Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Desperate Housewives Chronicle : Episode 17. Chromolume # 7

18 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

news632_10.jpeg
Desperate Housewives // Saison 6. Episode 17. Chromolume #7.

Voilà ! Et oui, nouvel épisode de Desperate Housewives et nouvelle petite analyse de la situation qui m'a beaucoup plu ici. Je n'ai pas vraiment été déçu malgré quelques petites histoires complètement horrible et un petit truc en option pour lequel j'aurais bien pris la falaise du coin.

Pour Bree. C'était pas un come back de Bree mais l'arrivée de Sam Page est une bonne nouvelle car même si l'histoire est arrivée assez vite, on est après tout pas loin du season finale et Angie va prendre de plus en plus d'importance avec l'arrivée dans l'épisode 18 de John Barrowman. Cette histoire de fils caché, ça fait un peut Feux de l'Amour, la révélation de derrière les fagots mais finalement, ça passe facilement comme une lettre à la poste. Il faut dire que Sam joue à fond et qu'il se prend vraiment pour le freak qu'il est dans son personnage. Pour Andrews, je suis vraiment content de son retour, j'espère qu'il restera la saison prochaine à plein temps car j'adore ce personnage et là, le bad boy est de retour. A quand le retour de la rebellion contre sa mère ? C'était bien drôle dans les premières saisons la sorte de mi vengeance.

Pour Lynette. C'est quoi cette f***ing moustache ! Là, franchement, mettre une moustache à Preston c'est tuer le personnage. Ils ont voulu le rendre un peu globe trotter européen mais bon, nous les européens avons-nous vraiment une moustache ? C'est un gros cliché qui est mis en avant et c'est vraiment HORRIBLE. Je déteste. Pour ce qui est de cette histoire avec la folle des pays de l'Est, ouais, c'est pas très rechercher mais j'ai entendu beaucoup de commentaires voulant qu'il y ait une sorte d'aventure de drague avec Tom. Ce serait bien drôle en tout cas le tout avec Lynette qui piquerait sa crise et pour une fois ce sera justifier car oui, ce personnage que je détestais (car trop hystérique pour moi) aux débuts puis que j'ai appris à apprécier et bien voilà.

Pour Susan et Mike. Oulala ! On nous a pondu une histoire pas du tout inspirée pour le coup. Nan mais franchement, nous sortir une histoire où Mike a des côtés féminins et qu'il fait l'amour comme une femme. Mais où l'on va là ? De plus, la référence cinématographique où Mike pleure, c'est vraiment mais alors vraiment craignos. Teri Hatcher n'est pas antipathique mais je ne supporte plus ce genre d'intrigue à la Des Jours et des Vies, un jour une histoire sans intérêt et qui ne fait pas avancer le schmilblic. Encore un truc complètement sortie de nul part et qui tombe comme un cheveu dans la soupe. Raté, on fait pas mieux ! En même temps, depuis un bon bout de temps, Mike et Susan y soit habituer.

Pour Katherine et Robin.
C'était LE dernier épisode de Julie Benz et elle me manque déjà. Cette histoire est vraiment touchante et j'avais vraiment l'impressio de retrouver le grand DH sous les yeux là. Même si c'est un peu "faire pleurer dans les chaumières", je pense que c'est plutôt bon. Une histoire touchante teintée de bons sentiments. Cette discussion avec Bob et Lee sur le fait d'être ou ne pas être gay est tout simplement à ravir les fans de la série. Tout d'abord car Bob et Lee reprennent enfin un peu d'importance et aussi parce que Bob et Lee sont tout simplement trop drôle à parler de ça avec une Katherine en quête de repères. Enfin, je trouve que c'était une intrigue inspirée pour une fois qui se termine trop tôt à mon goût. Julie aurait été parfaite en Robin pour la saison prochaine.

Pour Angie et Gaby.
Je croyais qu'elles allaient limite se battre dans l'avion et cela m'aurait bien rappeller le moment où Eddie et Susan se retrouvent à ce restaurant de tacos où Eddie va tabasser littéralement la serveuse qu'elle croit avoir une relation avec son boyfriend Karl Mayer (alors qu'en fait c'est Susan). Enfin bref, ce petit come back à la saison 2 j'ai adoré. D'un côté il y a Gaby qui retrouve sa vie passé et je regrette vraiment le passage de Heidi Klum, j'ai pas assister d'après moi à une vraie guest starring. Elle a fait la radine sur les minutes de présence dans l'épisode et c'est dommage. Car ce crépage de chignons sur la vieille Gaby, la b**ch de service (enfin, avant) et en plus, Angie était toute exitée de rencontrée Heidi que c'était vraiment horrible de la voir se retrouver au milieu d'un choc des genres. De l'autre côté on a Angie. Son intrigue de come back à la maison c'est cool et sympa, on voit sa mère et Danny est de retour. Par contre, l'histoire de la voisine qui va tout cafeter c'était vraiment vraiment prévisible. Dommage. Cependant, le truc qui m'a choqué c'est le New York d'Hollywood. HORRIBLE ! Mais bon, on fait avec ce qu'on a.

Note : 9/10. En bref, DH est de retour à son meilleur et je ne mâche pas mes mots. Un chromolume à voir absolument !

Commenter cet article