Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : XIII. Saison 1. Episodes 8, 9 et 10.

16 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-07-17-00h24m07s122.png

 

XIII // Saison 1. Episodes 8, 9 et 10. Hunting Party / The Bank Job / The Train.


Si XIII manque bien de quelque chose, c'est d'emprise sur ses téléspectateurs. En tout cas, je le ressens malheureusement comme ça. Il y a de l'ambition, celle de se travestir en série conspiratrice intéressante. Autour de plusieurs personnages s'articule une intrigue intéressante, qui se fond parfois dans la masse. Ces trois épisodes gardent la suite, mais le manque d'empreinte du premier de cette salve ne permet de de garder l'entrain de la suite qui perd presque de l'intérêt. Toute l'intrigue autour de Giordino, le chef de la CIA par exemple qui aura une intrigue développée sur ces trois épisodes, notamment avec la trame de fond sur le président sortant Sheridan.
vlcsnap-2011-07-16-22h46m44s68.pngLe premier épisode, "Hunting Party" était très décevant. XIII va rencontrer Irina pour apprendre un peu plus de sa vie, et la vérité. En échange il doit lui fournir une carte mémoire. Pendant ce temps, l'agent Jones doit faire face à son supérieur de la NSA. XIII et Irina se retrouvent en fuite et tentent d'échapper aux hommes de Giordino et donc de la CIA. La partie dans la forêt m'a terriblement ennuyé. Dommage, il y avait de la matière. Ce n'est pas comme si une série d'action ne pouvait pas avoir un épisode dans la montagne à se tirer dessus. Ca ressemble d'ailleurs à un épisode de Walker Texas Ranger où des randonneurs doivent échapper à des prisonniers évadés. Un truc du genre. En tout cas, il y a un manque total d'action, rythmé par une ou deux explosions.

D'ailleurs, la relation entre XIII et Irina était vraiment pas terrible. Virginie Ledoyen est une très mauvaise actrice. En tout cas, je l'aime pas. Elle mériterait des rôles dans des téléfilms de seconde zone, bien que XIII ne soit pas non plus le meilleur contre exemple dans ce genre là. Le kitsch est pas vraiment assumé et XIII perd trop. Par ailleurs, "The Bank Job" gagne à être vu dans cet album. La fuite de Giordino était intéressante. XIII et Jones doivent mettre en place un coup en Russie afin de retrouver des documents avant que Giordino ne mette la main dessus. Le rythme est là et le côté "bank job" (vol de banque) est vraiment prenant. XIII et Jones vont prendre l'aide d'un ancien voleur professionnel et de ce fameux hacker (vu dans l'épisode 6 sous les traits d'Aaron Ashmore).
vlcsnap-2011-07-16-23h27m02s184.pngCet épisode était donc plutôt bien déroulé. J'ai pas vu le manque de moyen mis à part le fait que l'on sent que ce n'est pas la Russie mais bel et bien le Canada. Ce n'est qu'un détail qui reste plutôt peu déroutant, notamment quand on pense à Chuck qui est tout ce qu'il y a de plus désolante en terme de décors de ce genre. Et enfin, "The Train". Un épisode passable où XIII doit retrouver Giordino sous la houlette du président actuel, seul à pouvoir le faire confiance afin de retrouver son petit fils. Cette poursuite était pas mal du tout, bien que sur le milieu un peu creuse. C'est bête que la série oublie ici de muscler son intrigue centrale, ce qui aurait vraiment servi l'épisode. Cette histoire d'arme biologique finie donc en queue de poisson puisque Giordino meurt (on suppose) à la fin.

Au final, XIII prouve une nouvelle fois qu'elle manque d'envergure. La série a des problèmes de rythme sur deux épisodes ici. Parfois le casting est trop court et on sent qu'il y a un manque de moyens (trop de scènes en intérieur avec parfois des décors en carton, notamment pour les égouts qui ressemblent plus aux conduits d'une prison de Prison Break. Il ne reste plus que 3 épisodes, j'espère que la conspiration va enfin connaître une fin pour cette première saison. A l'heure où je parle la série n'a toujours pas été renouvelée, Aisha Tyler (Jones) est confiante quant au renouvellement.

Note : 3/10, 5.5/10 et 5/10. En bref, trois épisodes inégaux au développement centré sur Giordino, intéressant mais pas très bien envoyée, balancée comme un dossier dans une poubelle.

Commenter cet article