Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Desperate Housewives Chronicle : Episode 12. You Gotta Get A Gimmick

13 Janvier 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

vlcsnap-534879
Voici notre avis sur le dernier épisode de Desperate Housewives diffusé ce dimanche aux Etats-Unis... Attention aux quelques spoilers sur la suite de la saison et de la série qui se sont glissés dans la critique.

Desperate Housewives // Saison 6. Episode 12. You Gotta Get A Gimmick...

Bon alors là, nous on veut bien défendre Desperate Housewives mais depuis l'excellent épisode du crash d'avion sur fond de joie de Noël, la ferveure n'a pas repris le pas sur la fureur. Alors que l'épisode 11 n'offrait rien de plus aux personnages malgré quelques émotions bien garantie, l'épisode 12 fait rire mais n'avance pas non plus.

Tout d'abord, on début avec la suite de l'histoire de la mort de Karl. Susan est à la lecture du testament tout comme les amis, la famille et sa fille Julie. Alors que Susan joue au pendue sur son téléphone, on décroche un petit rire, l'héritage nous séduit bien plus où l'aventure de Susan avec le strip club de Karl, nous on en redemande. On espère franchement qu'elle ne le vendra pas...

Bon, suite avec Bree qui invite le révérent de sa paroisse manger quelques scônes, ses biscuits préférés. Entre thé et petit biscuit, la révélation de la relation extra conjugale de Bree fait un plouf dans la marre, on a bien du mal à aimer !! Vraiment, je vous l'assure ce passe est plus exentrique qu'intéressant.

Puis, c'est au tour de Lynette, on la retrouve chez elle, enceinte jusqu'au cou, Gaby et Carlos s'excuse, offre un plasma (on est pas en pleine crise économique ? et on fait des cadeaux hors de prix dans DH !!! Bon, bien comme image pour les américains), ... Lynette propose que Tom prenne sa place au boulot de Carlos. RRRRRrrrrrr !! L'épisode porte bien son nom finalement.

Et puis, retour sur Susan avec un strip tease d'enfer, bon ça, c'est la partie la plus réjouissante de l'épisode car drôle et vraiment énorme. Susan revient à ses débuts dans la série avec ce côté décalé et tellement drôle. On rit aux larmes... bref, DH n'est pas morte.

Ensuite, Gaby, Carlos et Juanita sont à l'école privée de Fairview, là où travaille Susan en tant qu'institutrice (d'ailleurs on dirait bien qu'elle travail jamais comme Bree d'ailleurs). La encore, c'est réjouissant. Drôle et sympathique à la fois. Même si cette petite Juanita nous horipile sa répartie, nous on adore entre "I'm Mexican ?" et "Comme ceux qui vendent des oranges au bord de la route", "Adios Senior"... hilirant, même si tout le monde n'est pas d'accord sur cet épisode, nous on aime cette partie.

Puis c'est le grand retour d'Orson à la maison. Bon, là, franchement, une histoire de soupe, de crème brûlée, on aurait vraiment pu aller se coucher qu'on aurait rien loupé. Si Orson redevient un peu autoritaire, on aurait aimer le voir prendre sa revanche comme lors de la saison 3, où il était vraiment le bad guy parfait, là ca fait charantaise au bord de la cheminée, boring.

Ainsi, voilà en quelques lignes les gros moments de l'épisode, rien de bien révolutionnaire ni de bien nouveau mais l'épisode à le mérite d'être assez divertissant pour nous séduire. Ainsi, on adore ou pas, c'est moyen, c'est bien, DH nage au milieu des eaux profondes, espérons qu'elle arrive à sortir la tête de l'eau !

Note : 8/10. En bref, un nouvel épisode divertissant qui a le mérite de séduire les fans. Quelques moments méritent le titre de l'épisode.

Commenter cet article