Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Zero Hour. Saison 1. Episode 7. Sync.

19 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-19-17h05m52s35.png

 

Zero Hour // Saison 1. Episode 7. Sync.


Ce que je trouve de bizarre avec Zero Hour c'est comment tout s'orchestre. La série n'est pas très fluide et elle a des gros problèmes de rythme. Ses personnages veulent même parfois trop faire dans le sentimentalisme et du coup, on s'ennui terriblement. Alors du coup, cette semaine Laila va partir à la rencontre de Hank au détour d'un petit jeu de piste qu'il a spécialement créé pour elle. J'ai trouvé ça assez marrant finalement que le tout soit fait de cette façon. Cela permet d'apporter peu de d'action dans une série qui peine vraiment à se renouveler et à apporter de la fraicheur à ses personnages. Le problème que j'ai avec Laila c'est que le personnage ne sert pas vraiment à grand chose. Elle est là mais ne parvient pas à réellement faire avancer les choses. Qui doutait réellement du fait qu'elle était amoureuse de Hank ? Personne. C'est quelque chose de tellement logique sur la page sentimentalisme de l'épisode m'a beaucoup déplu. Je pense que Hank pourrait aussi être plus dans le creux de l'action. Durant cet épisode il se contente de faire dans le ramplanplan.

Mais malgré tout, j'ai trouvé assez sympathique leur petite quête pour trouver une réponse à cette question qu'ils se posent encore et toujours sur les horloges. Tout cela pourrait très bien évoluer dans une direction différente, surtout si les Pirates tombent sur les horloges. Maintenant que Laila a retrouvé les bras de Hank, et que Father Reggie est sur sa piste tout va surement commencer à s'accélérer dans le prochain épisode. Je trouve malgré ça dommage qu'ils ne fassent pas en sorte que les personnages soient plus pro-actif. Je ne sais pas comment Paul Sheuring a prévu de conclure son histoire mais le fait est que le scénariste manque de clairvoyance. Il ne semble pas réellement savoir comment aller au bout de son histoire alors plutôt que de faire quelque chose de complexe, le tout passe alors pour quelque chose de particulièrement chiant. La faute à un manque de rythme par moment. L'épisode trouve cependant son intérêt dans des personnages comme White Vincent.
vlcsnap-2013-05-19-17h05m50s14.pngSa petite escapade sur le bateau n'était pas une mauvaise idée et permet d'ajouter quelques mystères supplémentaires dans une série qui peine à renouveler sa mécanique. La quête des horloges (qui est mise en pause dans cet épisode) est l'un des trucs les plus navrants que j'ai pu voir. En effet, plutôt que de perdre du temps là dessus durant une tonne d'épisodes, les scénaristes pourraient vraiment faire les choses différemment. Finalement, "Sync" était donc un épisode assez médiocre dans son ensemble mais dans la lignée de ce que Zero Hour a fait jusque là. Le problème c'est que Paul Sheuring a les mêmes problèmes qu'avec Prison Break. Il n'a aucune véritable idée de là où il veut emmener son truc. Bien que la première saison de sa série carcérale était excellente du début jusqu'à la fin (avec quelques trous d'air sur la seconde partie de la saison), le tout peine trop rapidement dans Zero Hour pour prendre un rythme bien plus passionnant. J'avais envie de voir Da Vinci Code et l'on se retrouve avec une série pauvrette.

Note : 3/10. En bref, malgré un changement dans la dynamique, on s'ennui encore.

Commenter cet article