Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Workingirls. Saison 3. Episodes 10, 11 et 12.

16 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-16-00h03m12s176.jpg

 

Workingirls // Saison 3. Episodes 10, 11 et 12. Restore Hoper / Les investisseurs indiens / This is la fin.

SEASON FINALE


Pas de soucis, une saison 4 est déjà commandée et en cours d’écriture. Cependant, je me m’attendais pas du tout à ce que cela part dans ces délires là. Surtout qu’il y avait du potentiel pour peut-être aller un peu plus loin. Workingirls est une comédie que j’ai beau trouver sympathique, elle peut aussi parfois me décevoir légèrement et c’est le cas des deux derniers épisodes de la saison. Et ce même si cela débutait très bien avec le très bon « Restore Hoper ». Dans cet épisode, Déborah se lance dans le boulot comme jamais afin d’oublier qu’elle a du mal à trouver un nouveau mec. On se souvient tous de l’épisode du stage de survie durant lequel elle a failli violer un des hommes de l’entreprise. Mais ce que j’aime bien chez Déborah c’est qu’elle est certainement la personne la plus normale sur qui tout le monde a déteint. Du coup, on a parfois l’impression de voir un mix de tous les personnages de Workingirls chez elle. C’est une très bonne chose. Mais ce qui déplait à Karine c’est aussi qu’elle bosse Déborah. Car Karine aime bien que ses employés ne travaillent pas apparemment alors qu’elle n’arrête pas de leur faire des reproches. C’est dingue mine de rien.

Mais la chatte de Déborah va commencer à s’ouvrir dans « Les investisseurs indiens » alors que dans l’épisode précédent Karine avait tasé Déborah pour « soigner le mal par le mal ». C’était tout de même assez drôle et cela permet aussi de voir que Workingirls n’a pas perdu de son piquant. Malgré tout, je trouve que les deux derniers épisodes ne sont pas aussi drôles que les autres épisodes de la saison. Je n’arrive même pas à dire pourquoi. Peut-être simplement parce que la série tente de raconter plus que de nous faire rire. Mais ce n’est pas une mauvaise chose de raconter des histoires, surtout que cela a généralement plutôt réussi à la série. « Restore Hoper » permet également à Michèle d’avoir l’occasion de surveiller les deux Sophie alors que des vols successifs ont été constatés dans l’entreprise. J’ai adoré le trou dans le mur façon Les Evadés. C’était grandiose. Et puis c’est tout ce que l’on peut attendre de la part de Sophie et Sophie. Mais voilà, l’épisode suivant, « Les investisseurs indiens » m’a donné l’impression de revoir des gags déjà vu précédemment dans la série. Si le rituel de Déborah et Nathalie était drôle, le reste manquait cruellement de renouveau.
vlcsnap-2014-03-15-23h58m17s43.jpgSurtout que Workingirls avait déjà plus ou moins fait ça avec les chinois précédemment. Je ne retiens pas non plus grand chose de l’épisode dans sa globalité. Il manquait cruellement de patate et d’humour tout simplement. Il faut donc s’en tenir à Hélène et ses problèmes avec son mec. C’était beaucoup plus intéressant (et pourtant pas très nouveau non plus étant donné que l’on avait déjà vu ça plus ou moins précédemment dans la série). Du coup, Workingirls enchaîne avec « This is la fin », un épisode un peu plus travaillé mais toujours aussi médiocre. Les investisseurs indiens décident de fermer l’entreprise mais Karine a un plan pour sauver la société qui va se terminer en grande arrestation. L’épisode vaut seulement pour la scène finale. Le reste était assez décevant là aussi. Surtout que je ne vois pas trop où est ce que Workingirls veut réellement en venir. La série avait déjà plus ou moins exploité le confinement de personnages au travers d’un épisode quand il y avait une alerte au feu dans la saison précédente. Finalement, ces trois derniers épisodes étaient très inégaux. Surtout les deux derniers, très décevants.

Note : 7/10, 5/10 et 5/10. En bref, après confort le dé-confort.

Commenter cet article

sarah 23/04/2014 11:22


J'avais trouvé la saison 2 décevante, c'est en voyant tes notes que j'ai décidé d'attaquer quand même la 3. Et je ne l'ai pas regretté! ils ont bien remonté le niveau. C'est vrai que comme la
saison 1, je trouve que ça faiblit un peu pour le final mais le bilan est positif.