Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Aimer avec un coeur gros comme ça...

10 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2012-02-10-17h51m32s40.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 14. All You Need is Love.


Cette semaine c'est la St Valentin dans Grey's Anatomy. Après avoir tenté de nous inventer dans une réalité alternative avec grand succès dans l'épisode précédent, cette semaine on revient à un épisode classique et typique de la série. Parlant d'amour, de couples mais aussi des crises que ceux ci traverses (ou pas). C'était très bien géré d'un côté mais un peu moins de l'autre. J'ai pas vraiment été transporté par l'épisode. Tout d'abord il y a des trucs qui m'ont plu. Et c'est Derek et Meredith qui vont passés du temps ensemble et rigoler comme des gamins qui font leur première fois. C'était fun, mais punaise que c'était débile quand on y repense. J'ai eu pas mal de fous rire à cause des personnages, passant ici pour des lapins Duracell avant des gens rationnels en couple. Mais ils ne connaissent plus la crise du début de la saison maintenant qu'ils ont Zola dans leur vie. Cette dernière est pendant ce temps gardée par Lexie. Du coup, on s'amuse d'un côté et d'un autre. Leur couple est plus épanoui que jamais. J'ai l'impression que l'on avait jamais vu ces deux personnages dans cette position d'hilarité soudaine depuis… plusieurs années maintenant et je pense notamment à leur mariage et la fameuse serviette en papier (qui ne se souvient pas de ce mariage hyper décevant mais malgré tout mythe de la série ?).

"All You Need is Love" est aussi là pour nous parler de Callie et Arizona qui sont toujours sur la bonne route. Leur couple ne bat pas de l'aille. Bien au contraire. Le cadeau de Callie à Arizona pour la St Valentin à la fin de l'épisode m'a bien fait rire mais c'était mignon et très tendre sur le moment. J'adore ce couple de toute manière et d'autant plus depuis la saison passée où seule ces deux personnages étaient vraiment intéressants par leur histoire. Pour revenir sur Lexie, elle est toujours éperdument amoureuse de Mark, mais elle ne semble pas vouloir se l'avouer. Alors la romance tourne en rond et là aussi c'est un gros problème de Grey's Anatomy dans cet épisode. J'ai pas apprécié comme la fin est amenée. J'ai l'impression que rien avance avec eux. Mark est toujours dans cette position d'homme potiche qui sert à rien, Lexie dans cette position de femme intéressante mais qui ne trouve rien pour s'occuper l'esprit - ah si, regarder les opérations de la mère de Meredith -. Lexie était donc au centre de cet épisode (ou presque) sans qu'on le ressente vraiment. Cette sensation était bizarre puisqu'elle est laissée de côté depuis au moins 5 épisodes.
vlcsnap-2012-02-10-18h30m40s223.pngLe cas médical de la semaine avec cet accident de voiture (impressionnante comme scène d'ailleurs) se rapprochait donc un peu de l'histoire de Lexie. Il faut y aller dans les grosses lignes pour faire le rapprochement. Tout est fait dans cet épisode pour que Lexie et Mark tentent de nouveau quelque chose, sans que tout aboutisse réellement. Dommage. Grey's Anatomy nous offre aussi un développement du côté de Bailey et Ben. Ce dernier a planifier un dîner romantique pour sa tendre et belle chirurgienne depuis des semaines. Ce dîner va se dérouler dans l'hôpital en lui même. La surprise était belle et louable. Bailey était toute tendre comme un chocolat mou. Et Ben toujours aussi charmant. Je suis bien content que Off the Map ait été annulée car au moins, on a le retour de ce personnage. Même si Ben et Bailey sont un parfait cliché dans cet épisode, finalement ce n'était pas trop mauvais voire même décent et suffisamment bien foutu.

Là où cela se corse c'est avec Owen qui a de plus en plus de mal à traverser l'épreuve de la mort d'Henry. Car il est rejeté par sa femme et par Teddy. Cette dernière doit au fond d'elle blâmer quelqu'un pour cette faute et c'est Owen qui va tout prendre en pleine figure. Cela permet en parallèle de revenir sur le coup Owen / Cristina qui en avait pris un gros coup il y a de ça deux épisodes maintenant. Le but est donc de repartir sur des bases solides puisques Cristina finie par pardonner à Owen. C'était trop facile d'ailleurs. J'aurais préféré les voir au bord du divorce, que l'on sente le couple vraiment en danger (ce que j'avais un tantinet ressenti avec la scène finale d'il y a deux épisodes). Au final, ce nouvel épisode de Grey's Anatomy aurait pu être bien plus pertinent même si il n'était pas mauvais non plus. Toutes les intrigues ne sont pas aussi bien employées que j'aurais voulu et après l'excellent (non, le magnifique) épisode de la semaine dernière j'étais en droit de demander quelque chose de plus maitrisé. Et surtout pour la St Valentin, un sujet propice pour les meilleurs épisodes de Grey's Anatomy (étant avant tout une série d'histoires de coeur).

Note : 6/10. En bref, la St Valentin n'est pas totalement réussie mais livre malgré tout quelques bons moments.

Commenter cet article