Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 3. Episodes 5 et 6.

19 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

vlcsnap-2014-07-18-00h31m24s17.jpg

 

X-Files // Saison 3. Episodes 5 et 6. The List / 2Shy.


Je dois avouer que de m’être plus ou moins sevré sans raison d’épisode de X-Files pendant une journée m’a fait l’effet d’un intense manque, comme si j’étais drogué à nouveau de cette série. Ce n’est pas facile de s’en détacher et tous les fans et téléspectateurs de cette série comprennent forcément ma douleur. D’ailleurs, j’ai rarement ressenti ça pour des séries. Fringe est l’une des rares encore de ces dernières années à m’avoir autant accroché alors que j’étais même capable de revoir des saisons entières pendant les pauses de la série. Je dois avouer que j’ai certainement vu plus de fois Fringe dans son intégralité que X-Files. Alors que pourtant, X-Files est plus vieille et a certainement beaucoup plus marqué ma jeunesse que Fringe le début de mon âge adulte. Peu importe, en tout cas je viens vous parler de « The List » et « 2Shy », deux épisodes très différents qui ne sont pas ce que la série a pu offrir de mieux. A commencer par « The List », un épisode signé de la main du créateur, Chris Carter et même mis en scène par lui-même. C’est seulement la seconde fois qu’il passe derrière la caméra de X-Files (il y reviendra à dix reprises dans toute l’histoire de la série).

Bien évidemment cet épisode n’est pas parfait. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il est complètement raté mais cela aurait pu être beaucoup mieux. C’est tout une question de rythme je suppose mais également car cet épisode donne l’impression que Chris Carter s’est reposé sur ses lauriers à faire quelque chose qui n’a aucune véritable originalité. L’introduction de l’épisode suit donc l’exécution d’un prisonnier qui, au détour d’incantations étranges, va par la suite revenir hanter tous ceux qui ont été responsable de sa mort et de près ou de loin de son supplice dans la prison. Le côté très fantastique de cette intrigue aurait pu être intéressant à traiter si seulement il y avait une volonté de la part de X-Files de nous donner des explications scientifiques. Sauf que pour le coup, ce n’est pas vraiment le cas. C’est un reproche que je fais à la saison 3 (l’un des rares surtout que c’est certainement ma saison préférée) mais disons qu’il manque un peu de ce qui faisait aussi le sel de la confrontation entre Mulder et Scully, l’un croyant et l’autre hérétique à ces croyances. En tout cas, c’est presque dommage mais cela ne veut pas dire que « The List » était totalement raté. L’un de mes moments préférés dans cet épisode est certainement la fin.
vlcsnap-2014-07-18-00h17m57s133.jpgLa toute fin de l’épisode est merveilleuse. La vengeance est complétée et puis l’on a enfin le vrai visage, le fin mot de l’histoire en somme. Le problème au delà de ça, c’est qu’il n’y a pas grand chose dans cet épisode à dire au delà du fait que l’intrigue manque cruellement de rythme et que le côté vengeance chez les fantômes en prison… ce n’est pas ce que X-Files a fait de plus intelligent à mon goût. C’est là que vient donc « 2Shy ». Cet épisode, écrit par Jeff Vlaming (qui a par la suite travaillé sur Fringe et Hannibal) est l’un des deux épisodes qu’il a écrit pour le compte de X-Files. Le prochain, apparait bien plus tard dans la saison. Je dois avouer que j’ai toujours adoré les petites histoires mettant en scène la nouvelle technologie et ses problèmes. Dans les séries fantastiques comme X-Files (ou Fringe d’ailleurs qui s’était permise de piocher chez David Cronenberg et son Videodrome), c’est toujours une bonne idée que d’entremêler la technologie à une affaire. Qui ne se souvient pas de « Ghost in the Machine » de Alex Gansa et Howard Gordon (1.07). En tout cas moi je m’en souviens et je me souviens très bien de « 2Shy ». Il y a des petits épisodes comme ça qui tout au long de mon revisionnage de la série me reviennent en tête et celui-ci m’avait marqué.

Je me souviens que la première fois que j’ai vu cet épisode, j’ai été légèrement dégouté par ces cadavres visqueux retrouvés par nos enquêteurs préférés et la scène d’introduction, dans la voiture avec ce gros cracha façon Spiderman m’avait également fait sursauter. Le plus important dans mon histoire c’est la suite puisque j’ai fait un cauchemar, rêvant d’un homme du même genre, pénétrant chez moi, pour me changer en liquide visqueux. Vous devez me prendre pour un fou mais ce n’est pas le seul épisode de X-Files qui m’a par la suite marqué grâce à des histoires de ce genre là. Outre cette petite anecdote, cet épisode met donc en scène Virgil Incanto (incarné par Timothy Carhart), un homme qui séduit des femmes par Internet (à cette époque là, le chat existait bel et bien, c’est dingue tout de même). Virgil est en plus de ça clairement un monstre dégueulasse comme seule X-Files sait en fabriquer. C’est à la fois réaliste et terriblement dégoutant, mettant en scène un sentiment horrifique qui fonctionne donc très bien. Mais c’est ce que la série délivre généralement aux téléspectateurs vous me direz. Oui, c’est vrai. Mais ce que j’ai préféré dans cet épisode au précédent c’est le fait que le monstre de la semaine était plus intéressant, moins ennuyeux.
vlcsnap-2014-07-18-01h00m30s62.jpgLe coup des fantômes que l’on ne voit pas et qui donc ne font pas peur, ce n’est pas quelque chose qui me surprend réellement et donc ce n’est pas le genre d’épisodes que j’ai réellement envie de suivre jusqu’au bout. Contrairement à celui-ci qui se trouve être assez charismatique dans son ensemble. Ce qu’il y a de merveilleux tout de même c’est le fait que Timothy Carhart soit aussi parfait dans ce rôle. Pour ce qui est de Mulder et Scully, rien de bien surprenant non plus. Dans ces deux épisodes ils font simplement leur boulot et la mythologie de la série est mise de côté. Il faut dire qu’après l’excellent épisode précédent, qui s’est servi à merveille de la relation des deux personnages, la série n’avait donc rien d’autre à nous raconter sur le sujet pour le moment. Mais de nouveaux très bons épisodes nous attendent par la suite.

Note : 5/10 et 7/10. En bref, du classique X-Files, tout simplement.

Commenter cet article