donner envie de vomir avant même d'avoir commencer l'épisode. Surtout que tenter de se la jouer Tootsie et Cie, fallait osé. C'est une sorte de lubie, le nouveau patron de ABC était tout gaga de son nouveau bébé, et était même fier de la commander. En gros, je pense qu'il doit avoir un faible pour les mecs qui se transforment en femme. Dernièrement Work It a crée un gros scandale auprès de la communauté LGBT, puisque le fait que ses deux héros se transforment en femmes de façon humoristique les avilissaient. Beaucoup de bruit pour rien, car Work It en plus d'être un gros soufflé au niveau de son pitch (qui n'en dit pas vraiment gros sur ce qui se passe dans le pilote), est aussi assez mauvais au global.

Deux anciens commerciaux devenus chômeurs réalisent que le monde d'aujourd'hui est dirigé par les femmes et que, pour trouver du travail et retrouver le succès, il va tout simplement leur falloir : se déguiser en femmes ! L'occasion d'apprécier encore plus leurs soirées "entre mecs" dans le bar local, où ils peuvent être eux-même.
vlcsnap-2012-01-04-17h11m15s34.pngLes gags ne fonctionnent pas et pourtant, j'aurais aimé rire car des situations avaient du potentiel mais tout nous est envoyé d'un coup en pleine figure. Je suis d'accord qu'avec de la comédie il faut être rapide et efficace. Work It arrive d'emblée avec un truc dans les mains mais je sais pas, rien ne colle très bien avec l'idée que je me faisais de cette série. Et puis il y a le personnage de Lee. Je pensais qu'il allait pouvoir être drôle et il n'arrive pas vraiment à me décrocher un sourire (ou si, peut être un petit avec toute la scène de transformation). Il y a des personnages ennuyeux (la patronne) mais également des personnages qui donnent mal à la tête (la collègue de Lee et sa voie de jeune fille égorgée). Mais il y a aussi Amaury Nolasco, dans la peau d'Angel. Autant dire que le prénom en dit déjà long sur le personnage. Et encore heureux que le ridicule ne tue pas (ou peut être).

L'acteur est pas drôle, jouant toujours avec ses pieds, sans vraiment prendre soin d'articuler ses dialogues aussi mâchés qu'un chiqueur. Le plus intéressant de cet épisode réside donc dans la scène de transformation, le reste ayant beaucoup de mal. En tout cas avec moi. Avec un script plus soigné et un cast un peu moins mauvais. Work It est donc comme la prédiction le laissait sentir une sitcom pas super. Ce n'est pas le pire truc que j'ai vu cette année certes, mais c'était vraiment lourd. L'humour de ce genre ça allait très bien dans les années 80 / 90, quand Robin Williams savait jouer Mme Doubtfire et ou Dustin Hoffman brillait sous les traits de Tootsie, mais maintenant c'est dépassé, dans des décors bien moches (je me demande qui fait les décors sur les séries en multi-caméra sur ABC… car franchement il va falloir revoir ça aussi). Une série qui j'espère ne fera pas long feu, en tout cas, peu de chances que je regarde la suite vu ma consternation…

Note : 3/10. En bref, voilà de la comédie rouillée, avec une idée de base ridicule.

Commenter cet article

Cilou 04/01/2012 18:59


La bande annonce ne m'avait pas fait rire du tout . Je trouvait que c'était surjoué et peu crédible. 3/10 , je vais passer mon tour sans regarder ( c'est dire si j'ai confiance en tes critiques)