Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : XIII.2. Saison 2. Episodes 6 et 7.

31 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-31-01h07m56s56.png

 

XIII.2 // Saison 2. Episodes 6 et 7. Gauntlet / Breakout.


Après le très mauvais quatrième épisode, la précédente salve était assez décevante. Mais XIII nous aura offert deux bons épisodes cette fois, autant dire que j'étais donc très content du résultat. Durant les deux épisodes je ne me suis pas ennuyé ce qui à mon sens c'est aussi une bonne chose. Rapidement l'intérêt du jumeau se fait ressentir (ce que l'on n'avais pas vraiment ressenti dans les épisodes précédents). Jouissant de multiples twists, "Breakout" était bien évidemment le meilleur épisode de la saison 2 jusqu'ici. Il exploite à fond tout ce que XIII peut faire de bien. Aussi bien en termes d'action qu'en termes d'histoire. Tout commence avec "Gauntlet". XIII parvient à s'inviter à la fête très privée donnée par Andrej Kalishkanov, un russe mégalomane qui célèbre son anniversaire. Il veut mettre la main sur la lettre qui pourrait lui permettre de décoder le code de Tesla. Heureusement que nous avons eu les flashbacks de l'épisode 4 (enfin, si l'on veut) pour mieux comprendre l'affaire. Evidemment, Betty aussi va s'incruster à la petite fête afin de mettre la main elle aussi sur le contenu de cette enveloppe.

Même si tout cela est assez facile en soit, j'ai adoré le personnage d'Andrej. Il apporte une bonne dose d'humour dont XIII avait bien besoin pour avancer. La série retrouve alors un univers bien plus pop corn comme durant la mini série (car la première saison était tout de même assez chiante en grande partie et ne réservait pas d'aussi bons épisodes). L'épisode permet donc de nous plonger dans un univers assez différent mais aussi de confronter les jumeaux. Il était temps que les deux commencent à se voir sur le terrain et ailleurs qu'au travers de cette oreillettes. Il veut tout faire pour sauver Betty alors que cette dernière, en plus d'être enceinte du jumeau (et donc pas de XIII l'original - ce serait beaucoup trop simple -), elle ne veut pas réellement aider XIII au premier abord (avant de rapidement changer d'avis quand elle va voir la supercherie). Je ne sais pas ce qu'il faut réellement attendre de Betty maintenant. Le personnage surnage déjà dans les épisodes et son utilité est de plus en plus maigre.
vlcsnap-2012-10-31-01h30m49s232.pngDu coup, l'épisode se déroule la plupart du temps dans le manoir de Kalishkanov, un huit clos plutôt intéressant qui réserve son lot d'artifice tout au long. Il faut cependant attendre "Breakout" afin que XIII dévoile toute l'étendue de son talent. Outre le fait que l'épisode est bourré de retournements de situations, nous allons également en découvrir un peu plus. Alors que Synequanon a mis au point une technologie de pointe permettant de créer des catastrophes naturelles, le scientifique en charge de cette opération va dériver vers la baie de San Francisco et noyer par un tsunami géant la ville de San Francisco mais également toute la Sillicon Valley. XIII s'inspire donc du fameux tsunami qu'il y a eu il y a presque deux ans maintenant au Japon pour son intrigue. Une bonne idée qui permet d'apporter à la série quelque chose de plus global (on parle de tous les Etats-Unis, et même du monde entier). C'est plaisant et à suivre et l'on sent une atmosphère de moins en moins sûr s'installer. Surtout que cette arme est encore plus destructrice qu'une arme nucléaire apparemment.

Le petit clin d'oeil fait à Apple avec le téléphone de Synequanon (le Synequaphone 5) était assez amusant même si le parallèle pourrait être effrayant si Apple détenait une telle arme elle aussi. C'est aussi l'occasion pour Carrington de nous montrer toute l'étendue de son talent. Il va déclarer la loi martiale (ce qui repousse les élections indéfiniment et pourrait donc lui permettre de rester à la Maison Blanche autant de temps qu'il veut - une aubaine pour lui qui veut faire passer son fameux texte de loi -). Mais l'acteur incarne un Président de plus en plus fou, et j'adore ça. Cela me fascine. De plus, le fait que Vargas soit exploité par le double de XIII pour faire exploser une bombe dans le bureau ovale avec le Président était un pari assez osé (surtout que l'on ne s'attend pas du tout à ce qu'il entre dans ce bureau là). Petit à petit, la série s'empare alors de plusieurs bonnes choses. La confrontation entre XIII et son double arrive à la fin de l'épisode. Elle était assez courte et s'achève avec la mort du double (chose assez surprenante mais permettant également de ne pas trop trainer en longueur sur le sujet).
vlcsnap-2012-10-31-01h24m55s15.pngLa libération de Vargas (qui reste un vendu) était une bonne idée qui permet, au travers du personnage du Jedi (le pirate informatique) d'apporter un peu d'humour à la Hurley de Lost. C'est efficace là aussi et cela donne envie d'en voir un peu plus dans les prochains épisodes. Finalement, on peut donc dire que la série commence à montrer ce qu'elle a dans le ventre et ce n'est pas plus mal. En effet, depuis le début de la saison il y avait de gros moments de battement ce qui ne permettait pas de passer le moment que l'on pouvait avoir envie de passer devant l'épisode. Maintenant on peut le faire. J'ai hâte de voir la suite et comment tout cela va se goupiller. Maintenant que le double de XIII est mort mais qu'une voix (celle de son double) guide encore XIII dans la pénombre, on n'en a pas fini. C'est certain. XIII vit une pire journée que Jack Bauer tout de même.

Note : 6/10 et 7/10. En bref, deux solides épisodes dont "Breakout" et son enchainement de twists plutôt bons.

Commenter cet article