Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Workingirls. Saison 1. Episodes 4, 5 et 6.

29 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-29-23h12m58s17.png

 

Workingirls // Saison 1. Episodes 4, 5 et 6. L'anniversaire de Karine / La conquête de l'Orient / Bonnet C.


Après voir vu les trois premiers épisodes, je pouvais déjà dire que j'avais beaucoup aimé Workingirls. Cependant, il me fallait la confirmation que ces trois premiers épisodes avaient de la suite dans les idées. C'est pourquoi je me suis jeté sur les trois épisodes suivants et cela donne d'excellents moments encore une fois. Je pense que cette seconde salve était beaucoup plus réussie que la première, moins poussive, notamment parce que l'on est maintenant plongé dans l'univers de la série et que l'on connait les personnages. C'est donc plus simple de faire rire quand on a pas trois univers à présenter. Et ces trois épisodes font beaucoup plus interagir les personnages entre eux, ce que j'ai trouvé d'encore plus réussi. Du coup, le premier c'est "L'anniversaire de Karine". Cette dernière a 40 ans et elle n'assume pas son âge. C'était logique que l'on entende ça de toute façon. Elle a notamment été chez son chirurgien esthétique, comme en témoigne les traces sur son visage. C'était amusant et l'esprit de dérision de tout le bureau permet de rendre cet évènement encore plus fun et décalé que l'on ne pouvait s'y attendre.

Ce que j'ai notamment adoré c'est Déborah dans cet épisode. Son entretien qu'elle mène en pensant à des hommes sous la douche était d'un humour très borderline mais qui correspond pleinement à ce que j'attends d'une série sur des femmes qui n'ont aucune limite. Au fond, cela revoit une image presque "salope" des femmes cette série, mais ce n'est pas tant un souci. En effet, Workingirls fait tout pour nous faire rire chaque minutes, sans que l'on ne pense au reste. Dans un tout autre registre, Hélène subit les remontrances d'un client. Cette partie de l'épisode était très drôle encore une fois. Ce que je trouve de très fun avec le personnage c'est qu'elle n'a aucune limite. Enfin, mention spéciale à Sophie et Sophie. Ces deux filles sont géniales. Et elle le prouve encore dans "La conquête de l'Orient". La scène des yeux brisées et la danse sur le comptoir, deux grands moments de l'épisode et sans aucun doute de la série.
vlcsnap-2012-04-29-23h21m53s241.pngvlcsnap-2012-04-29-23h29m22s123.pngWorkingirls est une série surprenante également grâce à la maitrise de son univers. Par certain aspect elle me rappelle Bref (pour le côté "bref" et court des épisodes mais également la spontanéité du rire), et également The Office pour la chronique délurée d'un bureau. Dans ce second épisode, Karine est chargée de préparer son équipe à l'arrivée d'investisseurs chinois. Les blagues vont fusées mais c'est sûrement Natalie qui va me faire décrocher les rires de cet épisode avec le thé vert ou encore quand elle parle d'un accouchement. Grand moment de rire. Et il y en a beaucoup de ce genre dans cette série. Karine va également nous amuser avec Carinne, une experte en feng shui afin d'impressionner les chinois. Enfin, Déborah, toujours aussi nymphomane est le personnage le plus hystérique de ces deux épisodes et bizarrement le moins captivant (même si le passage de l'ascenseur et celui avec les ouvriers étaient de haute voltige).

Enfin, la salve d'épisodes s'achève avec un petit troisième, "Bonnet C". Comme son titre le laisse entendre, on va parler de poitrine. Ce n'est pas l'épisode le plus inspiré de la série, mais encore une fois il permet à la série de faire ressortir son côté féministe lors d'une scène avec Nathalie qui demande à se faire toucher les seins. Si vous avez vu l'épisode vous pourrez comprendre de quoi je parle. Déborah quant à elle cherche à séduire un collègue et est évidemment impressionnée par la poitrine de l'une de ses collègues qui exhibe ses seins refaits dans tout le bureau. C'est là que l'on voit le paradoxe de la série féministe avec la série aguicheuse qui aime allumer les mecs. J'aime bien cette confrontation des deux univers. Reste à cet épisode la scène du croissant, qui permet de se moquer encore une fois de Hélène. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de peine pour elle quand même. Au final, voilà donc encore trois bons épisodes.

Note : 7.5/10, 8/10 et 6/10. En bref, trois bons épisodes, encore une fois.

 

P.S : Mention spéciale au moment "Clooney". What else !

vlcsnap-2012-04-29-23h35m37s33.png

Commenter cet article

cheekmeek 02/05/2012 02:14


Contrairement au premier commentaire, j'aime beaucoup la durée assez courte des épisodes, cela permet de ne pas marquer de poses, les scènes s'enchaînnent et même si parfois certains gags tombe à
plat, je rigole durant tout les épisodes. Rien qu'en lisant ta critique, je me suis souvenue des moments que tu as préférer qui sont juste extra !

julien 30/04/2012 09:08


je viens de regarder tous les episodes, et j'ai trop rigolé!!  surtout l'episode 5 avec les chinois!! des scènes tordantes tout au long de ces épisodes, le coup du thé, le coup du blanco sur
le visage, la palpation des seins etc...


très bonne série qui a malgré  deux gros défauts, le premier c'est le format merdique, 12 minutes c ridicule!!  trop court évidemment! et puis les personnages ont les mêmes fringues sur
tous les épisodes , ca donne un coté cheap quand même a la série!  


mais sinon c super, ca me rappelle camera café, on manque de serie sur le bureau en france!!