Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : XIII. Saison 1. Pilot.

19 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-20-00h31m59s10.png

 

XIII // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Qui a dit qu'en France on savait faire des séries ? Cette nouvelle série, production franco-canadienne (car c'est très important de préciser sinon on prend le melon) est une vraie catastrophe. Ce pilot est lent, la réalisation de seconde zone (notamment les accélérés de quelques secondes pour donner un rythme donnent plutôt envie de vomir qu'autre chose) et bien sûr Stuart Townsend qui ne vaut pas du tout Stephen Dorff (celui qui incarnait XIII dans la mini série). Ca aurait pu être bien de faire cette série il y a quelques années, et donc à la suite de la mini série car forcément, trois ans plus tard et quelques séries après, on oublie vite, le téléspectateur est fainéant.

C'est un peu La Mémoire dans la Peau du pauvre. XIII ne se distingue pas du tout de ces téléfilms avec Wesley Snipes, vous savez les téléfilms de genre, de qualité que l'on peut voir naviguer sur NT1 ou bien le samedi après midi sur TF1. L'histoire en elle même est basée des BD et donc, on peut pas trop dire quoi que ce soit puisque c'est pas mauvais. J'aime bien l'idée et la mini série était sympathique (pour les souvenirs que j'en ai). Un jour il faudra d'ailleurs dire aux scénaristes d'éviter les scènes ridicules dans les prisons roumaines, ça ne sert à rien du tout. C'est même ridicule et risible. Forcément, d'entré ce premier épisode ne donne pas du tout envie. C'est gâché.
vlcsnap-2011-04-20-00h31m54s219.pngMalgré quelques bonnes scènes d'action (une course poursuite et surtout la scène dans la Maison Blanche, pas mal du tout), le tout est bien plat. Je regarde l'électroencéphalogramme ne donne pas tellement de signes de vie. Le retour de certains membres du casting originel ne me laisse pas un souvenir impérissable. Stuard Townsend dans le rôle principal n'offre pas grand chose. Il est loin d'égaler son prédécesseur et je dirais même qu'il est risible. Aisha Tyler que j'aime beaucoup me déçoit ici. Elle fait coincé, bigornée et pacotille. Sans parler de Virginie Ledoyen, maquillée et coiffée comme une prostituée roumaine qui ouvre son camion pas loin d'ici.

Au final quel gâchis d'avoir repris une saga qui avait pourtant plutôt bien débuter. Je suis curieux donc je regarderais sûrement la suite et je ne manquerais pas de vous faire part de mes sentiments à ce sujet. C'est pas du tout conseiller pour le moment. Un kopeck vaudrait même plus que ce qu'est devenu cette idée de départ, pas mauvaise et exploitable. Ici c'est devenu risible et aussi mal fichu qu'un Beaujolais.

Note : 2/10. En bref, malgré quelques efforts d'idées le tout ne prend pas. C'est à croire que les leçons du passé ne sont pas gagnée. Une série digne des plus beaux Direct to DVD de la collection de Wesley Snipes, inspirant la plupart des navets de Steven Seagal. Je le soupçonne d'ailleurs d'avoir réalisé en mode "Ghost Writer" ce pilot.

Commenter cet article