Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Desperate Housewives Chronicle : Episode 20. Epiphany.

27 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

vlcsnap-6458792.png

 

Desperate Housewives // Saison 6. Episode 20. Epiphany.

 

Une nouvelle aventure de Desperate Housewives qui parlait de l'Etrangleur de Wysteria Lane du doux nom d'Eddie. Un personnage atypique. Chronique d'une vie sans amour à cause d'une mère absente mais avec l'amour des femmes au foyer de Wysteria comme d'habitude.

vlcsnap-6459532.png

Pour Eddie et Mary-Alice. Une courte histoire qui nous permet de retrouver celle par qui tout à commencer à Wysteria Lane à partir en cacauète. Enfin bref, cette petite histoire où Mary Alice est celle qui va commencer à découvrir que la mère d'Eddie n'aime pas son fils et va tenter de l'aider. En l'aidant elle n'y arrive pas forcément mais bon, c'est pas faute d'essayer. Elle se mêle beaucoup trop des affaires des autres Mary Alice quand même. Sinon, avoir choisi Diane Farr, la belle de Numb3rs, pour jouer ce rôle était une vraie bonne idée. Le personnage était bien interprêté et Diane à vraiment fait tout pour qu'il soit le plus réel possible. C'est une réussite tout comme avoir choisi l'idée de voir comment les jeunes femmes de Wysteria ont changer sa vie.

vlcsnap-6464577.png

Pour Eddie et Gaby. C'est certainement l'histoire la plus drôle de l'épisode, Eddie qui entre par effraction dans la maison de Gaby et Carlos alors qu'ils viennent juste d'emmenager. Ce petit gamin en manque d'amour va découvrir une Gaby qui à toujours besoin d'un coup de main et qui s'ennui. Il va en apprendre alors sur le monde des adultes. La fin est toute maligne et très Desperate Housewivesien où Eddie est déçu par Gaby qui a un mari et se retrouve dans la baignoire pour se faire des petites gatteries. Eddie se sent alors abandonné et Gaby doit mettre un terme à cette relation car être vu avec un enfant de seulement 9 ans, c'est pas le meilleur moyen de se faire des amis dans le quartier. Une histoire drôle comme DH sait en faire. J'ai bien aimé.

vlcsnap-6475665.png

Pour Eddie et Bree. Bree a toujours le petit truc que ses histoires sont énormes et cet épisode ne déroge pas à la règle. Oublié l'intrigue de la fin de la saison avec son pseudo fils que Rex a eu avec une autre, et voilà que Bree nous donne des conseils pour draguer les filles. Franchement, qu'elle aille se rabiller car c'est vraiment horrible. Quand Diane Farr alias la mère d'Eddie se met à rire quand elle apprend qu'il courtise carrément Danielle, c'est énorme. Je l'ai vraiment compris, c'est du ridicule. Cette histoire de fleurs, de bijoux, c'était bien lors du siècle Bree mais ca à bien changer de nos jours. Quelle idée. Bree est donc toujours aussi drôle en rajoutant le fait que comme Eddie drague Danielle (enfin, courtise, c'est mieux, c'est plus DHsien) elle va voir sa mère pour lui dire d'arrêter. C'est drôle et fin. Particulièrement DH !

vlcsnap-6479993.png

Pour Eddie et Susan. Cette histoire était quelque peu ridicule quand même. Susan a poussé Eddie à faire du dessin, c'est pas terrible comme idée. De toute façon, ca fait bien longtemps que Susan hérite des plus mauvaises intrigues dans ce genre d'épisode (comme l'épisode 100 l'an dernier). Le seul bon moment avec Susan c'est certainement quand Eddie revient de son séminaire et qu'elle descent en robe de mariée, que Eddie lui propose de se marié avec elle et qu'elle lui rit au visage. Pas mal du tout. On découvre donc aussi la raison de l'Etranglement de Julie sa fille, on découvre qu'Eddie voulait tuer Susan pour lui avoir rit au nez face à sa preuve d'amour (un peu comme avec la prostitué, c'était drôle).

vlcsnap-6484381.png

Pour Eddie et Lynette. C'est l'histoire la plus émouvante de l'épisode sans être non plus de le mélodrame grec qui n'en fini plus. Non, ici, on dose l'histoire comme il faut. Lynette est devenu au fil des années un excellent personnage, laissant de côté ce côté hystérique mère d'enfants turbulents. Bon, dans cette petite histoire contée par la dame de Wysteria Mary-Alice on découvre que Lynette à aider Eddie, enfin, elle l'aide maintenant, car si l'on suit la continuité de l'histoire, elle propose à Eddie de vivre chez eux. J'ai bien cru à un moment que Lynette allait y passer et se faire étrangler quand elle a vu le corps inerte de la mère d'Eddie. De plus, le choc Diane Farr / Felicity Huffman, ca claque franchement bien même si j'aurais aimer plus de piquant en souvenir de la saison 2 où Lynette découvrait Kaylia et sa mère hystérique.

 

Note : 8/10. En bref, Desperate Housewives arrive toujours avec cet épisode à devenir une série incontournable avec ses épisodes très typés "DH" comme une marque de fabrique d'ailleurs à remonter le temps et voir ce qu'on fait les Wysteriennes pour changer la vie d'un personnage.

Commenter cet article

Star 29/04/2010 23:12



Tout à fait daccord avec toi, type DH, une marque de fabrique. Excellent épisode!