Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cycle John Carpenter : FOG, mon beau navire, roi du brouillard...

23 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

affiche-1.jpg

 

FOG // De John Carpenter. Avec Adrienne Bareau et Jamie Lee Curtis.


4ème film de cinéma de John Carpenter, FOG avait eu droit à son remake (comme beaucoup de films d'horreurs des années 70/80) en 2005 dernier. Ce remake n'avait d'ailleurs pas servi le film original, le ridiculisant en rendant l'histoire irréaliste et pas du tout passionnante (surtout avec le monolithique Tom Welling en guise de héros). Afin de retrouver le bon goût en termes de films d'horreur, se replonger dans de vieux classiques est une bonne idée. Carpenter a trouvé un excellent filon avec les films d'horreurs d'ailleurs. Juste après La Nuit des Masques (premier volet de la saga Halloween), cette aventure marine tombe à pique, proche de l'univers de Stephen King et de ses petites histoires étranges dans des petites villes portuaires. Ce que j'adore chez Carpenter c'est son sens artisanal des films. Il est touche à tout, et fait de la musique à la réalisation en passant par le scénario. On ne peut pas dire que beaucoup de réalisateurs sont dans cette situation.

Une légende persiste dans une petite ville du Pacifique, Antonio Bay. On raconte aux enfants qu'un naufrage a eu lieu il y a une centaine d'années, que tous les passagers sont morts et que, à chaque fois que le brouillard se lève, les victimes surgissent des flots pour se montrer aux vivants.

L'histoire de FOG n'est pas parfaite, et ce n'est pas le meilleur film d'horreur que Carpenter ait réalisé mais mine de rien, je trouve qu'il a plutôt bien vieilli. Ce n'est pas ridicule, et cela reste assez efficace. D'ailleurs, quand on le compare au remake, ce dernier a ridiculisé toute l'histoire et sa mise en place. Le début du film est assez bon pour raconter ce que l'on verra par la suite, sans trop en dire. Puis petit à petit les personnages prennent forme et tout devient encore plus intéressant. Je retiens également les éléments horrifiques du film qui sont assez efficace. La scène dans la station service par exemple au début du film qui reste l'un des meilleurs moments à mon sens car il sait placer une ambiance oppressante et particulièrement bonne ou encore les scènes dans cet épais brouillard. Je les trouve bonnes et la tension est réellement palpable.

C'est sans compter sur le talent de John Carpenter. Ce dernier est très fort. Il sait créer des ambiances et c'est ce qui rend ses films encore plus passionnant. J'adore aussi le fait qu'il a toujours gardé son style un peu old-school, même dans les années 2000 avec le très peu de film qu'il a pu faire (comme l'assez mauvais Ghosts Of Mars malheureusement). Jamie Lee Curtis livre une excellente parfaite. Cette actrice, destinée à devenir la mère de Lindsay Lohan au cinéma dans les années 2000 a un beau palmarès de films d'horreurs (les Halloween notamment). Sans être le film d'horreur le plus terrifiant que vous auriez pu voir, il n'en ait pas moins efficace. Même avec 32 ans dans les pattes, il laisse toujours une très bonne impression une fois vu. Carpenter est unique.

Note : 7/10. En bref, un film d'horreur particulièrement efficace grâce au talent sans faille de son réalisateur.

Commenter cet article