Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Glee dans la tourmente : Victime du "too much, too soon" ?

16 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Série Express

fa3ee5c179df8df3150516aaef0e30d7.jpg
Depuis son retour d'une pause d'un mois la série enchaîne les records à la baisse. Alors qu'elle n'est qu'en troisième année, le phénomène semble déjà toucher à sa fin. Tout en sachant que le cast original de la série doit partir en fin de saison, qu'un spin off était même dans les tuyaux de la FOX avant d'être étouffé dans l'oeuf. Mais finalement, le succès de Glee n'est-il pas monté à la tête des téléspectateurs ? Pour quelles raisons cette nouvelle saison ne fonctionne pas du tout et perd des téléspectateurs chaque semaine alors qu'elle est devenue quelque chose d'autre cette saison, une série qui réfléchie un peu plus, qui évite le grandiloquent - ce qui lui avait value tant de critiques la saison passée -. Mais pourquoi diable Glee est -elle en baisse chaque semaine ? Pourquoi les récents buzz autour de la série n'ont-ils pas fonctionnés ? Tentative d'analyse de la chute inévitable d'un blockbuster, rapportant encore à FOX des millions de dollars grâce aux produits dérivés, à la musique et aux recettes publicitaires. La série peut elle encore être renouvelée ? Tant de questions que les fans doivent se poser…
tumblr_l05kk5pLQf1qadspko1_400.jpg1 - L'intrigue West Side Story. Glee est depuis le début la série des adolescents, des jeunes, qui avait même réussie à toucher un public encore plus jeune que la cible publicitaire (les 18-49 ans). Introduire une intrigue autour de West Side Story, la comédie musicale très connue était donc un pari risqué pour la série. Un pari payant pour la qualité, et notamment des chansons, des performances à voix, et de quelques scènes sans parler du pratique épisode 5 reprenant à tour de bras les chansons afin d'en faire des intrigues. Cette histoire a surtout permis à Glee de connaître un ralentissement de la cadence, la machine du "trop" est devenue la série sympathique du mardi soir. Je pense que le public s'est peu à peut détaché de la série par rapport à cette intrigue, qui n'a pas du tenir en haleine le jeune public, ne connaissant pas du tout la comédie musicale. Il reste la communauté sériephile que je connais qui a adoré beaucoup des premiers épisodes de cette nouvelle saison (tout comme moi d'ailleurs, mais je ne suis pas un modèle, je suis rarement déçu par Glee).

2 - Les nouveaux scénaristes. Tout le monde parlait de Glee l'an dernier pour critiquer Ryan Murphy, sauf que cette année il n'a pour le moment écrit qu'un seul épisode ce qui ne lui permet plus d'être critiqué. Surtout quand cet épisode était bon. Depuis trois épisodes ce sont les nouveaux scénaristes qui nous ont livrés leurs visions de la série, qui est d'ailleurs très calquée sur l'ambiance générale de la série. L'épisode 5 créait un vrai changement, loin des Grilled Cheesus et de l'épisode sur les premières fois de la première saison. Cet épisode avait réussi à être bon sans être saoulant. C'était dur mais ils y sont parvenu. Le dernier épisode était d'ailleurs un véritable exemple de ce qui ressemble à la première saison, un retour au source qui n'a pas payé puisque seulement 7.10 millions d'américains étaient présents devant leur télévision, contre près de 11 millions à la même période l'an dernier. Une grosse chute d'audience.
tumblr_l2q8ibDCah1qadspko1_500.jpg3 - Glee a perdue son message. Au début on avait une série ancrée dans la tolérance, et dans l'amour des uns et des autres. Cette saison ce n'est plus le cas, on voit bien que la morale bienveillante de la série a disparue à chaque épisode, qu'il n'y a plus d'épisodes à thèmes et que l'ensemble sonne tout de suite différemment. Même si le dernier épisode diffusé pour le moment reprenait en quelque sorte la flamme, on voit bien que derrière ses nouvelles intrigues plus sérieuses - car Glee s'est en-sérieusée cette saison -, et surtout moins fun - le bébé de Shelby, la politique, le coming out, la première fois, … - se cache une série qui manque ce qu'elle avait voulu faire dans ses premiers émois, ceux qui avaient séduit la critique. Je ne dis pas que je suis pas séduit, comme je le disais plus haut, j'adore toujours autant la série, mais je dois avouer que certaines choses ont beaucoup changées. Alors peut être que Glee doit revenir à cette guimauve qui plaisait à des millions de téléspectateurs ?

4 - Une communication bourrative. Quand on abuse des bonnes choses on a mal au ventre, on est malade. C'est le cas avec Glee. Je pense que les gens ont été saoulé d'entendre parler de la série de partout, de voir des trucs farfelus éclore dans leurs magasins préférés, d'écouter toujours les 150 chansons qui tournent sur iTunes, de voir des promos à la télévision, en affichage, d'entendre des acteurs qui viennent, et qui partent, de suivre le Glee Project, … Glee c'est en plus d'être une série, une machine très lucrative. Tellement lucrative qu'elle a bourrée le crâne de millions de personnes avec des millions de choses. Ce qu'il y a de problématique avec le "too much, too soon" c'est que cela a souvent un effet boomerang, ça fonctionne un temps et bim, d'un seul coup on est comme happés dans la spirale infernale. Après trois saisons on est en droit de se dire que Glee a tirée sur la corde l'an dernier, nous plongeant dans de multiples scénarios, dans des dizaines de personnages - et l'ajout des Warblers n'a pas fait du bien à la série, et cela reste mon avis, ne parlant pas de Blaine, un personnage qui aurait très bien pu vivre uniquement à McKinley -.
20091005-glee3.jpg5 - Un hiatus serial-killer. Cette saison FOX a décidée de faire simple : trois épisodes, puis un bon petit hiatus (une pause) de un mois. On a son retour la série a enregistrée des records d'audience à la baisse. Alors que FOX détient X Factor, une nouvelle marque qui malgré ses déceptions audimatiques pourrait relancer la machine Glee, elle ne s'en sert pas comme d'un tremplin. Il y a tellement de choses à faire encore avec Glee dans les prochains mois que tuer la série aussi vite peut faire peur. Un mois de pause, sans véritable explication mis à part deux bonnes semaines de pause obligatoires pour cause de baseball. Cette pause est sûrement un des éléments qui a tué la série. Car comme vous le savez, les téléspectateurs, de l'âge de ceux qui regardent Glee sont de la génération Y, la génération "zappeur". Ils sont donc tout simplement passés à autre chose, ou alors regarde la série différemment, n'ayant plus l'envie de la regarder chaque semaine en ayant découvert durant ces trois mois qu'elle ne leur manquait pas.

6 - Des audiences en berne. Depuis la diffusion de l'épisode en post-Superbowl - qui a réalisé une audience très décevante compte tenu du lead-in - la série a enchaînée les scores en baisse avant de se reprendre tout doucement à la vue du season 2 finale. On est qu'en seconde saison et la série aura connue à la fois le meilleur comme le pire. La saison 3 revenait alors avec quelques millions de téléspectateurs toujours fidèles au poste et curieux de voir si l'équipe avait appris de ses erreurs dans la saison précédente ou non 9.21 millions d'américains au rendez vous et une chute d'audience significative semaines après semaines, passant sur le second épisode à 8.6 millions, puis 8.42 millions. Alors que FOX aurait très bien pu enchaînée avec quelques épisodes supplémentaires, elle a fait une pause, qui a fait chutée la série à 7.47 millions. La semaine dernière, le score était très proche des scores de Glee durant la première partie de la saison 1 : 6.91M. Même si hier c'était en hausse et stable, on voit bien qu'il n'y a plus grand chose qui semble sauver Glee.

7 - Un cast qui va changer… La question que l'on se pose c'est forcément si le changement à venir dans le cast de la série ne va pas la tuer encore plus. Certes on entends de partout des critiques du genre "Je n'en peux plus de la peste Rachel", "Blaine est moche et sert à rien avec ses cheveux gras", "Kurt arrête de faire ta drama queen", "Le nouveau sert à quoi ?", etc… Tant de critiques qui jugent une fois de plus le cast de la série en lui même. Le retour prochain de Sam, un des ajouts de la seconde saison pourrait créer une fois de plus un effet boule de neige. Mais le départ de Finn, Santana, Rachel, … ne va t-il pas tout simplement clôturer la série… De plus, à jouer avec le feu, on sait pertinemment la fin de la saison, que les New Directions vont gagnés les Nationals et que Rachel ira à New York avec Kurt, … Des intrigues prévisibles qui ont sûrement découragés les téléspectateurs pour suivre les aventures improbables de cette petite école.
10-05-01-madonna-glee-billbord-cover-l.jpg8 - Un buzz qui ne fonctionne plus. Depuis l'apparition d'un leak du mash-up de "Rumor As It / Someone Like You" la semaine dernière, la planète Glee s'enflamme. Elle va jusqu'à parler d'une des meilleurs reprises de la série, les fans sont subjugués, on ne parle que de ça. Sauf que finalement, cela n'a eu aucun effet sur les audiences. Afin d'entretenir le suspense autour de la série durant sa pause, on apprendra le retour de Sam prochainement, et quelques petits spoilers ici ou là. Sauf que voilà, rien qui n'a mis l'eau à la bouche des fans de la première heure de la série. Le buzz ne sert-il plus à rien pour Glee ? La flamme s'est-elle éteinte ? Je me demande comment Glee a t-elle pu finir aussi bas finalement alors que le buzz était un de ses moyens de se sortir de la panade. Je ne sais pas ce qui en est des ventes de titres sur iTunes mais je n'ai pas souvenir d'avoir souvent entendu ce titre est numéro 1 sur iTunes aux US, mais plus du genre il est 13ème ou 15ème. Habituée à la haute liste, Glee plonge malgré elle.

9 - Et l'avenir de Glee dans tout ça ? Je pense qu'il n'y a pas de soucis à se faire et que Glee aurait sans aucune doute une quatrième saison. De plus la série est déjà vendue en syndication à Oxygen qui pourra la rediffusée dès 2013. Sans parler du Glee Project qui a été renouvelé pour une seconde saison et qui va sûrement servir à introduire des petits nouveaux dans la série à la rentrée prochaine. La saison 4 est sans aucun doute acquise, de plus que le renouvellement du cast va permettre d'engager encore des acteurs avec de bas salaires - car il faut savoir que personne du cast de la série est payé plus de 90 000 dollars - Jane Lynch et Matthew Morrison ayant les plus hauts salaires -. Mais l'avenir n'est pas radieux, il va falloir prendre la brosse à reluire et la passer sur la série. L'épisode spécial de Noël, les Sectionals devront à leur tour faire leur effet sur les téléspectateurs si FOX et les créateurs ne veulent pas voir Glee finir au fond du trou. Il reste encore à FOX la possibilité de la remettre derrière American Idol à la mi saison, ce qui serait vu comme une stratégie juste et intéressante. Va t-elle le faire ?

Commenter cet article

Melody 16/11/2011 20:01



Je pense que ''Glee'' est un ovni télévisuel qui comme Twilight, High School musical,... a bénéficié d'un très beau buzz qui a propulsé la série au sommet ! Maintenant, le soufflet est retombé et
les gens sont passés à autre chose. Je trouve que la série vise aussi un public calibré qui exclue de manière générale les adultes et en choisissant les ados, on choisit un public qui se lasse
vite...



FAB-S 16/11/2011 19:47



Merci pour l'article, il a dû être long à écrire ^^


 


C'est là où Glee tombe au niveau de Fringe, LOL !


Je pense qu'à l'épisode 3 (je crois), enfin bref l'épisode juste avant le hiatus, ils auraient di faire un méga épisode, genre dramatique aux épisodes catastrophes de Desperate Housewives (3x07 ;
4x09 ; 6x10 ; 7x10), parce que je trouve que ce genre d'épisodes tiennent vraiment en haleine et pas "ouais Sam va revenir, Youpi" --'