Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Desperate Housewives Chronicle : Episode 21. A Little Night Music.

4 Mai 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

vlcsnap-12376984.png

 

Desperate Housewives // Saison 6. Episode 21. A Little Night Music.

 

Certains dirons encore un épisode de Desperate Housewives et bien moi, avec ce genre d'épisode je ne peux que défendre la série. Si le côté mievre et camomille n'est pas totallement passé, la série nous offre un épisode encore une fois à la hauteur.

vlcsnap-12397724.png

Pour Angie. Son intrigue s'épaissi un peu et gagne quelques peu d'ampleur, ça me plait. Ce que j'ai adoré c'est ce dérapage de la voiture qui fait demi tour, c'était bête mais j'ai adoré. Je m'attendais juste à un truc du genre season 2 finale quand Orson renverse Mike mais non. Ca m'a fait aimer cette scène en tout cas. On apprend des trucs, pas forcément indispensable comme le fait que Nick était un agent infiltré sous couverture mais bon, ca casse certes pas 3 pommes mais la série s'en sort plutôt bien avec son mystère de la saison je trouve. Et puis ce Patrick Logan, je sais pas, même si John Barrowman à cet air tout gentil c'est ce qui le rend plus cinglé à mes yeux. Et puis cette fois, certes teinté de camomille et de mièvrerie avec les bougies, on se serait cru dans un film romantique, j'ai trouvé que ca passait bien et que c'était complètement décalé. Angie Up !

vlcsnap-12379702.png

Pour Susan et Gaby. Pour une fois j'ai vraiment rigolé avec Susan. Ce n'était pas du tout un sourire gras qui m'est sortie car c'est vrai que Susan me déçoit de plus en plus mais là, en couplant son histoire de piano avec Gaby et Carlos, c'était du grand DH, digne de la fraîche saison 2. J'ai rit au possible devant cette histoire complètement débile certes, bouche trou complètement, mais tellement savoureuse. Je crois que ce que j'ai le plus adoré c'est ce fameux dîner ou Susan et Gaby se la joue telenovela à 100% et assume le tout (le surjeu est énorme). Susan parlant de son piano à 30000 dollars, de ses boucles d'oreilles en diamants ou encore de ses nouveaux seins (très mal mis en avant je trouve). Carlos avait une tête d'effarer prêt à tuer Mike pour lui avoir pris son argent ... pour ça quoi ! WTF ! Moi aussi j'aurais été vert dans sa position. Mais franchement, j'ai retrouvé l'esprit de la saison 2. Et la partie Gaby ne dérogeait pas à la règle quand elle force le conseiller financier de Carlos à lui plotter les fesses pour qu'elle ait ce qu'elle demande. J'adore cet esprit. Si seulement Susan pouvais le faire plus souvent. Pour une fois je l'ai trouvé intéressante et je crois que c'est depuis son mariage avec Mike autant dire le season premiere. Mike reste encore avec son balai dans le... enfin, vous savez ce que je veux dire.

vlcsnap-12383168.png

Pour Lynette. Elle hérite toujours et ce depuis le début je pense (tout du moins, depuis pas mal de saison déjà) des intrigues les moins drôles. On poursuit ici avec Eddie qu'elle a invité à vivre chez les Scavo autrement dit, chez eux. J'aime pas vraiment Eddie mais son personnage, inutile à souhait, permet à Lynette de retrouver son côté Mrs Camomille et Cake à la Myrtille devant un bon Arabesque. Attention, je plaisante. Cependant c'est vrai quoi, elle est déjà enceinte jusqu'au cou et en plus il faut qu'elle s'occupe de sauver Eddie au bord de la banqueroute de sa vie. Oulala. Quelle catastrophe quand même. Lynette a eu une mère alcoolique, un cancer, des enfants turbulents qui lui ont fait peter des câbles plus d'une fois, à vu un conseiller conjugale, à du faire face à la golddigger de Preston, ... ça fait pas mal quand même en sachant que ce n'est pas tout, elle s'est aussi faite virée de son job chez Carlos, ... My Godness et elle est encore en vie. Elle est forte cette chère Lynette quand même. Cela avait un côté appaisant mais pas ce que je recherchais forcément avec cet épisode.

vlcsnap-12380685.png

Pour Bree. Hummmm... Le seul reproche que j'ai à faire c'est certainement Sam qui balance le vase. C'était mal joué. Sam Page nous avait habitué à mieux dans Point Pleasant quand même en "ange" devant tuer la descence du diable. Enfin, bref, retour sur Desperate Housewives. Je trouve que le personnage de Sam à un côté intéressant mais ce que je préfère plus que tout c'est quand même qu'on n'a pas vraiment vu le fou à l'intérieur du personnage de Sam. C'est un psycho, mais on n'a pas encore vu cet état de trans totale. Ca sent bon le season finale en tout cas. Cette année, ca va être chargé le season finale je sens avec toutes ces histoires à bouclées. Eddie ou Sam va certainement trouvé la mort dans l'explosition qui doit avoir lui pour s'éviter de raconter la fin. Bree, j'adore et là aussi. Le retour d'Andrew c'était du too much ce "hug" mais bon, on est dans DH, on pardonne tout même les plus durs péchés.

 

Note : 9.5/10. En bref, comment ne pas aimer cet épisode. Certes, des petits ratés son bien présents et persistent mais bon, une chose à la fois.

Commenter cet article

Val 05/05/2010 15:44



C'est quoi le "12" à côté de "ABC" sur la photo ? C'est parce que la chaîne est sur le canal 12 ?



Ca Deborde De Potins ! 05/05/2010 21:56



Les numéros des chaînes permettent de distingué les décrochages ou "local programming". Chaque état à un numéro et une appellation. ABC 12 correspond à Chicago je crois. A NY où je vis c'est WABC
TV 7. Ce n'est qu'une question pour les décrochages appellés local programming. Le reste du temps, les programmes sont diffusés normalement avec DH à 21h (contre 20h pour le centre des US)...