Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 3. Episodes 19 et 20.

30 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

vlcsnap-2014-07-30-01h05m24s61.jpg

 

X-Files // Saison 3. Episodes 19 et 20. Hell Money / Jose Chung’s « From Outer Space ».


X-Files délivre avec « Jose Chung’s ‘From Outer Space’ » l’un de ses meilleurs épisodes. La réussite de cet épisode est dû au talent ou plutôt au génie de Darin Morgan. Ce n’est pas pour rien que mes épisodes préférés de cette saison 3 sont ceux de Darin Morgan (après « War of the Coprophages »). Mais la réussite de cet épisode ce n’est pas que le talent de Darin Morgan c’est aussi un talent d’auto-parodie. La série s’amuse de sa propre thématique et se moque donc des gens qui croient aux aliens et qui pensent avoir été kidnappés par des aliens. Au fond la critique est assez simpliste mais c’est aussi ce qui rend cet épisode de X-Files réellement efficace à mon goût. Mais avant tout, il me faut vous parler de « Hell Money ». Ce nouvel épisode nous plonge dans un environnement très asiatique. D’un point de vue purement culturel je dois avouer que j’aime beaucoup cet épisode et ce même si au fond il est assez classique. Cet épisode, on le droit à Jeff Vlaming (qui a signé l’un des meilleurs épisodes de Fringe, « White Tulip » 2.18). On retrouve dans cet épisode des tâtes assez connues puisque Kim Hsin est incarnée par Lucy Liu (actuellement dans Elementary) et B.D. Wong (New York Unité Spéciale, Awake).

J’aime beaucoup ce que tente de faire la série avec cette petite mythologie de la semaine. C’est original et puis cela me rappelle un peu ce que Fringe avait pu faire en nous plongeant dans Chinatown. L’enquête se porte sur le meurtre de quelqu’un qui a été brûlé vif dans un crématorium. La base de cette histoire aurait très bien pu sortir tout droit d’un épisode de série classique mais ce n’est pas le cas et je dois avouer que X-Files sait très bien comment s’y prendre de ce point de vue là. On nous ajoute un personnage secondaire exceptionnel : Glen Chao qui est le guide de Mulder et Scully dans cette aventure pleine de chinoiseries. C’est un truc que j’aime beaucoup quand X-Files nous plonge dans une culture différente, elle met le tout en scène au travers de personnages que l’on va voir une fois comme ça sans se poser de questions. Cet épisode a beau avoir été écrit par Jeff Vlaming, c’est Chris Carter qui en a eu l’idée. Il voulait faire un épisode sur une histoire de schéma pyramidal autour des parties du corps humain. C’était la base même de cet épisode. Bien que le jeu introduit dans cet épisode soit complètement fictif, beaucoup de gens pensaient que le jeu étaient vrai à l’époque de la diffusion de l’épisode.
vlcsnap-2014-07-30-00h39m55s138.jpgC’est là que l’on voit à quel point X-Files est une série qui peut être terrifiante et qui peut donc aussi créer de vraies légendes urbaines. Mais l’épisode le plus important parmi ces deux-ci c’est bien évidemment « Jose Chung’s ‘From Outer Space’ ». Je sais que pour beaucoup de grands fans de X-Files, c’est leur épisode préféré. Bien qu’il fasse partie de mes préférés, ce n’est pas mon préféré de toute la série. Je ne saurais même pas en choisir un préféré je crois. Peu importe, quoi qu’il en soit, tout cela peut dire que les épisodes écrits par Darin Morgan sont parmi les meilleurs de la série et c’est pourtant là que s’arrête le chemin de notre scénariste vedette. Ce qui est dommage à mon humble avis dans le sens où il aurait peut-être pu être un peu plus présent dans la suite de la série. Jose Chung est un écrivain (je me demande même si au fond Supernatural n’a pas trouvé son idée d’écrivain écrivant les aventures de Dean et Sam dans … X-Files - surtout que l’épisode introductif de cet écrivain dans la série de The CW était une vraie critique de l’univers de la série et de ses personnages). Incarné par Charles Nelson Reilly (Madame et son fantôme, décédé en 2007), ce personnage est emblématique dans X-Files car il était le grand initiateur de la parodie même, dans la série.

« From Outer Space » est un livre de Jose Chung qui raconte des histoires d’enlèvements d’aliens avec deux agents du FBI, Reynard Muldrake et Diana Lesky. Il fallait tout de même les trouver ces noms mais c’est merveilleux car tout l’épisode parvient à être raconté de façon intelligente. L’épisode fait par ailleurs référence au premier épisode que Darin Morgan a écrit pour le compte de X-Files avec ce médium (que l’on va revoir dans cet épisode). Parler d’enlèvements aliens sous un angle humoristique, je dois avouer que c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Notamment car bien que je crois à la théorie alien, je dois avouer que la fascination de Mulder peut être drôle par moment dans le sens où il peut tomber dans toute sorte de piège. Mais cet épisode est pile poil le genre d’épisodes dont avant besoin Scully afin de démontrer à quel point la théorie de son partenaire est assez ridicule par moment. Peu importe, Mulder est fasciné par tout ce qu’il peut rencontrer sur son chemin dans cet épisode et c’est merveilleusement fait. Surtout grâce à la narration de Jose Chung qui donne toujours le ton juste à certains moments. Il y a une scène que j’aime beaucoup et qui ne dure pas très longtemps dans l’épisode c’est celle de nouvelle part de tarte que Mulder commande à chaque fois qu’il pose une question.
vlcsnap-2014-07-30-00h53m37s160.jpgAvec la narration de Jose Chung en fond. Le tout était parfait, tout simplement. X-Files délivre ici un solide épisode, construit sur de la parodie efficace et amusante. On ne louait pas demander mieux de la part de la série. Cet épisode est à mon sens assez fascinant tout de même, à la fois pour sa structure mais aussi pour la manière dont il tente de changer un peu les choses et de nous raconter une aventure X-Files sous un angle différent. Il se rapproche de ce que Fringe a pu faire quand elle avait fait son épisode sous marijuana, par exemple. Vient par la suite un autre solide épisode de X-Files, « Avatar ».

Note : 7/10 et 10/10. En bref, encore du très bon X-Files.

Commenter cet article