Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Comme au théâtre…

13 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2012-01-13-17h36m51s142.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 11. This Magic Moment.


Grey's Anatomy est redevenue mon petit plaisir du vendredi. Je n'aurais jamais penser dire ça il y a un an presque jour pour jour. Mais voilà, chaque semaine je suis ébloui par la série, elle me re-fascine de plus en plus et je retrouve des trucs que j'adorais. L'équilibre entre le dramas et l'humour parfois même noir est retrouvé, les relations amoureuses flirtes avec l'intérêt tout particulier que l'on peut porter aux divers personnages et les cas médicaux, bien que très primaires, sont assez bien géré. Cet épisode de Grey's Anatomy faisait très justement la part belle au médical. Le premier cas c'est celui de deux faux jumeaux siamois que l'on va tenter de séparer de la meilleure façon qu'il soit. Ce cas médical sera le tremplin pour développer de nombreuses intrigues, et notamment Karev qui se laisse marcher dessus alors que Webber va lui donner un conseil : ne jamais laisser une opération à quelqu'un d'autre, une règle de chirurgien. Même si c'est un ami. Ce côté assez rustre de la compétition lui sera inculqué tout au long de l'épisode avec plus ou moins d'intérêt. Les scènes entre les deux personnages étaient plutôt bien gérées. D'ailleurs, même si c'est pas forcément très cohérent et que ça sort de nul part, Karev revient enfin sur le devant de la scène et ça, ça fait plaisir.

C'est aussi pour nous le moyen de voir Callie et Arizona se chahuter en plein bloc opératoire. Le petit face à face ne dur qu'une petite minutes mais voulait tout dire. J'ai donc adoré ça. Le cas en lui même est traité avec beaucoup de témérité mais également avec pas mal de frayeurs. L'idée est de nous oppresser pour mieux nous intéresser. Et ça fonctionne parfaitement alors que dire de plus. Seulement que le médical prend de plus en plus d'importance dans la série mais que ce n'est pas dramatique. L'an dernier cela pouvait l'être car tout était traité de façon dramatique et ennuyante, là c'est jovial, intéressant et traité avec beaucoup plus de finesse. Un travail que l'on peut incomber aux bons scénaristes de cette bonne vieille Grey's Anatomy. Pendant ce temps, second cas est sous notre nez, et c'est Bailey et Meredith qui l'orchestrent. Même si on s'en fout un peu du patient en lui même, les discussions des deux personnages sur leurs relations sont intéressantes et écrites avec beaucoup de magnanimité. J'adore le pragmatisme toujours présent de Bailey. C'est une femme qui en a dans la tête et quand elle la perd, tout va mal. Car elle va croire qu'elle a laissé trainé un truc dans un patient alors qu'en fait ce n'était que sous sa chaussure que la compresse était collée.
vlcsnap-2012-01-13-17h37m00s233.pngToute cette histoire bien cocasse donne un second souffle à l'épisode et surtout une bonne petite partie comique que j'ai bien aimé. Malgré la tension quand j'ai cru qu'ils avaient vraiment laissé une compresse dans le corps du patient. Enfin, on suit un cas médical en salle d'opération (car l'épisode se veut très opérant cette semaine) où Teddy et Kepner opèrent un patient. Pendant cette opération, Teddy va poser des questions à Cristina sur le déroulement de son opération avec Henry afin d'en connaître les moindres détails et d'être sûr qu'elle n'a rien fait de travers. Naviguant entre l'humour (avec Kepner, jusqu'à sa crise de nerf) et l'émotion (quand Teddy craque à la fin), voilà ce qu'il y avait de certainement plus beau et bien écrit dans cet épisode. J'en ai savouré chaque semaine qui passait. Une vraie réussite. J'en redemande. Enfin, on revient aussi sur Meredith et Derek qui ont enfin eu leur enfant. Judicieux car les scènes sont très sympathiques et familiales comme on les aiment (je persiste encore, Derek ne sert plus à grand chose dans la série cependant… il serait temps de lui donner des trucs). Au final, voilà donc une nouvelle histoire bien écrite et intéressante de Grey's Anatomy. Hâte de voir la suite.

Note : 7/10. En bref, Grey's Anatomy est une série médicale certes mais pas que. Elle trouve l'équilibre entre le médical, l'humour et le drama avec beaucoup de sympathie. Un très bon épisode.

Commenter cet article