Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : X-Files. Saison 4. Episodes 1 et 2.

2 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : X-Files

vlcsnap-2014-08-02-01h22m02s64.jpg

 

X-Files // Saison 4. Episodes 1 et 2. Herrenvolk / Home.


Voilà une autre saison que j’aime beaucoup de X-Files, une saison truffée de mystères forcément mais avant tout d’épisodes horrifiques. Je crois que parmi toutes les saisons de X-Files, cette saison 4 est la plus terrifiante. Vous savez, je n’ai pas découvert X-Files quand elle était à ses premières saisons (durant la diffusion de la saison 3 sur M6, j’avais tout de même 6 ans, ce qui est un peu jeune). Mais j’ai découvert la série quand j’avais 7 ans, durant la saison 4). J’étais donc déjà assez jeune pour découvrir une telle série mais je me souviens surtout que ma mère regardait religieusement les épisodes de la série sur M6. En tout cas, « Herrenvolk » est le premier épisode de X-Files que j’ai découvert de toute mon existence. Un choc. C’était l’une des premières fois que je voyais à quoi ressemblait une série mais le pire c’est que c’est la première fois que j’ai ressenti l’envie intense de voir la suite. J’ai été terrifié avec la scène d’ouverture de « Herrenvolk » mais peu importe, j’étais fasciné. Cette sensation est tout de même quelque chose dont je vais me souvenir encore longtemps. Surtout que dans la vie d’un sériephile, il y a souvent des moments dont on se souvient toujours et notamment celui de notre premier éveil sériel. Et pour le coup, c’est avec X-Files que je n’ai vécu.

« Herrenvolk » a donc une signification toute particulièrement pour moi (et toute la saison 4 par la même occasion). C’est pourquoi, parfois j’ai du mal à choisir entre la saison 3 et la saison 4 quand il s’agit de dire quelle est ma saison préférée de X-Files). Pour en revenir à l’épisode, l’ouverture est forte car je ne m’attendais pas du tout à ce que cet épisode soit par la suite aussi mythologique. Je ne connaissais à cette époque là pas du tout les personnages de la série, ni Mr. X, ni l’Alien Bounty Hunter, ni même l’homme à la cigarette. Je découvrais donc une série à la mythologie complexe et il faut bien avouer que Chris Carter a réussi à faire quelque chose de merveilleux avec cet épisode qui fonctionne terriblement bien. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que le tout évolue de cette façon mais rapidement on est happé et l’on ne peut plus quitter son écran. Pourtant, cette seconde partie de l’épisode (qui fait suite au season 3 finale) n’est pas aussi bonne que le triple épisode de la saison 2/3. Loin de là. Mais je ne sais pas pourquoi, entre la mort de Mr. X (avec qui s’éteint une partie de la vérité) ou encore la conspiration qui prend une allure de plus en plus pugnace, j’aime ce que X-Files fait et notamment parce qu’elle le fait bien. Mine de rien, comment pourrait-on en demander plus (ou moins).
vlcsnap-2014-08-02-01h30m25s226.jpgOn a déjà tout ce qu’il faut avec la série actuellement. Il y a aussi une scène dans cet épisode où il est question de Mrs. Mulder. Doit-on la garder en vie ou bien évidemment l’éliminer ? C’est là que l’homme à la cigarette intervient et convainc alors le Bounty Hunter de soigner Mrs. Mulder. Je sais bien que tuer un autre personnage de la famille de Mulder aurait été un peu étrange et too much mais c’est aussi un façon de démontrer qu’au fond l’homme à la cigarette a beau être cinglé, il n’est pas si inhumain que ça. Il préfère donc qu’elle survive afin que Mulder ne soit pas cet homme qui a tout perdu et qui n’a donc plus rien à perdre. Ce serait alors un homme beaucoup plus dangereux pour la conspiration. Et on peut le comprendre. Cet épisode n’oublie pas son introduction réussie. Le coup des abeilles, on va d’ailleurs le retrouver plus tard dans la saison (4.21 plus exactement). Et puis il y a « Home ». J’ai toujours gardé un très bon souvenir de cet épisode car il m’avait traumatisé. En effet, je me souviens encore de cette scène où Mrs. Peacock est retrouvée sous le lit alors qu’elle est complètement amputée de ses bras et de ses jambes. Cette scène reste encore gravée dans ma mémoire. Mais c’est l’épisode qui marque avant tout le grand retour de Glen Morgan et James Wong.

On n’avait pas vu ces scénaristes écrire un épisode de X-Files depuis… la saison 2. Et « Home » fait partie des petites pépites qu’ils ont pu écrire pour le compte de la saison 4. J’ai toujours adoré les petites histoires dans des petites villes du fin fond des Etats-Unis, notamment car cela donne toujours de quoi à la fois avoir des frayeurs mais également passer un agréable moment. Il n’y a rien à redire pour le coup si ce n’est que l’épisode ne se contente pas d’être un modèle horrifique pour la série (l’introduction est même encore dans toutes les têtes), c’est aussi un vrai épisode qui permet d’autres choses comme les problèmes d’une telle ville, le fait qu’elle soit reclus, sa pauvreté, ses habitants, etc. Tout cela passe plus ou moins au crible avec le talent des Morgan et Wong. Par ailleurs, la famille Peacock aurait dû revenir plus tard dans un épisode de la saison 2 de Millenium mais FOX s’y est malheureusement opposée. Malheureusement ? Oui, très probablement. Cet épisode, pour la petite anecdote, prouve que X-Files a toujours su aller loin. En effet, avec un meurtre de bébé, des références à l’inceste ou encore des gens brutalement tués, on retrouve ici plus ou moins Détour Mortel, Massacre à la Tronçonneuse, etc.
vlcsnap-2014-08-02-01h04m03s22.jpgDe ce fait, FOX a interdit toute rediffusion de cet épisode, c’est même le premier épisode de X-Files a avoir reçu le « Viewer Discretion Advised ». Quand on voit aujourd’hui tous les épisodes de Fringe qui avaient plus ou moins cette désignation et à côté les épisodes précédents de X-Files qui étaient parfois terrifiants, on se demande comment est réellement attribué ce label. Kim Manners a alors tout fait pour que cet épisode soit le plus réaliste possible et on peut dire que son pari a été plus que réussi. En effet, le résultat est grandiose. C’est certainement l’un des épisodes les plus terrifiants de toute l’histoire de X-Files tout de même. En tout cas à mes yeux. L’avantage de cet épisode c’est aussi de nous donner l’impression que l’on peut encore fait des choses complètement différentes dans X-Files. James Wong et Glen Morgan ont toujours su créer des univers propres et plus ou moins nous sortir de la série en elle-même pour mieux nous y replonger. Car « Home » a tout du film d’horreur dans X-Files. Mais justement, c’est dans X-Files et pas ailleurs. On retrouve donc Mulder et Scully, l’enquête et la manière dont ils mènent leur enquête. Le retour des deux scénaristes auraient pu également être vécu comme un retour en arrière mais non, ils ont assimilé les évolutions de la saison 3 et font ici quelque chose de tout simplement merveilleux.

Note : 8/10 et 10/10. En bref, « Home » est tout simplement l’un des épisodes les plus terrifiants de X-Files. Il me reste encore en mémoire depuis la première fois que j’ai pu le voir. « Herrenvolk » a une autre signification pour moi, plus personnelle.

Commenter cet article

LeMartien 04/08/2014 10:51


Home est le premier épisode qui ouvre l'air mdoerne de la série. Tout est plus beau, plus classe, plus fort.