Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 3. Episodes 1 et 2.

15 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

vlcsnap-2014-07-15-01h06m30s79.jpg

 

X-Files // Saison 3. Episodes 1 et 2. The Blessing Way (Part 1) / Paper Clip (Part 2).


Je sais bien que « The Blessing Way » et « Paper Clip » est un double épisode non assumé et pourtant, il est lié par un « To be continued… » qui donne clairement envie de voir la suite des aventures de X-Files. Car c’est un épisode très mythologique de la série et l’on ne pouvait pas en attendre mieux de la part de celle-ci. La saison 3 de la série est peut-être bien ma préférée de la série. Elle enchaîne les épisodes mythologies comme des petits pains et le téléspectateurs passe alors un agréable moment calé au fond de son fauteuil à se demander ce que le sort peut bien encore réserver à Mulder, Scully et puis aussi Walter Skinner. Ce dernier a beau être l’une des têtes du FBI, c’est aussi quelqu’un qui comprend qu’au fond une organisation secrète tente de cacher des choses au public qui sont bien plus importantes que l’on ne pourrait le penser. Dans ces deux épisodes écrits par Chris Carter la mythologie de la série est percée au grand jour avec de grandes questions encore plus importantes qui sont posées alors que des révélations sont faites à demi-mot. A la fin de la saison 2 on laissait l’homme à la cigarette à bord d’un hélicoptère alors qu’il est parti à la recherche de Mulder (ce dernier étant en possession de fichiers incriminants).

Alors que jusque là l’homme à la cigarette était quelqu’un d’assez discret, il prend plus ou moins la tête des opérations depuis le final de la saison 2. Un final retentissant. Ces deux épisodes vont toucher personnellement Mulder et Scully. D’un côté Scully car le gouvernement et son complot mené par l’homme à la cigarette vont finir par tuer la soeur de Scully mais aussi car Mulder, qui est encore porté disparu au début de « The Blessing Way » va réapparaitre par la suite et mettre en danger tout le monde. Les découvertes que l’on va faire tout au long de l’épisode sont tout de même assez impressionnantes. Que cela soit ce repère de dossiers sur tout un tas de gens (et notamment Mulder, sa soeur et Scully) mais aussi cette sorte de vaisseau spatial qui va disparaitre dans les airs et qui fait immédiatement référence à « Duane Barry », l’épisode de la saison 2 où Scully se fait kidnapper. En tout cas, on ne perd jamais de temps. Les deux épisodes évoluent de façon très efficace sans jamais perdre de vue l’objectif. Alors certes, « The Blessing Way » est parfois un peu plus étrange, notamment quand Mulder est soigné par Albert Hosteen et sa tribu. Ce n’est pas le moment que je préfère mais c’est pas grave, cela fait partie intégrante du récit et de sa façon de nous emmener vers la suite.
vlcsnap-2014-07-15-01h41m52s57.jpgCar la suite est tout de même assez impressionnante elle aussi. En effet, on retrouve donc Scully dans un premier temps perdue. Elle ne sait pas si Mulder est en vie ou bien mort mais elle va se retrouver à tenter de protéger ses arrières, surtout quand on lui retire son arme et son badge. Skinner de son côté parvient à être d’une grande aide et c’est dans ce genre de moments que l’on retrouve le grand Mitch Pileggi. Pour le premier épisode de la saison, les attentes étaient grandes. Il ne fallait pas louper l’épisode et Frank Spotnitz s’était même exprimé sur le sujet. Tout les téléspectateurs se demandaient comme Mulder était alors sorti de cette pièce dans le final de la saison 2. Forcément, je peux comprendre que certains n’aient pas été totalement conquis par ce premier épisode mais dans un sens il permet de reprendre les bases de la série sur ce qui avait érigé par le final de la saison 2. Ces deux épisodes font partis de ce que X-Files a pu offrir de mieux en termes de mythologie centrée sur la conspiration. Il y a tout ce que l’on a pu voir par le passé mais en plus de ça, on nous en rajoute une belle couche sans trop que l’on ne sache réellement ce qui se passe devant nous.

Car finalement, on ne sait pas encore comment tout cela va se terminer. Mais X-Files continue de nous poser encore plus de questions que l’on n’aurait pu le penser et le téléspectateur que je suis adore ça. On ne peut pas demander mieux à une série aussi mythologique que celle-ci de jouer encore une fois cette carte. C’est là que l’on retrouve aussi plus ou moins quelque chose qui a dû forger le caractère d’une certaine Alias voire même d’une certaine Lost que beaucoup de gens connaissent. J.J Abrams avait à l’époque de Lost annoncé dans la presse qu’il avait été influencé par X-Files. Je ne parle pas de Fringe qui au fond, est sa série la plus inspirée et donc la moins subtile dans ses influences. Peu importe, tout cela pour dire que les théories conspirationnistes ont toujours été une fascination propre dans Alias et dans Lost. C’est là que l’on voir que X-Files a influencé le monde des séries bien au delà de ce que l’on pourrait penser. Aujourd’hui, je suis persuadé que des créateurs cherchent encore à trouver un moyen de faire revivre l’énergie qu’il y avait dans les conspirations de X-Files. Ce n’est pas quelque chose qui me déplait, si c’est bien fait comme les séries de J.J Abrams.
vlcsnap-2014-07-15-01h40m04s255.jpgPar ailleurs, ces deux épisodes permettent également de retrouver Krycek incarné par Nicholas Lea. C’est celui qui a probablement tué le père de Mulder (je ne vois pas en tout cas comment l’inverse pourrait être possible) et tout cela va rapidement permettre à Krycek de se rendre compte de la folie des gens pour lesquels il travaille. Ils vont même être capable de vouloir le tuer tout le monde. « Paper Clip » joue donc très bien avec la folie de l’homme à la cigarette, capable de tout arrêter et de mettre des gens à pied d’un claquement de doigt. Au fond, X-Files n’a jamais vraiment défini ce personnage jusque là et du coup, c’est très perturbant je suppose pour un téléspectateur qui découvre la série et qui découvre que finalement cet homme n’est pas quelqu’un qui veut du bien à Mulder, mais bel et bien tout le contraire. On pouvait s’en douter depuis un sacré bout de temps mais tout de même. Je crois que dans toute l’histoire de X-Files, ces trois épisodes (en incluant le final de la saison 2) sont parmi les épisodes que j’ai le plus apprécié. Et les épisodes dont je me souviens le plus. Je me suis même souvenu de ces dossiers classés, de la mort de la soeur de Scully, etc.

Et « Paper Clip » contient d’ailleurs des moments mémorables où, quand j’ai vu l’épisode pour la première fois, j’étais avec ma mère et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre par la suite. Sauf qu’il y avait forcément un truc derrière qu’il fallait attendre et qui ne venait pas dans son intégralité. Car il faut attendre la suite pour mieux cerner tout ce que X-Files tente de nous dire mais quand j’étais encore jeune et que je regardais cette série pour la première fois, je dois avouer que je ne comprenais pas encore totalement la définition des cliffanghers et de cette affaire interminable entre les épisodes. Cet épisode est terriblement bon car il permet de prouver aux téléspectateurs à quel point X-Files est capable de tout. Elle peut tout faire et notamment détruire complètement la famille de ses personnages, que cela soit tuer le père de Mulder ou encore la soeur de Scully. Sans compter que les deux héros sont constamment mis en danger, ils perdent presque leur travail, etc. Côté conspiration on ne nous a certainement pas servi mieux (même si la série va poursuivre ses théories par la suite).

C’est même dans ce genre de moments que je me demande encore pourquoi X-Files n’a pas eu le droit de durer encore plus longtemps. Je serais que c’est pervers ce que je dis car dans un sens c’est vrai et dans un autre sens, sur la fin, la série n’était plus totalement de première fraicheur et avait perdu quelque peu de son attrait. Mais peu importe, finalement X-Files délivre ici deux brillants épisodes. Que demander de plus. J’ai hâte de vous retrouver afin de vous parler de la suite de la saison qui est comme je le disais plus haut, certainement ma préférée de la série.

Note : 10/10. En bref, un solide « double » épisode qui reste encore pour tous les fans de X-Files gravé dans la mémoire.

Commenter cet article